• Mon dossier

Tendances de l’édition québécoise : BAnQ publie Statistiques de l’édition au Québec en 2017, qui intègre désormais des données sur l’édition numérique

Montréal, le 18 octobre 2019 – Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) annonce la publication des Statistiques de l’édition au Québec en 2017. Alors que l’édition numérique suscite un intérêt grandissant, BAnQ a choisi d’intégrer des données sur celle-ci dans la mouture 2017 de cette publication. 

« Instauré depuis maintenant plus de 50 ans, le dépôt légal de l’imprimé permet à BAnQ de rassembler et de conserver l’ensemble des publications du Québec. La compilation de données relatives à ces publications permet de brosser un portrait de l’évolution de l’édition sur plusieurs années. Le document que nous présentons cette année a fait l’objet d’une refonte importante, notamment dans le but d’intégrer des données sur l’édition numérique », a indiqué Jean-Louis Roy, président-directeur général de BAnQ

Les statistiques présentées dressent le portrait de l’édition québécoise en 2017, mais décrivent aussi son évolution au cours des 10 dernières années. On s’attarde aux types d’éditeurs, aux tirages, aux langues de publication, aux publications pour les jeunes, aux publications en série ainsi qu’aux livres d’artistes. 

Faits saillants des Statistiques de l’édition au Québec en 2017 

  • Pour ce qui est des titres numériques reçus par BAnQ en dépôt volontaire, on note une hausse de 21 % entre 2008 et 2017. Parallèlement, le nombre de titres imprimés suit une courbe à la baisse de 21 % pour la même période. 
  • Le nombre d’individus qui s’autoéditent a substantiellement augmenté de 2008 à 2017, passant de 304 à 675 pour les publications imprimées reçues en dépôt légal et de 7 à 101 pour les publications numériques reçues en dépôt volontaire. 
  • Sur 10 ans, le tirage des livres imprimés a diminué de 19 %. 
  • En tenant compte de l’inflation, le prix des livres imprimés a diminué de près de 26 % entre 2008 et 2017. 
  • Le nombre de titres actifs de publications en série numériques est supérieur à celui des titres imprimés, soit 5368 comparativement à 4763. 

Bien que les publications numériques ne soient pas encore assujetties au dépôt légal au Québec, BAnQ en obtient, sur une base volontaire, depuis 2001. Sans couvrir l’ensemble de l’édition numérique, une analyse des données accumulées liées à ces publications a permis de mettre en lumière des faits intéressants qui enrichissent les Statistiques 2017 et qui seront dorénavant intégrés à cette publication annuelle. 

On peut consulter les Statistiques de l’édition pour les années 2003 à 2017 en ligne à banq.qc.ca


Au sujet de BAnQ

Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) rassemble trois institutions vouées à l’enrichissement du savoir et de la culture de tous les Québécois.
La Bibliothèque nationale acquiert, traite et conserve l’ensemble de l’édition québécoise, tout en assurant la mise en valeur des collections patrimoniales qu’elle a constituées auprès du plus grand nombre.
Les Archives nationales assurent la conservation d'archives publiques et privées et en facilitent l'accès à travers 10 centres répartis sur tout le territoire québécois, en plus d’encadrer les organismes publics dans la gestion de leurs documents.
La Grande Bibliothèque, située au cœur de la métropole, est un lieu de rendez-vous culturel permettant un accès libre et gratuit à la plus grande collection de livres et de documents en français en Amérique. En tant que bibliothèque publique de tous les Québécois, elle propose également de nombreuses ressources numériques.
BAnQ participe activement au rayonnement de la culture québécoise dans l’univers numérique. En 2018-2019, son portail a attiré un total de 7 millions de visites et a généré plus de 1,5 million de prêts numériques ainsi que 18,4 millions de consultations de documents numériques.
banq.qc.ca