Guide des archives hospitalières de la région de Québec 1639-1970

Hôtel-Dieu du Sacré-Cœur de Jésus [1873- ]

Hôtel-Dieu de Québec [1639- ] Infirmerie de la Prison de Québec [1863 -1918]

FONDS

D'abord hôpital spécialisé
puis, centre d'hébergement

Hôtel-Dieu du Sacré-Cœur de Jésus [1873- ]
1, avenue du Sacré-Cœur
Québec, Qc
G1N 2W1

TYPE, DATES EXTRÊMES ET ESPACE OCCUPÉ PAR LES DOCUMENTS

1- Voûte de l'Hôtel-Dieu du Sacré-Cœur

Documents textuels : 1873-1996 ; 3,81 m

2- Direction générale de l'Hôtel-Dieu du Sacré-Cœur

Documents textuels : 1873-1996 ; 0,03 m

3- Monastère de l'Hôtel-Dieu du Sacré-Cœur de Jésus

Documents textuels et iconographiques : 1868-2000 ; 3,88 m et plus

4- Archives nationales du Québec

Documents textuels : 1921-1976 ;

HISTORIQUE

Le notaire Louis Falardeau, de la paroisse de Saint-Sauveur, offrit un terrain de 143 arpents de superficie pour réaliser le projet d'un hôpital destiné au soin des épileptiques. De 1871 à 1873 eut lieu la construction de l'hôpital, désigné alors sous le nom d'Hôpital de St-Sauveur, sur les bords de la rivière Saint-Charles, sur la rue Saint-Vallier, dans le quartier Saint-Malo. L'Hôpital du Sacré-Cœur a ainsi été fondé en 1873. Le but de son érection était de retirer les malades pauvres de la ville et des campagnes, d'héberger surtout ceux qui ne pouvaient être reçus dans les autres hôpitaux, tels les épileptiques, les cas de maladies contagieuses ou chroniques, les enfants trouvés ou abandonnés ainsi que les invalides, quel que soit leur sexe ou leur religion. En 1879, une deuxième aile, l'aile St-Zéphirin, vient s'ajouter à la première, l'aile St-Louis, pour répondre à la demande croissante. Dans les dernières années de la décennie 1880, l'hôpital, qui ne vit que de la charité de la population et des divers bienfaiteurs et bienfaitrices, connaît des difficultés financières qui ne seront résolues qu'en 1892 par le don de Louis de Gonzague Baillargé. L'hôpital s'incorpore de nouveau et prend le nom de Hôtel-Dieu du Sacré-Cœur de Jésus. En 1903, le monastère et la chapelle des Augustines de la Miséricorde voient le jour afin d'accommoder les religieuses et ainsi faciliter l'œuvre de l'Hôtel-Dieu du Sacré-Cœur. Le dernier agrandissement de l'hôpital eut lieu en 1963.

Dès le mois de septembre 1873, l'Archevêque de Québec faisait appel à l'hôpital, afin de recueillir « les enfants trouvés », une œuvre qui ne prit fin qu'en 1929 alors que les enfants étaient transférés à la Crèche Saint-Vincent de Paul. L'hôpital reçu, au cours de ces années, 9643 enfants abandonnés dont le secours était jusqu'alors une des œuvres primordiales de l'établissement. Par la suite, à compter de 1937, l'épilepsie devenait la spécialité de l'hôpital. Un sanatorium fut même aménagé pour subvenir aux besoins des personnes épileptiques atteintes de tuberculose, puisqu'ils n'étaient pas admis dans les autres hôpitaux de la région. Durant les mêmes années, l'hôpital se dotait de nouveaux équipements et de nouveaux services pour répondre aux besoins du temps. En 1964, l'Hôtel-Dieu du Sacré-Cœur ouvre une école des gardes-malades auxiliaires. Au cours de la même année, on compte comme malades hospitalisés une moyenne de 235 épileptiques et 50 cas dits de bien-être.

CONTENU

1- Voûte de l'Hôtel-Dieu du Sacré-Coeur

Les archives que l'on retrouve dans la voûte de l'Hôtel-Dieu rassemblent divers documents. Il y a une grande quantité de registres de toutes sortes couvrant les années 1873 à 1962 : des registres de compte, des pensionnaires, des décès, d'admission, des dépôts des particuliers, des recettes et des dépenses et des pensions de vieillesse des hospitalisés. Il y a également un inventaire des immeubles, un livre de statistiques sur le personnel et les personnes reçues et visitées ainsi que des livres de comptes pour les 70 premières années d'existence de l'hôpital. Il y a également plusieurs documents administratifs (1,50 m) produits dans les décennies 1980 et 1990 : procès-verbaux du conseil d'administration et du comité de régie, des documents légaux, des documents sur l'école des infirmières auxiliaires, sur le centre médico-social et sur le département psychiatrique infantile et juvénile, des dossiers des cadres supérieurs, quelques photographies et des notes sur l'histoire de l'établissement.

2- Direction générale de l'Hôtel-Dieu du Sacré-Cœur

Ce fonds contient des copies et des originaux de lois qui concernent l'hôpital, dont certaines qui ont fait office de charte de l'Hôtel-Dieu du Sacré-Cœur. Il y a également des lettres patentes, des baux relatifs à la communauté religieuse et à la location de terrains, des plans de localisation et des procès-verbaux du conseil d'administration ainsi que quelques documents qui relatent l'histoire de l'œuvre.

