• Mon dossier


Publié le dimanche 7 octobre 2012


En compagnie de la dramaturge Suzanne Lebeau, un entretien de la série Théâtre à lire

Photo de Suzanne Lebeau

Photo : François-Xavier Gaudreault

La dramaturge Suzanne Lebeau dépeint son travail de création avec l’aide des comédiens Émilie Dionne et Benoît Drouin-Germain qui livrent des extraits de ses pièces dans une mise en lecture de Philippe Lambert.

Attirée par le théâtre dès 1966, Suzanne Lebeau se destine d’abord à une carrière d’actrice : de 1966 à 1973, elle joue Molière, Ionesco et Stoppard. Après avoir fondé le Carrousel avec Gervais Gaudreault en 1975, Suzanne Lebeau délaisse peu à peu l’interprétation pour se consacrer exclusivement à l’écriture. Aujourd’hui, elle a plus de 25 pièces originales, trois adaptations et plusieurs traductions à son actif. Elle est reconnue internationalement comme l’un des chefs de file de la dramaturgie pour jeunes publics et compte parmi les auteurs québécois les plus joués dans le monde, avec plus de 100 productions répertoriées sur cinq continents. Ses œuvres sont traduites en 18 langues. On y trouve notamment Une lune entre deux maisons (1979), première pièce canadienne écrite pour la petite enfance, Salvador (1994), L’ogrelet (1996) et Le bruit des os qui craquent (2006). L’importance de l’œuvre de Suzanne Lebeau et sa contribution exceptionnelle à l’épanouissement de la dramaturgie pour jeunes publics, au Canada comme à l’étranger, lui valent de nombreux prix et distinctions, dont le prix Athanase-David, le prix littéraire du Gouverneur général, le Prix de la critique de l’Association québécoise des critiques de théâtre, le prix Sony Labou Tansi des lycéens, une distinction de la Comédie-Française et le prix des Journées de Lyon des auteurs de théâtre.

En collaboration avec le Centre des auteurs dramatiques (CEAD)

À l’Auditorium de la Grande Bibliothèque
Le mardi 16 octobre à 19 h

Billet gratuit Gratuit • Possibilité de réserver une place (frais de billetterie de 4 $)