Lire, écouter, voir

Suggestions de lecture, d'écoute et de visionnement RSS

Document: de 0

<< Retour

Chroniques de l'Occident nomade
Lire le résumé

Chroniques de l'Occident nomade



Lectrice du monde et d'elle-même, Aude Seigne, bourlingueuse du 21e siècle, écrit avec une acuité et une souplesse inédites sur le voyage et ses amours lointaines.

Le voyage ? Un exercice de légèreté. Un ravissement aussi : parce que parfois la beauté est terrassante, complète, trop forte, une illumination, une sorte d'orgasme métaphysique tremblant. « Quelque chose craque en moi, une paroi se rompt sans crier gare, la possibilité de l'abîme se dévoile en même temps que celle du bonheur absolu. » L'amour ? Les premières fois, un flirt qui peut « la laver de tout », ou encore le grand amour.

Chroniques de l'Occident nomade a tout d'un roman d'apprentissage. Aude Seigne tâtonne autour du globe comme dans sa narration, elle le sait et le revendique. Le voyage certes, mais pour être plus présente au monde.

Je me revois parfois dans les rues de Vienne avec une minuscule Australienne rousse et deux autres filles anglophones dont je ne visualise plus le visage. La rousse avait un visage de chiot, revenait de Thaïlande et voulait depuis deux pays me refiler un pantalon thaï ouvert sur les côtés dans lequel j'avais l'air d'une grande blonde en couche-culotte de luxe. Je marche dans les rues avec ces filles que je ne connais pas et pourtant nous sommes pareilles. Nous avons vaguement le mal du pays, beaucoup de kilomètres derrière nous, beaucoup d'histoires avec des hommes qui ne nous ont pas assez aimées, qui ne nous ont pas suivies, peu comprises.

Feuilleter ce livre

Chroniques de l'Occident nomade

Auteur / Créateur :

Année d'édition :

Type de document :

Lire Icone Lire

Nos partenaires

Catalogue des bibliothèques du Québec. RFN. RDAQ. Les Amis de BAnQ. Fondation de BAnQ.