English

Courir les Magasins: de la rue principale au centre commercialCourir les magasins: De la rue principale au centre commercial

Punaise
Punaise

Visite Libre - Sherbrooke

Au tournant du 20e siècle, Sherbrooke est déjà une ville industrielle prospère. Depuis l'arrivée du chemin de fer en 1852, les industries se sont multipliées et ont attiré la main-d'œuvre. D'environ 3000 habitants en 1851, la population passe à 7446 habitants en 1881 pour atteindre 23 522 habitants en 1921. Dès 1897, le tramway est mis en service pour faciliter les déplacements de la population croissante.

Au même moment, les commerces délaissent la rue Commerciale, aujourd'hui nommée Dufferin, pour la rue Wellington. Les petits commerces, les banques et les chaînes de magasins font du carrefour Wellington et King le cœur commercial de la ville pour la première moitié du 20e siècle.

Au début des années 1960, l'utilisation généralisée de l'automobile et le développement de la banlieue favorisent l'apparition des centres commerciaux. Situés à l'écart du centre-ville et disposant de grands stationnements gratuits, les centres commerciaux cherchent à attirer la population des nouveaux quartiers résidentiels.

 

 

 

 

Cliquer sur la photo pour l'agrandir.
Visite Libre - Sherbrooke - Cliquer pour agrandir
Pour accueillir la clientèle des villes de banlieue, de nouvelles installations commerciales sont construites comme le centre commercial Sherbrooke sur la rue King Ouest.

Pour accueillir la clientèle des villes de banlieue, de nouvelles installations commerciales sont construites comme le centre commercial Sherbrooke sur la rue King Ouest. Vers 1960
Jacques Darche
BAnQ, Centre d'archives de l'Estrie
Fonds Jacques Darche
P5,S1,SS2,D322,P26

Visite Libre - Sherbrooke - Cliquer pour agrandir
Pour accueillir la clientèle des villes de banlieue, de nouvelles installations commerciales sont construites comme le centre commercial Sherbrooke sur la rue King Ouest.
Plan du site.