Guide des archives hospitalières de la région de Québec 1639-1970

Centre hospitalier Robert-Giffard [1845- ]

Centre hospitalier de l'Université Laval [1968- ] Centre hospitalier Saint-Augustin [1947- ]

FONDS

Hôpital psychiatrique

Centre hospitalier Robert-Giffard
[1845- ]
2 601, chemin de la Canardière
Beauport, Qc
G1J 2G3

TYPE, DATES EXTRÊMES ET ESPACE OCCUPÉ PAR LES DOCUMENTS

1- Galerie historique Lucienne-Maheux

Documents textuels : 1813-1985 ; 1,20 m et plus

Documents iconographiques : 1845-1988 ; env. 5000 pièces

Enregistrements sonores et filmiques : certains sont datés

Objets muséologiques : certains sont datés

2- Sœurs de la Charité de Québec

Documents textuels et iconographiques : 1865-1999 ; plus de 5,52 m

3- Archives nationales du Québec

Documents textuels : 1845-1996

HISTORIQUE

Cet hôpital psychiatrique fut fondé en 1845 par les docteurs James Douglas, Joseph Morrin et Charles-Jacques Frémont. Ces trois médecins en étaient les propriétaires, bien que les fonds nécessaires à son fonctionnement venaient essentiellement du gouvernement. À l'époque, il se nommait l'Asile provisoire de Beauport, et était installé dans le manoir du premier médecin de la colonie, le Seigneur Robert Giffard. Il s'agissait du premier hôpital destiné uniquement aux malades mentaux dans la province. En 1850, l'asile se nomme désormais Quebec Lunatic Asylum, mais la plupart des gens continuent à le nommer Asile de Beauport. Puis, en 1865, son nom change de nouveau et devient l'Asile des aliénés de Québec. Un an plus tôt, l'asile a été agrandi et peut, depuis lors, recevoir 900 patients. En 1893, les Sœurs de la Charité de Québec en prennent possession et le mettent sous la protection de l'archange Saint-Michel. Ainsi, en 1912, il devient l'Asile Saint-Michel-Archange puis, en 1914, ou 1923 selon certaines sources, l'Hôpital Saint-Michel-Archange. En 1904-1905 et en 1910-1912, on effectue des travaux d'agrandissement. En 1915, une école des infirmières est établie par sœur Saint-Calixte. En 1924, l'hôpital est affilié à l'Université Laval.

Quelques constructions voient le jour aux cours des années 1920 et au début des années 1930, soit la Clinique Roy-Rousseau (1926), l'École La Jemmerais (1928) et le Pavillon Dufrost (1931). Chacune de ces constructions a une fonction particulière et dessert une clientèle spécifique. En 1939, la quasi-totalité de l'Hôpital Saint-Michel-Archange est la proie d'un incendie, il ne subsistera que l'aile des hommes qui deviendra le pavillon Saint-Calixte. L'École La Jemmerais cesse alors son œuvre pour héberger les patients de l'hôpital incendié et en devient une annexe. L'hôpital sera reconstruit aux côtés de la Clinique Roy-Rousseau. L'établissement devient le Centre hospitalier Robert-Giffard en 1976.

CONTENU

1- Galerie historique Lucienne-Maheux

Photographies : 1845-1988 : env. 5000 pièces

La galerie conserve de nombreuses photographies qui représentent l'édifice et ses salles, les membres du personnel, les patients, les soins et les traitements de même que les événements spéciaux qui ont marqué l'établissement. Ces nombreuses photographies seront traitées au cours de l'été 2001, ainsi il sera plus aisé d'en connaître le contenu exact et les restrictions qui s'y rattachent compte tenu de la confidentialité de certaines photographies.

Centre hospitalier Robert-Giffard : 1813-1985 ; env. 1,10 m, 32 registres et plus

Les différents documents d'archives regroupent des rapports annuels de 1872 à 1928, le contrat d'apprentissage de James Douglas, des diplômes et promotions d'infirmières de 1922 à 1971, des registres d'admissions, de décès, de décharges, de chirurgie et de salaire, des index, des procès-verbaux de réunions, des factures d'équipement médical, des manuscrits, des aperçus historiques, des articles médicaux et autres, des notes de cours et des textes relatifs à l'hôpital. Il est également possible d'avoir de l'information, produite ou reçue au centre, concernant les principaux médecins qui sont intervenus dans l'établissement.

