Bibliothèque et Archives nationales du Québec
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail Québec English Aide

FAMILLE DESSAULLES

À LA DÉCOUVERTE D’UNE DES FAMILLES
LES PLUS ILLUSTRES DU QUÉBEC…

Georges-Casimir Dessaulles (1827-1930)
Photographe B. J. Hébert, Saint-Hyacinthe
29 septembre 1927
P7,S13,D1,P067

Émilie Mondelet (1835-1864)
Épouse en premières noces
Vers 1857
P7,S13,D1,P120

 

Fils de Marie-Rosalie Papineau et de Jean Desaulles, propriétaire de la seigneurie de Yamaska, Georges-Casimir Dessaulles est le neveu de Louis-Joseph Papineau et de Denis-Benjamin Papineau. Il épouse, en premières noces en 1857, Émilie Mondelet, fille de Dominique Mondelet, avocat, député et juge à la Cour supérieure et de Harriet Munro, puis en 1868 Louise-Frances (Fanny) Leman, la fille de sa cousine, Honorine Papineau (fille de Denis-Benjamin Papineau) mariée à Dennis Sheppard-Leman.

Après des études classiques aux séminaires de Saint-Hyacinthe et de Québec et l’obtention d’un diplôme de droit de l’Université Georgetown (D.C.), il débute sa carrière d’homme public comme échevin au Conseil municipal de Saint-Hyacinthe (1858-1862, 1865-1868), puis comme maire (1868-1879, 1886-1897). Il se tourne par la suite vers la scène politique fédérale. Simple député libéral de Saint-Hyacinthe en 1897, il occupera le siège de sénateur de la division de Rougemont à compter de 1907. Georges-Casimir Dessaulles demeure un homme très impliqué dans son milieu. Homme d’affaires, juge de paix, président de la Société Saint-Jean-Baptiste, il administre de surcroît les seigneuries familiales. Le sénateur Georges-Casimir Dessaulles décède en fonction à 102 ans le 19 avril 1930.

 

propos de BAnQ | Droits d'auteur | Confidentialité | Déclaration de services aux citoyens
 Dernière modification : 12 avril 2006 -- Dernière refonte : janvier 2006
   © Gouvernement du Québec, 2006-2007