Guide des archives hospitalières de la région de Québec 1639-1970

Hôpital de la Miséricorde [1874-1972]

Hôpital de la Marine [1834-1889] Hôpital de l'Enfant-Jésus [1923- ]

FONDS

Hôpital public, maternités

Hôpital de la Miséricorde [1874-1972]
1212 ou 1220, chemin Ste-Foy
Québec, Qc

TYPE, DATES EXTRÊMES ET ESPACE OCCUPÉ PAR LES DOCUMENTS

Sœurs du Bon-Pasteur

Documents textuels : 1800-1985 ; 1,675 m

Documents iconographiques : 1874-1971 ; 119 pièces

HISTORIQUE

En 1852, l'Hospice Saint-Joseph de la Maternité fut fondé dans une maison louée par l'abbé Joseph Auclair à monsieur Pierre Boivin. La direction de l'établissement fut confiée à Marie Métivier. L'incorporation légale de cette œuvre eut lieu le 19 mai 1855 et le 23 mai de la même année, l'œuvre déménage sur la rue Couillard.

Au cours des années 1870-1874, le projet d'ouvrir une autre maternité fut étudié. Puis, en 1874, les Sœurs du Bon-Pasteur s'installent dans la maison du docteur Wells, achetée par les prêtres du Séminaire, et s'occupent des mères célibataires de la salle commune. En 1876, mademoiselle Métivier cède aux Sœurs du Bon-Pasteur l'Hospice Saint-Joseph de la Maternité qui fusionne avec la Maison de la Miséricorde, et prend le nom d'Hospice de la Miséricorde. En 1929, l'hospice déménage de nouveau sur le chemin Ste-Foy et prend le nom d'Hôpital de la Miséricorde et est annexé avec la Crèche Saint-Vincent de Paul. Cet hôpital sera en fonction jusqu'en 1972.

Depuis sa fondation jusqu'à sa fermeture, il fut une maternité prodiguant des soins aux femmes célibataires, aux filles-mères et aux enfants illégitimes. Les soins médicaux étaient assurés par les professeurs de l'Université Laval et son statut d'hôpital universitaire faisait en sorte que des cours d'obstétrique y étaient offerts. En 1955, Sœur Marie-Laetitia inaugure le premier service social pour la mère célibataire à l'hôpital. Le but de ce service est l'hébergement, la rééducation, l'épanouissement et la réintégration sociale des mères célibataires. En 1961, l'hôpital compte 42 lits et 7 berceaux. De 1874 à 1972, l'hôpital compte 46 122 admissions et 36 788 accouchements.

CONTENU

Ce fonds comprend cinq séries.

Hospice de la Miséricorde, 1874-1929 : 1874-1933 ; 0,325 m

À l'intérieur de cette série, nous retrouvons des documents relatifs aux abjurations, aux admissions, aux enfants placés à l'Hôtel-Dieu du Sacré-Cœur et à une loi (1898). Cette série renferme également les annales, des comptes, des actes au sujet des pensionnaires, de la correspondance et des registres médicaux.

Hôpital de la Miséricorde, 1929-1972 : 1852-1985 ; 0,925 m

Cette vaste série comprend de nombreuses informations. On y retrouve des documents sur l'établissement, le personnel laïc, religieux, médical et d'entretien, les bénéficiaires, les divers comités et conseils, tel le Comité de la mortalité périnatale, le Comité de pharmacologie, le Conseil des médecins et le Conseil local. Il y a également de la documentation relative à l'histoire de l'établissement, aux services offerts, à sa corporation, à sa fermeture, à ses relations avec l'Université Laval, entre autres, et des statistiques diverses. Ces différentes informations sont comprises à l'intérieur de la correspondance, des procès-verbaux, des archives médicales, des coupures de presses, des mémoires, des listes, des lettres patentes, des registres et des rapports annuels.

Procure générale : 1926-1973 ; 0,025 m

Cette série comprend de la correspondance et des listes du personnel en relation avec les accréditations ; la correspondance de Sœur Marie-Jeanne Desgagné au sujet de l'assurance-hospitalisation, des salaires des religieuses avant 1961, et autres ; des procès-verbaux et des plans traitant du projet de construction ; enfin, des annales, de la correspondance et un contrat relatif aux accords convenus avec le Séminaire de Québec.