Plans : 1865-2001

Les plans n'ont pas encore été traités, aussi nous ne savons pas quel est leur nombre exact. Toutefois, nous savons qu'ils concernent les différentes physionomies de l'établissement tout au long de plus de 150 ans d'existence.

Objets muséologiques : certains sont datés

L'exposition permanente de la Galerie historique Lucienne-Maheux présente de nombreux objets ayant été utilisés dans l'établissement. Il y a des tableaux, des photographies, des reconstitutions des salles d'opérations, de repos et autres. Il y a également des mosaïques des différentes promotions d'infirmières (1945-1970).

Enregistrements sonores et filmiques : certains sont datés

Ces enregistrements concernent divers événements entourant l'établissement, notamment l'incendie de 1939 qui a ravagé une large partie de l'hôpital et des scènes de la vie quotidienne.

L'archiviste de la galerie historique précise que certaines archives se retrouvent dans diverses sections du Centre hospitalier Robert-Giffard ou ailleurs et n'ont pu, jusqu'à maintenant, être rassemblées à la Galerie historique Lucienne-Maheux.

2- Sœurs de la Charité de Québec

Le fonds conservé à la communauté des Sœurs de la Charité de Québec renferme plusieurs documents qui concernent l'historique de l'établissement depuis 1865 et de ces divers pavillons. On y retrouve les annales, les états financiers, les rapports annuels, des renseignements sur des événements et des projets particuliers, des plans d'organisation, des informations sur le personnel, des contrats, des procès-verbaux, de la correspondance, des documents divers sur l'école des infirmières, les emprunts, les obligations et les comptes, des cahiers de prônes, des revues et des journaux internes, des registres, des rapports financiers, des documents sur les divers comités, etc.

3- Archives nationales du Québec

Le fonds du ministère de la Santé et des Services sociaux contient, dans la série hôpitaux, de la correspondance échangée entre le ministère et cet établissement de santé couvrant la période suivante : 15 octobre 1926 au 20 décembre 1949. Il y a également l'album-souvenir de 1949 et le rapport annuel de l'année 1958. La série service médical aux aliénés renferme, pour sa part, de nombreux documents sur cet établissement et plusieurs autres institutions psychiatriques de la province : des dossiers d'admissions, des registres, de la correspondance, etc. Il est à noter que de nombreuses restrictions à la consultation s'appliquent pour la majorité des documents conservés à l'intérieur de cette série. D'autres séries de ce fonds contiennent des pièces relatives à cet hôpital. Enfin, dans le fonds Secrétariat de la province (E4), on retrouve, en particulier, des dossiers d'admission (1845-1866), de la correspondance (1845-1879, 1892-1895), des livres de comptes (1845-1879), des rapports hebdomadaires (1847-1866) et des rapports mensuels (1850-1854).

PORTÉE

Les divers documents conservés à la galerie historique et à la communauté des Sœurs de la Charité de Québec apportent des précisions sur la naissance et les progrès de la psychiatrie au Québec, la vie quotidienne des malades, des religieuses, des médecins et du personnel, l'évolution des soins et des traitements psychiatriques, les événements spéciaux tenus à l'hôpital, les activités d'enseignement et de recherche, etc. Ils apportent également des précisions sur l'implication des religieuses dans l'hôpital. Aussi, ces fonds d'archives sont fort pertinents pour comprendre l'évolution de la psychiatrie et d'un établissement qui a voué son existence à cette spécialité médicale. Il est également possible d'avoir quelques renseignements sur des patients illustres tel Louis Riel et Émile Nelligan. Le Centre hospitalier Robert-Giffard dispose également d'une collection de livres rares et anciens portant sur la médecine et la psychiatrie.

LIEU DE CONSERVATION DES DOCUMENTS

  1. Galerie historique Lucienne-Maheux
    Centre hospitalier Robert-Giffard
    2 601, chemin de la Canardière
    Beauport, Qc
    G1J 2G3
  1. Maison généralice des Sœurs de la Charité de Québec
    2655, rue Le Pelletier
    Beauport, Qc
    G1C 3X7
  1. Archives nationales du Québec
    1210, avenue du Séminaire
    Cité Universitaire, C.P. 10450
    Sainte-Foy, Qc
    G1V 4N1

PERSONNE RESSOURCE

  1. France St-Hilaire, archiviste: 418 663-5000, poste 6261
  2. Gemma Gastonguay, s.c.q., archiviste: 418 628-8860
  3. Rénald Lessard, archiviste: 418 644-4783

CONDITIONS D'ACCÈS ET RESTRICTIONS À LA CONSULTATION

Sur rendez-vous à la communauté des Sœurs de la Charité de Québec et à la Galerie historique Lucienne-Maheux, et aux heures d'ouverture aux Archives nationales du Québec.

