5. Questions fréquentes à propos de l'ISBN


 

Haut.HautQu'est-ce que la réforme du système de numérotation ISBN et pourquoi a-t-elle été entreprise?

Depuis le 1er janvier 2007, le système de numérotation ISBN est passé de 10 chiffres (9 chiffres et 1 chiffre de contrôle) à 13 chiffres (12 chiffres et 1 chiffre de contrôle).

En raison de l'augmentation des éditions électroniques et de la prolifération des éditions et des formats qui en résulte, il n'y aurait pas eu de numéros ISBN en nombre suffisant. Cette nouvelle numérotation accroît de façon substantielle la capacité numérique du système mondial de l'ISBN et le rend totalement compatible avec le système de code de l'EAN-UCC pour les produits (EAN-13).

 

Haut.HautQuelles différences y a-t-il entre l'ISBN, l'ISMN, l'ISSN, le code à barres, le droit d'auteur, le CIP et le dépôt légal?

L'ISBN, l'ISMN et l'ISSN sont des systèmes de numérotation reconnus sur le plan international dans l'industrie de la publication et du commerce du livre. L'ISBN est principalement attribué aux livres, l'ISMN, aux partitions musicales et l'ISSN, aux publications en série. Bien que recommandée, leur utilisation n'est pas obligatoire et n'a pas pour fonction de protéger les droits d'auteur.

Le code à barres est un « code de représentation de caractères, qui est constitué d'une succession de traits et d'espaces parallèles de largeur variable, distribués selon une configuration linéaire, et qui peut être décodé au moyen d'un lecteur optique[1] ». Il existe une trentaine de sortes de codes à barres; le code EAN-13 permet d'insérer l'ISBN dans sa structure. Le code à barres est généralement imprimé en quatrième de couverture. Bibliothèque et Archives nationales du Québec n'émet pas de codes à barres aux éditeurs; il faut se renseigner auprès des compagnies spécialisées dans le domaine et des imprimeurs.

Le droit d'auteur est « le droit exclusif de reproduire une œuvre créatrice ou de permettre à une autre personne de le faire. Il comprend le droit exclusif de publier, de produire, de reproduire, d'exécuter en public, de traduire, de communiquer au public par des moyens de télécommunication et, dans certains cas, de louer une œuvre[2] ». Le Bureau du droit d'auteur est l'organisme fédéral chargé d'enregistrer les droits d'auteur au Canada (www.opic.gc.ca).

Le Programme de catalogage avant publication (CIP) est « offert gratuitement aux éditeurs canadiens » et il « rend d'immenses services au personnel des bibliothèques et des centres de documentation puisqu'il permet de cataloguer les livres avant leur publication et d'imprimer les données bibliographiques dans le volume ». De plus, « en participant au programme CIP, les éditeurs se donnent un outil supplémentaire pour faire connaître rapidement aux intervenants du milieu documentaire leurs nouvelles publications[3] ».

Le dépôt légal est basé sur une loi qui oblige les éditeurs à déposer des exemplaires de leurs documents pour que les bibliothèques nationales puissent conserver et mettre à la disposition du public les documents publiés sur leur territoire respectif.

[1] Office québécois de la langue française, Le grand dictionnaire terminologique, [En ligne], 2007. [www.oqlf.gouv.qc.ca]

[2] Le guide des droits d'auteur, Ottawa, Office de la propriété intellectuelle du Canada, 2005. p. 20.

[3] Le CIP : programme de catalogage avant publication, Montréal, Bibliothèque et Archives nationales du Québec. p. 1 et 2.

 

Haut.HautJe fais la mise en page d'un document qui sera imprimé au Québec, mais dont l'éditeur est situé aux États-Unis. Qui peut obtenir un ISBN?

L'ISBN est toujours donné à l'éditeur et non au concepteur graphique, au distributeur ou à l'imprimeur d'un livre. Dans ce cas-ci, l'éditeur fera la demande d'un ISBN auprès de l'agence américaine, puis transmettra le numéro à la personne responsable de la mise en page.

 

Haut.HautOù dois-je imprimer l'ISBN?

En plus des endroits indiqués à la section 4.3, il est recommandé de placer l'ISBN après ou sous le titre du livre dans les catalogues, dans les dépliants publicitaires ou dans les références bibliographiques.

 

Haut.HautUne erreur a été commise lors de la transcription de l'ISBN et ce dernier est déjà imprimé dans le document. Que puis-je faire?

Plusieurs erreurs sont possibles : inversion, chiffres en trop, chiffres en moins, saisie d'un mauvais chiffre, oubli d'attribuer un nouvel ISBN lors d'une deuxième édition, omission d'un ISBN d'ensemble quand cela est recommandé, attribution du même ISBN pour un livre du maître et un cahier d'exercices de l'élève, utilisation d'un ISBN d'un autre éditeur, etc. Toutes ces erreurs nuisent à l'identification du document.