3- Monastère de l'Hôtel-Dieu du Sacré-Cœur de Jésus

Plusieurs documents de diverses natures se retrouvent à l'intérieur de ce fonds. Il y a des états financiers depuis les débuts de l'œuvre, de la correspondance, le journal des religieuses depuis 1871 qui traite à la fois de l'hôpital et de la communauté, des actes légaux concernant la fondation, les incorporations et autres et des registres d'admissions et de décès. De plus, il y a des renseignements sur les filles agrégées (qui se sont consacrées à l'hôpital), sur les dépenses de l'apothicaire de 1871 à 1924, sur l'adoption de certains « enfants trouvés » et un registre rend compte des prescriptions médicales des médecins entre 1926 et 1937. Les actes capitulaires dévoilent les décisions qui ont été prises relativement à l'hôpital et au Monastère des Augustines de la Miséricorde de Jésus. Il y a également de nombreuses photographies de l'établissement, de ses diverses salles et de ses événements marquants, de même que quelques plans témoignant de ses divers agrandissements.

4- Archives nationales du Québec

Le fonds du ministère de la Santé et des Services sociaux contient, dans la série hôpitaux, de la correspondance échangée entre le ministère et cet établissement de santé entre le 2 janvier 1921 et le 8 novembre 1948. Il y a également de la correspondance, des rapports, des projets, des arrêtés en conseil, des budgets et d'autres documents produits au cours des années 1970 à 1976.

PORTÉE

Ces documents d'archives nous renseignent abondamment sur l'histoire de l'établissement et sur sa vocation particulière dans la ville de Québec. Les nombreux documents, principalement conservés au Monastère et dans la voûte de l'Hôtel-Dieu du Sacré-Cœur, sont très utiles pour mieux saisir la vision qu'avait la population des gens atteints d'épilepsie, entre autres, et aussi pour bien comprendre la pauvreté que connaissaient bien des gens de la ville de Québec. De même, les informations sur les orphelins permettent d'évaluer la misère et l'état d'abandon avec lesquels une partie de la population de la ville devait vivre. Les nombreux actes légaux nous communiquent les différents changements dans l'incorporation au fil des ans, jusqu'à la cession de l'Hôtel-Dieu du Sacré-Cœur par les religieuses. Les nombreux registres donnent différentes informations sur la fréquentation de l'hôpital, sur la provenance des recettes et les différents usages que l'on en faisait. Les documents produits dans les deux dernières décennies du XXe siècle permettent de bien cerner la mission qu'a désormais l'Hôtel-Dieu du Sacré-Cœur.

LIEU DE CONSERVATION DES DOCUMENTS

  1. Voûte de l'Hôtel-Dieu du Sacré-Cœur
    1, avenue du Sacré-Coeur
    Québec, Qc
    G1N 2W1
  1. Direction générale de l'Hôtel-Dieu du Sacré-Coeur
    1, avenue du Sacré-Coeur
    Québec, Qc
    G1N 2W1
  1. Monastère de l'Hôtel-Dieu du Sacré-Cœur
    1a, avenue du Sacré-Coeur
    Québec, Qc
    G1N 2W1
  1. Archives nationales du Québec
    1210, avenue du Séminaire
    Cité Universitaire, C.P. 10450
    Sainte-Foy, Qc
    G1V 4N1

PERSONNE RESSOURCE

1- et 2- Hélène Moisan, secrétaire de direction: 418 529-4777, poste 366

3- Hélène Vaillancourt, o.s.a., secrétaire: 418 522-7259

4- Rénald Lessard, archiviste: 418 644-4783

CONDITIONS D'ACCÈS ET RESTRICTIONS À LA CONSULTATION

Sur rendez-vous à l'hôpital et au Monastère de l'Hôtel-Dieu du Sacré-Cœur, aux heures d'ouverture aux Archives nationales du Québec. Certaines archives peuvent être sujettes à des restrictions de consultation, il suffit de s'informer auprès de l'archiviste.

Les archives conservées à l'hôpital et au Monastère n'ont pas été traitées, les recherches sont sous la supervision de la personne responsable. Il est à noter que les archives du Monastère et de l'hôpital sont souvent confondues étant donné l'implication des religieuses dans leur œuvre. Aux Archives nationales, le chercheur peut recourir à un instrument de recherche mis à sa disposition, il s'agit du Répertoire numérique du fonds du Ministère de la santé et des services sociaux (E8), rédigé par Rachelle Blackburn.

SOURCES COMPLÉMENTAIRES

La sous-série Conseil et comités du fonds de la ville de Québec, conservée aux Archives de la ville de Québec, contient des documents d'archives qui concernent l'Hôtel-Dieu du Sacré-Cœur. Un répertoire numérique est mis à la disposition du chercheur pour l'aider dans ses recherches, soit le Répertoire numérique détaillé de la sous-série Conseil et comités du fonds de la Ville de Québec.

RÉFÉRENCES BIBLIOGRAPHIQUES

BERNIER, Jacques. La médecine au Québec : Naissance et évolution d'une profession. Québec, Presses de l'Université Laval, 1989, p. 106-107.

BOISSONNAULT, Charles-Marie. Histoire de la Faculté de médecine de Laval. Québec, Presses de l'Université Laval, 1953. 438 p.

BOIVIN-ALLAIRE, Émilia. Quand les murs parlent…1873-1973. Québec, Hôtel-Dieu du Sacré-Cœur, 1973. 291 p.

FORTIER, de la Broquerie. « Les "enfants trouvés" en collectivité à Québec, 1850-1950 ». Laval médical, vol. 36, no 4 (avril 1965), p. 351-359.


Hôpital du Sacré-Cœur

Hôpital du Sacré-Cœur, vers 1906, Illustrated Post Card Co.
Centre d'archives de Québec, Collection Magella Bureau, P547,S1,SS1,SSS1,D1,P1778

Nos partenaires

Catalogue des bibliothèques du Québec. RFN. RDAQ. Les Amis de BAnQ. Fondation de BAnQ.