Bibliothèque et Archives nationales du Québec
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail Québec English Aide

FAMILLE DE LOUIS-JOSEPH PAPINEAU

À LA DÉCOUVERTE D’UNE DES FAMILLES
LES PLUS ILLUSTRES DU QUÉBEC…

Louis-Joseph-Amédée Papineau (1819-1903)
Reproduction d’un daguerréotype (vers 1840) sur plaque de verre
Studio Notman & Son, Montréal
Vers 1920
P266,S1,SS1,P18

Louis-Joseph-Amédée Papineau
Photographe Quéry Frères, Montréal
27 janvier 1894
P7,S13, D1,P106

 

Fils aîné de Louis-Joseph Papineau, né le 26 juillet 1819, Louis-Joseph-Amédée fait ses études au collège de Saint-Hyacinthe comme pensionnaire. Membre de l’Association des Fils de la Liberté, il suit les traces de son père au moment des événements de la Rébellion de 1837-1838. À l’âge de 18 ans, il part rejoindre son père en exil à Saratoga Springs. De 1837 à 1842, il rédige les quatre premiers livres de son journal intime qu’il intitule Journal d’un Fils de la Liberté où il fait la chronique de l’Insurrection de 1837 et des tribulations de sa vie d’exilé politique.

Il reprendra son récit en 1845 après un séjour de trois ans à Paris. Cette dernière partie de son journal nous fait découvrir la vie d’un jeune notable, intellectuel au milieu du XIX e siècle. Ses champs d’intérêt sont multiples, englobant la philosophie, la politique, sans oublier les arts, les sciences et les techniques. Il y commente, entre autres, le rapport Durham, l’incendie du parlement en 1849, le retour d’exil de son père ainsi que sa prise de position en faveur de l’annexion du Canada aux États-Unis. Ce journal a été republié récemment dans sa version intégrale4.

Louis-Joseph-Amédée avait complété sa formation d’avocat au cours de son séjour aux États-Unis. Après sa nommination comme protonotaire à Montréal, grâce à l’appui de son oncle Denis-Benjamin Papineau, alors premier ministre conjoint du pays, il épouse à l’âge de 27 ans Mary Eleonore Ellis Wescott dans l’État de New York à Saratoga Springs. Il adhère à la thèse annexionniste soutenue par son père. Au décès de ce dernier, il prend le relais dans l’administration du domaine familial de la Petite-Nation et réside au manoir. En 1890, après le décès de son épouse, il décide d’abjurer le catholicisme pour adopter la foi presbytérienne. Il va se remarier en 1896 avec Martha Jane Iona Curren et s’éteint en 1903 à l’âge de 84 ans.

Le fonds Louis-Joseph-Amédée Papineau (P28) conservé au Centre d’archives de Montréal (BAnQ) comprend les carnets de voyage d'un jeune patriote réfugié aux États-Unis après l'Insurrection, sa correspondance personnelle, ainsi que des copies de plans relatifs aux événements de la Rébellion de 1837-1838.

 

4: Amédée PAPINEAU, op. cit.

propos de BAnQ | Droits d'auteur | Confidentialité | Déclaration de services aux citoyens
 Dernière modification : 12 avril 2006 -- Dernière refonte : janvier 2006
   © Gouvernement du Québec, 2006-2007