La Clairière : 1952-1992 ; 0,40 m

Cette série contient de la correspondance, des bulletins d'informations, des circulaires des rapports divers, des procès-verbaux, des règlements, des états financiers, des coupures de presse et des rapports annuels en relation avec le premier service social pour la mère célibataire inauguré à l'hôpital par sœur Marie-Laetitia en 1952, c'est-à-dire son fonctionnement, son incidence et ses préoccupations.

Photographies : 1874-1971 ; 119 pièces

Ces photographies représentent le personnel religieux et médical de l'établissement de même que les différents bâtiments qui ont abrité l'œuvre.

Les dossiers de bénéficiaires datant de 1961 à 1972 sont au M.S.S.S. (1075, chemin Ste-Foy, Québec, G1S 2M1), ceux d'avant ont brûlé, et certains dossiers des personnes adoptés sont au Centre jeunesse de Québec.

PORTÉE

Ce fonds permet de bien saisir le fonctionnement d'un établissement de santé voué aux mères célibataires à une époque où ces femmes étaient jugées sévèrement par la population et la religion. Il est fort intéressant puisque les documents qu'il contient suivent adéquatement l'évolution de l'Hôpital de la Miséricorde depuis ses premières années d'existence. Les nombreux procès-verbaux nous divulguent des décisions des différents comités et conseils sur l'orientation médicale et sociale de l'œuvre. L'abondante correspondance, quant à elle, témoigne des préoccupations et de l'implication des principaux intervenants et dirigeants de l'hôpital au sujet des réalités de leur époque respective. Cela se rapporte, entre autres, à la construction et à la réparation des édifices qui ont abrité l'œuvre, à des demandes aux conseils provincial et général, à l'Association des Hôpitaux de la province de Québec, etc.

LIEU DE CONSERVATION DES DOCUMENTS

Maison généralice des Sœurs du Bon-Pasteur
2 550, rue Marie-Fitzback
Ste-Foy, Qc
G1V 2J2

PERSONNE RESSOURCE

Céline Lacoursière, s.c.i.m., archiviste: 418 656-0650

CONDITIONS D'ACCÈS ET RESTRICTIONS À LA CONSULTATION

Sur rendez-vous.

Un instrument de recherche est à la disposition des chercheurs pour faciliter la consultation des divers documents.

SOURCES COMPLÉMENTAIRES

Aux Archives nationales du Québec, dans le fonds du ministère de la santé et des services sociaux, dans la série Hôpitaux, il y a des documents d'archives qui concernent cet hôpital pour les années 1966 à 1969.

RÉFÉRENCES BIBLIOGRAPHIQUES

Archives de la communauté des Sœurs du Bon-Pasteur.

BERNIER, Jacques. La médecine au Québec : Naissance et évolution d'une profession. Québec, Presses de l'Université Laval, 1989, p. 106-107.

BOISSONNAULT, Charles-Marie. Histoire de la Faculté de médecine de Laval. Québec, Presses de l'Université Laval, 1953. 438 p.

CHABOT, Denis. Liste des établissements fermés ou changés de vocation, janvier 2000. Québec, ministère de la Santé et des Services sociaux, Service des ressources documentaires, 50 p.

Conférence catholique canadienne. Département d'action sociale. Les hôpitaux dans la province de Québec : Listes complètes, statistiques, associations, assurance-hospitalisation, documents divers. Ottawa, Conférence catholique canadienne, 1961. 103 p. Coll. «  Documentation sociale. Série Hôpitaux ; no 1 ».

GAGNON, France. Transitions et reflets de société dans la prise en charge de la maternité hors-norme : L'exemple de l'Hospice Saint-Joseph de la Maternité de Québec, 1852-1876. Mémoire de maîtrise, Sainte-Foy, Université Laval, 1994. 110 p.

FORTIER, de la Broquerie. « Les "enfants trouvés" en collectivité à Québec, 1850-1950 ». Laval médical, vol. 36, no 4 (avril 1965), p. 351-359.

Instrument de recherche du fonds de l'Hôpital de la Miséricorde.

Sœur Marie-Laetitia, Histoire de l'hôpital de la Miséricorde. Thèse (de diplôme), Ste-Foy, Université Laval, 1948. 37 f.

Hôpital  de la Miséricorde

Hôpital de la Miséricorde, 1950, Paul Carpentier
Centre d'archives de Québec, Fonds Ministère de la Culture et des Communications,
Série Office du film du Québec, E6,S7,P76306-50

Nos partenaires

Catalogue des bibliothèques du Québec. RFN. RDAQ. Les Amis de BAnQ. Fondation de BAnQ.