Bibliothèque et Archives nationales du Québec
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail Québec English Aide

FAMILLE DE LOUIS-JOSEPH PAPINEAU

À LA DÉCOUVERTE D’UNE DES FAMILLES
LES PLUS ILLUSTRES DU QUÉBEC…

Julie Bruneau-Papineau
Épouse de Louis-Joseph Papineau (1795-1862)
Vers 1860
P7,S13,D1,P111

Julie Bruneau et sa fille Ézilda
Reproduction d’un tableau réalisé par Antoine Plamondon vers 1836
Studio Notman & Son, Montréal
Vers 1920
P266,S1,SS1,P2

Le tableau original attribué à Antoine Plamondon fait partie de la collection permanente du Musée des beaux-arts du Canada. Julie Bruneau-Papineau est bien connue grâce à la publication d’un recueil de correspondance intitulé Lettres à Julie2 annoté par Georges Aubin et Renée Blanchet.

 

Julie Bruneau est la fille de Pierre Bruneau, marchand de Québec et député de la Chambre d’assemblée du Bas-Canada et de Marie-Anne Robitaille. Après des études au couvent des Ursulines, elle épouse, en 1818 à l’âge de 23 ans, Louis-Joseph Papineau, député et futur orateur de la Chambre d’assemblée du Bas-Canada. De cette union, naîtront neuf enfants, six garçons et trois filles, dont quatre d’entre eux sont décédés en bas âge. L’aîné, Louis-Joseph-Amédée (1819-1903) et Ézilda (1828-1894) survivront à Joseph-Benjamin Lactance (1822-1862), Philippe-Gustave (1829-1869) et Azélie (1829-1869), disparus dans la force de l’âge. Ézilda, demeurée célibataire veillera à l’éducation des cinq enfants nés du mariage d’Azélie et du peintre Napoléon Bourassa. Louis-Joseph-Amédée, quant à lui, assume l’administration du manoir et du domaine familial. Julie décède entourée des siens à l’âge de 67 ans au manoir Montebello.

Grandement préoccupée par la cause des patriotes, Julie Bruneau-Papineau soutiendra son époux dans son combat politique comme dans son exil parisien qu’elle partage de 1839 à 1842 dans des conditions assez précaires. L’engouement soulevé par Le roman de Julie Papineau3 réédité à maintes reprises depuis sa sortie en 1995 révèle l’intérêt particulier suscité par cette figure féminine devenue depuis emblématique d’une époque et d’une cause. Le fonds Famille Papineau renferme l’abondante correspondance de Julie adressée à son époux entre 1823 et 1861.

 


2: Louis-Joseph PAPINEAU , Lettres à Julie; texte établi et annoté par Georges Aubin et Renée Blanchet ; introduction par Yvan Lamonde, [Québec] : Archives nationales du Québec ; Sillery : Septentrion, 2000, 812 p.

3: Micheline LACHANCE , Le roman de Julie Papineau, L’exil, Montréal : Éditions Québec/Amérique, 1995-1998

propos de BAnQ | Droits d'auteur | Confidentialité | Déclaration de services aux citoyens
 Dernière modification : 12 avril 2006 -- Dernière refonte : janvier 2006
   © Gouvernement du Québec, 2006-2007