English

Courir les Magasins: de la rue principale au centre commercialCourir les magasins: De la rue principale au centre commercial

Punaise
Punaise

Visite Libre - Alma

Saint-Joseph-d'Alma est née sous l'impulsion de l'industrie forestière au milieu du 19e siècle. En 1923, elle compte à peine 1000 habitants regroupés autour de l'église alors que dix ans plus tard, elle en compte le double. La construction d'une centrale électrique en 1924 attire de nouvelles industries et de nombreux travailleurs dans la région. Saint-Joseph-d'Alma connaît alors la prospérité économique et acquiert un caractère urbain. La crise économique des années 1930 vient toutefois freiner l'élan d'optimisme.

L'augmentation de la demande en aluminium pendant la Deuxième Guerre mondiale (1939-1945) relance l'activité dans la ville, qui accueille une aluminerie. De nouveaux quartiers apparaissent et, en 1954, la ville abrège son nom pour retenir seulement Alma. Douze ans plus tard, elle fusionne avec les villes de Naudville, de Riverbend et d'Isle-Maligne pour créer la cité d'Alma. Rapidement, la nouvelle ville se modernise, avec l'aménagement du boulevard des Cascades et surtout avec la construction du premier centre commercial, Plaza d'Alma.

 

 

 

Cliquer sur la photo pour l'agrandir.
Visite Libre - Alma - Cliquer pour agrandir
Dans les années 1920, la rue Sacré-Cœur est la porte d'entrée du centre-ville. On s'y rend autant en voiture à cheval qu'en automobile.

Dans les années 1920, la rue Sacré-Cœur est la porte d'entrée du centre-ville. On s'y rend autant en voiture à cheval qu'en automobile.Vers 1920
Photographe inconnu
BAnQ, Centre d'archives de Québec
Fonds L'Action catholique
P428,S3,D39,P56

Visite Libre - Alma - Cliquer pour agrandir
Dans les années 1920, la rue Sacré-Cœur est la porte d'entrée du centre-ville. On s'y rend autant en voiture à cheval qu'en automobile.
Plan du site.