Portrait tête-épaules d'une femme.
L'autrice Marie-Josée Bastien, choisie pour la résidence de recherche et d'écriture BAnQ-CEAD 2024. Photo : Eva Maude TC.

Résidence de recherche et d’écriture BAnQ-CEAD : l’autrice Marie-Josée Bastien est choisie pour son projet « Sarenhes : Ce que nous sommes »

Montréal, le 22 janvier 2024 - Le Centre des auteurs dramatiques (CEAD) et Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) sont heureux d’annoncer que Marie-Josée Bastien, autrice membre du CEAD, a été sélectionnée pour la résidence d’écriture dramatique qui se tiendra entre janvier et juin 2024. Elle y poursuivra l’écriture de son projet Sarenhes : Ce que nous sommes.

Vendredi 19 janvier 2024 Lecture de min.

Sarenhes : ce que nous sommes

Depuis plus de deux ans, Marie-Josée Bastien explore la courtepointe de son histoire familiale et récolte des bouts de textes, des objets, des histoires et souvenirs qui y sont rattachés, avant qu’ils ne tombent dans l’oubli. L’autrice, à la fois Huronne-Wendat et Québécoise, cherche un moyen de les voir survivre au passage du temps qui les fragilise. Regarder vers le futur sans oublier le passé.

Durant cinq actes, appelés trames, Sarenhes : Ce que nous sommes devrait mettre en scène des personnages, réels mais aussi fictifs, qui tracent leurs parcours vers leurs identités. Le spectateur voyagera au cœur de la famille Bastien grâce à des histoires qui se chevauchent sur plus de 100 ans, entre 1900 et aujourd’hui. Passé, présent, futur : le tout intimement relié puisque nous sommes les liens que nous tissons aux autres.

Marie-Josée Bastien

Marie-Josée Bastien est comédienne, metteure en scène et autrice. Issue de la communauté huronne-wendate, elle est très impliquée dans son milieu et enseigne depuis 1997 au Conservatoire d’art dramatique de Québec. Marie-Josée a reçu plusieurs Prix d’excellence des arts et de la culture de Québec pour ses mises en scène d’Incendies (2018), de Richard III (2009), de On achève bien les chevaux (2007) et de Impromptu (2003). Elle y a aussi obtenu le prix de la révélation de l’année en 1993.

Elle a reçu le Prix de la critique 2012 pour son interprétation de Noëlla dans Temps de Wajdi Mouawad et a été en nomination pour le prix Siminovitch, prestigieux prix qui honore un metteur en scène qui fait figure de proue dans le domaine du théâtre, à l’automne 2013. Elle a mis en scène plus d’une trentaine de spectacles et écrit une vingtaine d’œuvres, en plus d’avoir joué dans plus d’une cinquantaine de créations et productions théâtrales sur les scènes du Québec et de l’Europe.

Passionnée par l’humain, captivée par le jeu, fascinée par l’art, cultivée par le monde, elle déborde indéfiniment de ce besoin irrépressible de déverser son trop-plein d’amour pour le théâtre.

Au sujet du CEAD

Fondé en 1965, le CEAD regroupe aujourd’hui plus de 300 membres. Association d’auteurs et d’autrices au service des auteurs et des autrices, le CEAD est un centre d’accompagnement, de promotion et de diffusion de la dramaturgie francophone du Québec et du Canada. Centre de développement dramaturgique, il occupe une place unique dans le paysage théâtral tant par le nombre d’auteurs et d’autrices membres que par les objectifs de recherche et d’excellence qu’il poursuit.

Au sujet de BAnQ

Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) offre à toute la population du Québec des milieux stimulants pour découvrir et apprendre toute la vie, et ce, gratuitement. En ligne comme dans ses 12 édifices répartis sur le territoire, elle rassemble et partage l’histoire et la culture du Québec tout en ouvrant des horizons sur le savoir du monde entier. Des millions de trésors (livres, revues et journaux, films, musique, images, archives, etc.) y sont accessibles à tous et conservés précieusement pour les générations futures.