Guide des archives hospitalières de la région de Québec 1639-1970

Hôpital de l'Enfant-Jésus [1923- ]

Hôpital de la Miséricorde [1874-1972] Hôpital de l'Immigration [1897-1959?]

FONDS



D'abord hôpital spécialisé,
soins pédiatriques[1923-1929]
puis hôpital général [1929- ]

Hôpital de l'Enfant-Jésus [1923- ]
1401, 18e rue
Québec, Qc
G1J 1Z4

TYPE, DATES EXTRÊMES ET ESPACE OCCUPÉ PAR LES DOCUMENTS

Direction générale de l'Hôpital de l'Enfant-Jésus

Documents textuels : 1963-2001 ; 3,52 m

HISTORIQUE

Les trois fondateurs de cet hôpital laïco-religieux pour enfants pauvres sont la docteure Irma LeVasseur et les docteurs René Fortier, pédiatre, et J.-Édouard Samson, orthopédiste. Les docteurs Albert Paquet, Joseph Vaillancourt et Émile St-Hilaire se joindront dès les débuts au corps médical de l'hôpital. En décembre 1922, la Dre LeVasseur acquiert la propriété Sheyhn au 55, Grande Allée. En janvier 1923, le premier malade y est hospitalisé. L'Hôpital de l'Enfant-Jésus est incorporé en mai 1923, et le Bureau médical est institué le 18 mai de la même année. Le mois suivant, les Sœurs Dominicaines de l'Enfant-Jésus deviennent les auxiliaires de l'hôpital et sont chargées du fonctionnement du nouvel hôpital sous la supervision du corps médical. Mère Gérard-Majella devient alors la directrice de Régie interne de l'hôpital. L'école des infirmières de l'Hôpital de l'Enfant-Jésus voit également le jour au cours de cette année, elle sera affiliée à l'Université Laval en 1928 et sera transférée au Cégep Limoilou en 1968.

En octobre 1923, l'hôpital déménage et s'établit au 1204, Saint-Vallier. Sa capacité est de 65 lits. Puis, le 14 mars 1927, après un cours séjour sur la rue Gamelin, l'œuvre pour les enfants pauvres s'installe définitivement dans l'ancien juvénat des Frères des Écoles chrétiennes, au 395, chemin de la Canardière. L'hôpital est alors d'une capacité de 125 lits et répond adéquatement aux besoins de la région. Au cours de l'année 1929, le passage vers un hôpital général s'accentue et se concrétise rapidement. Le service de pédiatrie garde cependant 150 lits, nombre qu'il conservera jusqu'en 1962. Le comité organisateur des fêtes du 75e anniversaire de l'Hôpital de l'Enfant-Jésus souligne qu'en 1934, les 350 lits sont répartis entre les services de médecine infantile et de médecine générale, la chirurgie générale et l'orthopédie, l'oto-rhino-laryngologie et l'ophtalmologie, la gynéco-obstétrique, les maladies contagieuses et la dermatologie. En 1939, l'arrivée du docteur Jean Sirois fera en sorte de développer le secteur de la neurochirurgie. En juin 1946, le Bureau médical et la Corporation de l'Hôpital de l'Enfant-Jésus cèdent, gratuitement et par acte notarié, tous leurs droits et privilèges de propriétaires ainsi que tous leurs biens à la Corporation des Sœurs Dominicaines de l'Enfant-Jésus. En 1949, l'aile du Sacré-Cœur est inaugurée et porte la capacité de l'hôpital à 525 lits. Dans les années 1960, l'assurance-hospitalisation apporte, entre autres, des changements au niveau administratif. La même décennie voit également la naissance de nouveaux services médicaux, tels la cardiologie, la gastro-entérologie, l'endocrinologie, etc. Dans les décennies qui suivent, la vocation de l'Hôpital de l'Enfant-Jésus glisse graduellement vers la surspécialisation en sciences neurologiques et en traumatologie. Au tournant du siècle, l'urgence de l'Hôpital de l'Enfant-Jésus recevait 50 000 personnes par année.

