Lire, écouter, voir

Suggestions de lecture, d'écoute et de visionnement RSS

Document: de 0

<< Retour

Un promeneur en novembre : nouvelles
Lire le résumé

Un promeneur en novembre : nouvelles



« Je sais que je suis détruit », se dit un vieil homme qui se promène dans les rues de Montréal un jour de novembre. « Détruit, on le devient peu à peu. Pour cela, il suffit de vivre. »Les œuvres de Gilles Archambault font entendre une petite musique triste et lancinante. Les personnages qui les peuplent vivent en suspension entre la résignation et la grise satisfaction que procure une lucidité pleine de mélancolie. Le style de l’écrivain est pur, sobre, classique. Il a la beauté d’une fin d’automne, après les feuilles et avant la neige. La beauté, s’il en est une, de novembre.Louis Cornellier, Le Devoir

Feuilleter ce livre

Un promeneur en novembre : nouvelles

Nos partenaires

Catalogue des bibliothèques du Québec. RFN. RDAQ. Les Amis de BAnQ. Fondation de BAnQ.