Le saviez-vous?

Le saviez-vous? Art de vivre Arts et culture Histoire et géographie Langues et littérature Sciences Société

Q

Le Québec permet-il de faire l’école à la maison? 

R
École à la maison
Une femme donne des explications à un garçon tandis qu’un autre garçon tenant un chat dans ses bras les observe.

Source : Associated Press

Selon la Loi sur l'instruction publique, tout jeune Québécois doit fréquenter une école à partir de l’âge de 6 ans, et ce, jusqu’à 16 ans. Un enfant qui « reçoit à la maison un enseignement et y vit une expérience éducative qui (…) sont équivalents à ce qui est dispensé ou vécu à l'école » peut toutefois être exempté de cette obligation.

Comme expliqué dans les orientations du ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport, c’est la commission scolaire desservant le territoire où réside l’enfant qui a la responsabilité d’évaluer l’enseignement reçu par l’enfant. Cependant, les modalités d’évaluation peuvent être adaptées aux besoins de celui-ci : portfolio, entrevues, examens, etc.

Ces mêmes orientations ministérielles précisent que les dispositions de la Charte de la langue française sur l’enseignement ne s’appliquent pas à la scolarisation à la maison. Un enfant qui n’a pas le droit de fréquenter une école anglophone pourrait donc être scolarisé en anglais à la maison.

En croissance constante, le nombre d’enfants officiellement scolarisés à la maison était de 1 114 pour l’année scolaire 2012-2013. Le ministère de l’Éducation estimait cependant qu’environ 2 000 autres enfants sans dispense de fréquentation formelle recevaient aussi une éducation à la maison plutôt qu’à l’école.

Selon L’école à la maison au Québec  de Christine Brabant, les motivations des parents québécois qui choisissent ce mode d’éducation sont très variées : passer plus de temps avec leurs enfants, leur épargner des expériences négatives pouvant être vécues à l’école, leur offrir un curriculum enrichi, etc.

Dans un rapport qu’il a rendu public en avril 2015, le Protecteur du citoyen a constaté que l’encadrement et le suivi par les instances scolaires des apprentissages faits par les enfants scolarisés à la maison n’étaient pas toujours adéquats. Il a fait une série de recommandations visant à corriger la situation.

Pour en savoir plus

Livres

Sites Web

Publié le 07 juin 2016

Nos partenaires

Catalogue des bibliothèques du Québec. RFN. RDAQ. Les Amis de BAnQ. Fondation de BAnQ.