Baladodiffusion

(20-04-2010) La contrefaçon au XIXe siècle

Au milieu du XIXe siècle, le livre français de facture belge inonde le marché québécois, notamment par les soins d’Édouard-Raymond Fabre, de Jean-Baptiste Rolland et des frères Joseph et Octave Crémazie. Ce commerce international s’est cependant développé grâce à la réédition non autorisée d’œuvres françaises vendues à moindre prix.

Avec Jacques Hellemans, premier attaché à la Bibliothèque des sciences humaines de l’Université libre de Bruxelles

Présentée en complément à l’exposition Au temps où le livre français était « belge » – La contrefaçon au XIXe siècle

Cette conférence a eu lieu à l’Auditorium de la Grande Bibliothèque le mardi 20 avril 2010.

Format MP3  [Durée : 00:55:00; taille : 50 Mo]

Nos partenaires

Catalogue des bibliothèques du Québec. RFN. RDAQ. Les Amis de BAnQ. Fondation de BAnQ.