Bibliothèque et Archives nationales du Québec
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail Québec English Aide

FAMILLE CHERRIER

À LA DÉCOUVERTE D’UNE DES FAMILLES
LES PLUS ILLUSTRES DU QUÉBEC…

Côme-Séraphin Cherrier (1798-1885)
Studio William Notman & Son, Montréal
Vers 1870
P7,S13,D1, P38

 

Fils de Joseph-Marie Cherrier, marchand et de Marie-Joseph Gaté, Côme-Séraphin Cherrierest né à Repentigny. Il est le neveu, par son père, de Joseph Papineau et de Denis Viger qui le prendra sous son aile. Il complète ses études de droit encouragé par son cousin germain, l’avocat Denis-Benjamin Viger. Admis au Barreau de Montréal en 1822 et conseiller de la Reine en 1842, il poursuit une brillante carrière jusqu’en 1861 dans son bureau d’avocat-conseil, rue Saint-Vincent à Montréal.

Élu député à la Chambre d’assemblée du Bas-Canada en 1834, il appuie les prises de position du Parti patriote, alors dirigé par son cousin par alliance du côté maternel, Louis-Joseph Papineau, âme du mouvement nationaliste. Bien qu’il n’ait pas pris part activement aux débats entourant la Rébellion de 1837, il sera incarcéré et passera près de quatre mois sous les verrous. Il quitte peu après la vie politique active tout en continuant de militer contre le projet de Confédération. Côme-Séraphin Cherrier demeure une personnalité bien en vue sur la scène montréalaise, membre de nombreuses associations, homme d’affaires prospère et riche propriétaire foncier. Il occupera également la présidence de la Banque du peuple, rue Saint-Jacques à partir de 1877.

 

propos de BAnQ | Droits d'auteur | Confidentialité | Déclaration de services aux citoyens
 Dernière modification : 12 avril 2006 -- Dernière refonte : janvier 2006
   © Gouvernement du Québec, 2006-2007