Collection Saint-Sulpice

La Collection Saint-Sulpice est une collection à caractère historique et patrimonial qui regroupe des ouvrages publiés au Québec, des documents relatifs au Québec publiés hors Québec, ainsi que des ouvrages publiés à l’étranger.

Héritière des bibliothèques sulpiciennes de Montréal dont la première, l’Oeuvre des bons livres, remonte à 1844, la Collection Saint Sulpice comprend tous les documents dont la Bibliothèque nationale du Québec a hérité lors de sa création le 12 août 1967. Ces documents font partie de la Bibliothèque Saint-Sulpice, bibliothèque publique créée par les Sulpiciens en 1915, qui ferme ses portes en 1931 et qui est rouverte en 1944 par le gouvernement du Québec. Entre 1912 et 1931, elle est développée par son conservateur, Ægidius Fauteux, qui y intègre des ouvrages universitaires et généraux et en fait une bibliothèque de recherche. De fait elle remplit à la fois les rôles de bibliothèque publique et de bibliothèque universitaire. Entre autres, en 1913, la collection privée de 9 000 volumes de feu le juge Louis-Wilfrid Sicotte, est acquise et elle comprend avant tout des ouvrages publiés au Canada ou au Québec ou des ouvrages qui se rapportent au Québec. Au fil des ans, la collection s’est enrichie de livres provenant entre autres, des bibliothèques privées de diverses personnalités, notamment Louis-Joseph Papineau, Louis-Hippolyte Lafontaine et Napoléon Bourassa. Ses successeurs ont poursuivi le développement dans le même sens.

En 1967, la Collection Saint-Sulpice, en plus des livres, comprend aussi des revues, des journaux, des publications gouvernementales, des livres anciens, des archives privées, des estampes, des cartes et plans, de la musique imprimée, des programmes de spectacle, etc. et elle devient la collection initiale de la Bibliothèque nationale du Québec. Cet ensemble, totalisant autour de 230 000 documents, couvre bien toutes les disciplines du savoir et il constitue en partie le premier noyau de la collection nationale qui regroupe les documents publiés au Québec depuis 1764 et aussi ceux relatifs au Québec.

Depuis 1967, tous les documents de la Collection Saint-Sulpice ont été intégrés dans les collections de la Bibliothèque nationale du Québec et se retrouvent soient dans les collections de livres, revues, journaux et publications gouvernementales de la Collection nationale de la Grande Bibliothèque ou dans les Collections spéciales. Plusieurs se retrouvent aussi dans la collection de conservation. Un des caractères distinctifs de cette collection, c’est que la majorité de ces documents ont un ex-libris et aussi une estampille avec la mention « Bibliothèque Saint-Sulpice ».

 

HautUne collection à valeur documentaire :
les ouvrages publiés à l’étranger de 1801 à 1967

La Collection Saint-Sulpice étrangère, fait partie de la Collection nationale. Vous y trouverez des chefs-d’œuvre de la littérature, de nombreux ouvrages dans les domaines de l’histoire des sciences et des techniques, des métiers, de la pensée philosophique et religieuse, sur les sciences sociales et sur les langues. Livres, dictionnaires et autres ouvrages de référence, revues et journaux étrangers sont les principaux types de documents qui composent ce remarquable fonds documentaire.

La Collection Saint-Sulpice comprend 77 709 livres publiés à l'extérieur du Québec de 1801 à 1967 :

  • 23 790 titres, soit 30,0%, représentant des ouvrages en histoire et en géographie
  • 18 194 titres, soit 23,4%, des ouvrages en littérature;
  • 7 811 titres, soit 10%, des ouvrages en sciences sociales;
  • 6 057 titres, soit 7,8%, des ouvrages en arts;
  • 21 857 titres, soit 28,1%, pour toutes les autres disciplines.

Un regard rapide permet de découvrir entre autres :

  • Encyclopédie du dix-neuvième siècle. Paris : au bureau de l'Encyclopédie du XIXe siècle, 1836-1852, 27 vol.
  • Histoire complète et costumes des ordres monastiques, religieux et militaires, et des congrégations séculières des deux sexes, par le R.P. Mélyot. Guingamp : chez B. Jollivet, 1838, 8 vol.
  • Un siècle de modes féminines, 1784-1894. Quatre cents toilettes reproduites en couleurs d'après des documents authentiques. Paris : Charpentier et Fasquelle, 1894.
  • Manuel des dames, ou l'art de l'élégance... de Elizabeth-F. Bayle-Mouillard dame Celnart. Paris : Librairie encyclopédique Roret, 1833.
  • Les manuels Roret
    • du confiseur et du chocolatier, 1896
    • du bijoutier - joaillier et du sertisseur, 1884
    • du boulanger et du meunier, 1825
    • du limonadier et du confiseur, 1827
    • du serrurier, 1901
    • de l'horloger, 1863

ont été très répandus au Québec comme en France au XIX e siècle.

  • Dictionnaire de la langue française, par E. Littré. Paris : Librairie Hachette, 1878. 5 vol. grand format.
  • Glossaire nautique : répertoire polyglotte de termes de marine anciens et modernes, par A. Jal. Paris : Firmin Didot, 1848. 1591 p.
  • Decorative draperies & upholstery, by Edward Thorne, descriptive text by Henry W. Frohne; with sixty-four decorative designs rendered in full color. New York : Garden City Publishing Co., 1937.

En sciences, mentionnons :

  • les Comptes rendus de l'Académie des sciences, dont la Bibliothèque possède 100 ans de publication : (1829-1931), dans lesquels nous retrouvons des milliers d'articles rédigés par les plus grands scientifiques de l'époque;
  • la collection de plus de 3 095 documents très spécialisés du Smithsonian Institute.

La Collection Saint-Sulpice étrangère est destinée aux chercheurs, aux bibliophiles et à toute personne qui s’intéresse à l’histoire du livre. Tous les titres de la collection sont maintenant repérables dans le catalogue en ligne Iris. De plus, afin d’illustrer la valeur bibliophilique de la collection étrangère, des fiches catalographiques de 68 124 titres, la plupart manuscrites, ont été numérisées et sont disponibles dans la collection numérique. Étant donné le caractère unique et patrimonial de cette collection, les documents sont en accès contrôlé et doivent être consultés sur place à la Collection nationale.

 

Nos partenaires

Catalogue des bibliothèques du Québec. RFN. RDAQ. Les Amis de BAnQ. Fondation de BAnQ.