À défaut de pouvoir modifier le numéro, il faudra au moins signaler l'erreur en insérant un papillon d'erratum dans le document. Si cela n'est pas possible, il faudra obtenir un autre numéro s'il y a une réimpression. En tout temps, avisez l'Agence ISBN.

 

Haut.HautJ'ai perdu mon registre d'ISBN et je ne sais plus à quel numéro je suis rendu. Que puis-je faire?

Si vous avez égaré votre registre d'ISBN, vous devez communiquer avec l'Agence ISBN qui pourra vous en faire une copie. Au préalable, vous devez établir une liste de tous les titres que vous avez publiés avec les ISBN attribués afin de savoir quels numéros ont déjà été utilisés. L'Agence ISBN pourra vous aider à compléter votre recherche à l'aide du catalogue Iris de BAnQ. Par la suite, elle vous expédiera une copie de votre registre.

Vous ne devez jamais inventer un numéro ou prendre le numéro attribué à votre dernière publication. Dans un tel cas, votre ISBN serait invalide et cela vous obligerait à procéder comme dans le cas d'une erreur dans l'impression du numéro ISBN.

 

Mon livre est déjà imprimé. Est-ce trop tard pour obtenir un ISBN?

Si votre livre n'est pas encore distribué, il est possible de faire imprimer des étiquettes ou papillons d'erratum et de les inclure dans chaque livre. Si, par contre, des exemplaires ont déjà été distribués, il est trop tard pour obtenir un ISBN puisque, pour remplir son rôle d'identifiant, l'ISBN doit être inscrit dans tous les exemplaires d'une publication.

 

Haut.HautJe constate qu'on a attribué à un éditeur francophone canadien un préfixe ISBN débutant par le code « 0 », alors qu'il devrait débuter par le code « 2 ». Comment expliquer cela?

Au Canada, le programme spécifique aux éditeurs francophones a été instauré en 1979. Avant cette date, les éditeurs du Canada francophone obtenaient un ISBN débutant par le préfixe « 0 ».

Un ISBN ne désigne pas la langue de publication du livre, mais le groupe linguistique auquel appartient un éditeur. Il se peut donc qu'un éditeur avec un nom en français préfère une liste d'ISBN l'identifiant comme éditeur anglophone. Dans ce cas, il doit faire une demande à Bibliothèque et Archives Canada. Peu importe le groupe linguistique auquel appartient un éditeur, celui-ci peut occasionnellement publier dans une autre langue et utiliser les numéros de sa propre séquence d'ISBN.

 

Haut.HautJe publie un livre en format papier et celui-ci sera également disponible sur notre site Internet en format PDF. Dois-je utiliser le même numéro?

Non. Des formats de publication différents d'un même titre requièrent des ISBN différents. Cette règle s'applique à tous les titres d'une même édition publiés sous différents formats : PDF, HTML, publication brochée ou reliée, etc.

 

Haut.HautDe quelle façon dois-je imprimer les numéros ISBN dans mon livre pour les différents formats d'un même titre?

Tous les numéros s'inscrivent les uns au-dessous des autres, au verso de la page de titre, suivis de la mention du format entre parenthèses. Par exemple :

ISBN 978-2-550-99995-9 (br.)

ISBN 978-2-550-99996-6 (PDF)

ISBN 978-2-550-99997-3 (CD-ROM)

ISBN 978-2-550-99998-0 (HTML)

 

Haut.HautJe n'ai pas de maison d'édition et je publie un livre. Est-ce que je peux tout de même obtenir des ISBN?

Oui. Un groupe, une organisation, une compagnie, un individu responsable de la production d'une publication ou tout organisme qui en finance le coût peut agir à titre d'éditeur et obtenir une séquence d'ISBN.

 

Haut.HautJe procède à la réimpression d'un livre publié avant 2007 qui avait déjà un ISBN selon l'ancienne norme, c'est-à-dire qu'il comptait 10 chiffres. Dois-je lui attribuer le même numéro?

Oui, mais vous devez convertir ce numéro pour le rendre conforme à la nouvelle norme de l'ISBN à 13 chiffres. Depuis le 1er janvier 2007, seul l'ISBN-13 est valide.

 

Haut.HautDe quelle façon dois-je faire la conversion de mes anciens numéros?

Vous devez communiquer avec l'Agence ISBN pour plus d'information.

Nos partenaires

Catalogue des bibliothèques du Québec. RFN. RDAQ. Les Amis de BAnQ. Fondation de BAnQ.