Le saviez-vous?

Le saviez-vous? Art de vivre Arts et culture Histoire et géographie Langues et littérature Sciences Société

Q

Comment préparait-on le pain au temps de la Nouvelle-France?

R
Habitant Study. The Bread Oven
Carte postale en couleur représentant un four à pain traditionnel

Collection numérique, Images, BAnQ

Le pain était préparé au moins une fois par semaine, de façon artisanale, par chaque famille.

Les ingrédients

Aux premiers temps de la colonie, le blé est importé de France et cuit au magasin du roi. À Montréal, les premières récoltes du blé ont lieu en 1644. Les familles s’approvisionnent en farine au moulin seigneurial et la conservent dans un baril de bois appelé quart de fleur.

La préparation de la pâte

On ajoute à la farine de l’eau et du levain naturel obtenu par macération de pommes de terre râpées. Le pétrissage se fait à la main dans un plat artisanal en bois d’érable. La pâte est ensuite travaillée au rouleau puis cuite dans des moules en fonte.

La cuisson

On utilise un four à pain  à l’extérieur de la maison. Il est construit avec un mélange d’argile, de paille et d’eau appliqué sur un coffrage en bois. Le four est surmonté d’un toit pour protéger l’argile des intempéries.

Publié le 09 mars 2015

Nos partenaires

Ville de Montréal. Fondation de BAnQ. Les Amis de BAnQ. Catalogue des bibliothèques du Québec. RDAQ. RFN.