La galerie historique et la communauté des Sœurs de la Charité de Québec ne disposent pas, pour le moment, d'instruments de recherche. Cependant, le chercheur peut recourir aux services de l'archiviste. Aux Archives nationales du Québec, le chercheur peut recourir à un instrument de recherche mis à sa disposition, il s'agit du Répertoire numérique du fonds Ministère de la santé et des services sociaux (E8) rédigé par Rachelle Blackburn. Il peut aussi consulter le Répertoire numérique du fonds du Secrétariat de la Province (E4), rédigé par Monique Laurent.

Certaines archives sont sujettes à des restrictions de consultation compte tenu de leur caractère privé et confidentiel.

SOURCES COMPLÉMENTAIRES

La sous-série Conseil et comités du fonds de la ville de Québec, conservée aux Archives de la ville de Québec, contient des documents d'archives qui concernent l'Hôpital Saint-Michel-Archange. Un répertoire numérique est mis à la disposition du chercheur pour l'aider dans ses recherches, soit le Répertoire numérique détaillé de la sous-série Conseil et comités du fonds de la Ville de Québec.

RÉFÉRENCES BIBLIOGRAPHIQUES

À la faveur d'un centenaire, une porte close s'entrouvre : album-souvenir. Québec, Tremblay & Dion Inc., 1949. 112 p.

Archives du Centre hospitalier Robert-Giffard.

BERNIER, Jacques. La médecine au Québec : Naissance et évolution d'une profession. Québec, Presses de l'Université Laval, 1989. xi-207 p.

BOISSONNAULT, Charles-Marie. Histoire de la Faculté de médecine de Laval. Québec, Presses de l'Université Laval, 1953. 438 p.

BOUCHARD, Daniel. L'état et l'administration des institutions asilaires au Québec 1845-1895. 1985. vi-216 f.

GOSSELIN, Camille. Histoire de la médecine 1. Le développement du réseau hospitalier de la région de Québec : L'année, les raisons de fondation et l'évolution des hôpitaux de la région de Québec. Sainte-Foy, Université Laval, 1994. 123 p.

HARVEY, Fernand et, Rodrigue SAMUEL. Matériel pour une sociologie des maladies mentales au Québec. Québec, Institut supérieur des sciences humaines, Université Laval, 1974. xiii-143 p. Coll. « Cahiers de l'ISSH. Collection Instruments de travail ; no 15 ».

KEATING, Peter. La science du mal : L'institution de la psychiatrie au Québec, 1800-1914. Montréal, Boréal, 1993. 208 p.
LAMBERT, Jules. Milles fenêtres. Beauport, Centre hospitalier Robert-Giffard, 1995. 209 p.

MARTIN, Charles-Alfred. Le premier demi-siècle de la psychiatrie à Québec : De l'asile provisoire de Beauport à l'Hôpital St-Michel-Archange. Beauport, Audio-visuel et information, Centre hospitalier Robert-Giffard, 1983. 24 p.

ROY, Francine, Yvonne WARD, s.c.q., et Nive VOISINE. Histoire des Sœurs de la Charité de Québec, tome II : Des maisons de charité. Beauport, Publications MNH, 1998. 305 p.

WALLOT, Hubert. La danse autour du fou: Survol de l'histoire organisationnelle de la prise en charge de la folie au Québec depuis les origines jusqu'à nos jours. Beauport, Publications MNH, 1998. 2 volumes.


 Asile de Beauport

Asile de Beauport, s.d., Philippe Gingras
Centre d'archives de Québec, Fonds Philippe Gingras, P585,D9,P12


Hôpital Saint-Michel-Archange

Hôpital Saint-Michel-Archange, 1950, Paul Carpentier
Centre d'archives de Québec, Fonds Ministère de la Culture et des Communications, Série Office du Film de Québec, E6,S7,P78596

Nos partenaires

Catalogue des bibliothèques du Québec. RFN. RDAQ. Les Amis de BAnQ. Fondation de BAnQ.