« La vie d’factrie », Clémence DesRochers

Avec La vie d'factrie, Clémence DesRochers laisse une empreinte indélébile dans la chanson québécoise. La portée de ce titre fut telle qu'il demeure étroitement lié à l'histoire du mouvement ouvrier féminin au Québec, même 60 ans après sa création, continuant de toucher les cœurs comme au premier jour.

Vidéos La Trame sonore du Québec Arts vivants Musique
Photo en noir et blanc de Clémence DesRochers
Fonds La Presse. Clémence, spectacle Poèmes et chansons de la résistance mettant aussi en vedette Robert Charlebois, Pauline Julien, Raymond Lévesque et Hélène Loiselle. Photographe: Yves Beauchamp. 21 mai 1968.

Rares sont les chansons qui ont réussi à bouleverser les conventions et à marquer leur époque comme l'a fait La vie d'factrie de Clémence DesRochers en 1962. Dans cette chanson, elle donne la parole à une ouvrière du textile, une industrie où les femmes gagnaient les salaires parmi les moins élevés au Québec. Rencontre avec une des pionnières de la chanson engagée québécoise.

Je chante la vie des gens effacés dont on ne parle jamais.

- Clémence DesRochers