Lire, écouter, voir

Suggestions de lecture, d'écoute et de visionnement RSS

Document: de 0

<< Retour

Amos, ville centenaire, 1914-2014
Lire le résumé

Amos, ville centenaire, 1914-2014



1910. Les familles Turcotte arrivent sur un site fréquenté uniquement par les Algonquins et les employés du chemin de fer. Commence alors une extraordinaire aventure sur les rives de l'Harricana. Les pionniers mettent sur pied les premières institutions, dont l'incorporation municipale, en 1914. En moins de vingt ans, Amos se donne des écoles, un hôpital, un palais de justice et une grande église, future cathédrale. Établie au croisement de la rivière et du chemin de fer Transcontinental, Amos est le lieu de départ des bateaux qui approvisionnent, jusqu'à la fin des années 1930, le secteur minier en développement plus au sud. Chef-lieu régional, on y trouve l'agence des terres, puis le bureau des mines et le bureau d'enregistrement. Devenue siège d'un évêché, Amos accueille son premier évêque en 1939 et se dote d'institutions d'enseignement supérieur. Dès les débuts, et encore aujourd'hui, son économie repose sur les services, les petites entreprises et l'exploitation forestière. Commerces, hôtels et restaurants vont et viennent au gré du temps, alors que les activités communautaires, culturelles et sportives se développent.En quinze chapitres, les auteurs de cet ouvrage collectif racontent les personnes et les événements ayant marqué les cent ans de cette ville, « berceau de l'Abitibi ».

Feuilleter ce livre

Amos, ville centenaire, 1914-2014

Année d'édition :

Type de document :

Lire Icone Lire

Nos partenaires

Catalogue des bibliothèques du Québec. RFN. RDAQ. Les Amis de BAnQ. Fondation de BAnQ.