CONTENU

La direction générale de l'Hôpital de l'Enfant-Jésus conserve les procès-verbaux du conseil d'administration pour les années 1963 à 1968 puis, 1971 à ce jour. Il y a également les documents qui ont été utilisés ou consultés lors des réunions du conseil ainsi que les résolutions et la correspondance. Les rapports annuels des années 1977 à 1983 et de 1996 à 2000 sont aussi conservés à cet endroit. Finalement, les différents documents légaux concernant l'Hôpital de l'Enfant-Jésus s'y retrouvent.

PORTÉE

Ces documents d'archives apportent des précisions quant aux principales préoccupations de l'établissement. Les procès-verbaux et les rapports annuels permettent de suivre les différentes décisions qui ont animé les réunions du conseil et les raisons qui les justifient. Les différents documents légaux permettent, quant à eux, de suivre les changements majeurs qu'a connu l'Hôpital de l'Enfant-Jésus et les différentes fusions qui ont marqué les dernières décennies.

LIEU DE CONSERVATION DES DOCUMENTS

Direction générale de l'Hôpital de l'Enfant-Jésus
1401, 18e rue
Québec, Qc
G1J 1Z4

PERSONNE RESSOURCE

Francine Turcotte, secrétaire de direction418 649-5600

Hélène Bélanger, chef du service des archives418 649-5581

Huguette Michaud, o.p., archiviste418 649-0252, poste 3078

CONDITIONS D'ACCÈS ET RESTRICTIONS À LA CONSULTATION

Sur rendez-vous.

Les archives n'ont pas été répertoriées.

SOURCES COMPLÉMENTAIRES

Aux Archives nationales du Québec, dans le fonds du ministère de la santé et des services sociaux, dans la série hôpitaux, on retrouve de la correspondance entre le ministère et cet hôpital qui couvre les périodes suivantes : 25 mai 1923 au 14 mai 1934 et 25 mars 1935 au 22 novembre 1945.

La sous-série Conseil et comités du fonds de la ville de Québec, conservée aux Archives de la ville de Québec, contient des documents d'archives qui concernent l'Hôpital de l'Enfant-Jésus. Un répertoire numérique est mis à la disposition du chercheur pour l'aider dans ses recherches, soit le Répertoire numérique détaillé de la sous-série Conseil et comités du fonds de la Ville de Québec.

Archives de l'Université Laval, fonds U519 ; une photographie.

RÉFÉRENCES BIBLIOGRAPHIQUES

Comité organisateur des fêtes du 75e anniversaire de l'Hôpital de l'Enfant-Jésus. Soixante-quinze ans de compétence et de dévouement au service des malades. Québec, Centre hospitalier affilié universitaire de Québec, 1998, 73 p.

Conférence catholique canadienne. Département d'action sociale. Les hôpitaux dans la province de Québec : Listes complètes, statistiques, associations, assurance-hospitalisation, documents divers. Ottawa, Conférence catholique canadienne, 1961. 103 p. Coll.« Documentation sociale. Série Hôpitaux ; no 1 ».

FORTIER, de la Broquerie. «  L'Hôpital de l'Enfant-Jésus de Québec ». Laval Médical, volume 36, numéro 1 (janvier 1965), p. 82-94 ; numéro 2 (février 1965), p. 193-199 ; numéro 3 (mars 1965), p. 285-294.

FORTIER, de la Broquerie. « Les débuts de la pédiatrie à Québec 1892-1929 ». L'Union médicale du Canada, vol. 112, no 7 (juillet 1983), p. 656-663.

Soeurs Dominicaines de l'Hôpital de l'Enfant-Jésus. Album-souvenir 1923-1963. Québec, Hôpital de l'Enfant-Jésus, 1964. 92p.


Extérieur  de l'Hôpital

Extérieur de l'Hôpital [de l'Enfant-Jésus], s.d., Inconnu
Centre d'archives de Québec, Collection Magella Bureau,
P547,S1,SS1,SSS1,D1,P245


Une chambre privée

Une chambre privée [Hôpital de l'Enfant-Jésus], s.d. Inconnu
Centre d'archives de Québec, Collection Magella Bureau,
P547,S1,SS1,SSS1,D1,P1783

Nos partenaires

Catalogue des bibliothèques du Québec. RFN. RDAQ. Les Amis de BAnQ. Fondation de BAnQ.