Baladodiffusion

(16-05-2013) Série Musique et littérature Les surréalistes avant la lettre

Microphone

En 1919, un jeune compositeur français du nom de Darius Milhaud, qui n’est alors qu’un tout jeune homme de 23 ans, compose Cinéma-fantaisie, ébauche de ce qui va devenir le célèbre Boeuf sur le toit, créé à Paris le 21 février 1920. Il s’agit à l’origine d’une pièce pour violon et piano destinée à accompagner un film muet de Charlie Chaplin. Membre, avec notamment Georges Auric et Francis Poulenc, du tout nouveau Groupe des Six, dont le mentor est le poète et dandy Jean Cocteau, Milhaud a été marqué par l’influence de son aîné Erik Satie (1866-1925), dont il va pour ainsi dire poursuivre l’esprit surréaliste. Au même moment, de l’autre côté de la Manche, William Walton, « l’enfant terrible de la musique anglaise », signe Façade sur des poèmes d’Edith Sitwell, qui, au début des années 1920, joue à Londres un rôle analogue à celui de Cocteau à Paris.
L’univers déjanté des enfants terribles de la musique française et anglaise rencontre celui des surréalistes avant la lettre. Guy Marchand, musicologue, et Guylaine Massoutre, professeure, auteure et critique littéraire, s’entretiennent avec l’animateur Stéphane Lépine
 

Format MP3  [Durée : 01:40:23; taille : 124 Mo]

Nos partenaires

Catalogue des bibliothèques du Québec. RFN. RDAQ. Les Amis de BAnQ. Fondation de BAnQ.