Guide des archives hospitalières de la région de Québec 1639-1970

Hôpital des Émigrants [1820-1837]

Hôpital des Anciens Combattants [1946-1954] Hôpital du Docteur Marcoux [19- -19-]

FONDS

Hôpital des Émigrants [1820-1837]
Rue Saint-Jean
Québec, Qc

TYPE, DATES EXTRÊMES ET ESPACE OCCUPÉ PAR LES DOCUMENTS

HISTORIQUE

Cet hôpital fut établi à l'été de 1820, entre la rue Saint-Jean et la rue d'Aiguillon dans le faubourg Saint-Jean. Il était destiné aux immigrants. Camille Gosselin souligne qu'il fut installé dans une construction en bois rapidement bâtie et qui n'avait rien de l'apparence ordinaire des hôpitaux. Le système d'égout y était rudimentaire. L'hôpital était appelé, en anglais, Hospital for Reception of Sick Emigrants. Plus tard, on l'appela Hôpital des Immigrés. L'ouvrage de Goulet et Paradis enchaîne en précisant que les soins aux immigrants y étaient donnés gratuitement par des chirurgiens militaires de la garnison de Québec. En 1823, l'hôpital est reconnu officiellement par l'Assemblée et est établi sur une base permanente. Diverses sommes lui seront allouées par l'Assemblée entre les années 1824 et 1832. Le docteur Joseph Painchaud qui pourvoyait aux soins des malades avait fait bâtir un abri dans lequel il faisait des autopsies et des dissections. Des odeurs nauséabondes s'en dégageaient. Les conditions hygiéniques laissaient à désirer et les gens du quartier s'en plaignaient.

Le docteur Gosselin spécifie également qu'à l'ouverture de l'Hôpital de la Marine en 1834, l'Hôpital des Émigrants fut fermé et les malades, à partir de cette date, furent dirigés vers le nouvel hôpital. Pendant l'hiver 1836-37, un certain nombre de familles pauvres y logèrent. La condition hygiénique y était si mauvaise que plusieurs cas de fièvre typhoïde se déclarèrent dans les logements. Pour comble de malheur, le 4 mars 1837, le feu prit dans les bâtisses et elles furent détruites en moins d'une heure. Par la suite, sur ce site, on construisit la première église St-Jean Baptise sur la rue St-Jean.

CONTENU

Les archives de cet établissement n'ont pas été trouvées au cours de nos recherches.

PORTÉE

LIEU DE CONSERVATION DES DOCUMENTS

PERSONNE RESSOURCE

CONDITIONS D'ACCÈS ET RESTRICTIONS À LA CONSULTATION

SOURCES COMPLÉMENTAIRES

RÉFÉRENCES BIBLIOGRAPHIQUES

GOSSELIN, Camille. Histoire de la médecine 1. Le développement du réseau hospitalier de la région de Québec : L'année, les raisons de fondation et l'évolution des hôpitaux de la région de Québec. Sainte-Foy, Université Laval, 1994. 123 p.

GOULET, Denis, et André PARADIS. Trois siècles d'histoire médicale au Québec : Chronologie des institutions et des pratiques (1639-1939). Montréal, VLB éditeur, 1992. 527 p. Coll. « Études québécoises ».

LEBLOND, Sylvio. « Historique de l'Hôpital des Anciens Combattants ». Le Vétéran Médical. Octobre 1950 à juin 1951.

LEBLOND, Sylvio. Médecine et médecins d'autrefois : Pratiques traditionnelles et portraits québécois. QUÉBEC, Presses de l'Université Laval, 1986. xii-258 p.

 

Nos partenaires

Catalogue des bibliothèques du Québec. RFN. RDAQ. Les Amis de BAnQ. Fondation de BAnQ.