Trésors choisis

La populaire chanson de chez nous

Page couverture verte du recueil avec un canot navigant sur l'eau. La chanson traditionnelle a toujours été très présente au Québec. Dès la fondation de la Nouvelle-France, les premiers colons apportent dans leurs bagages des centaines de chansons, dont la très célèbre À la claire fontaine, qui date du Moyen-Âge. S'adaptant très rapidement aux réalités locales, la chanson se met aux accents d'ici et intègre les rythmes de peuples immigrants ou amérindiens.

Comme l'énonce l'adage, la mémoire est une faculté qui oublie et, avant que le passage du temps ne commette l'irréparable, un homme se préoccupe de rassembler en un seul et même ouvrage ces chansons qui accompagnent le petit Canadien depuis le berceau. Ernest Gagnon, célèbre musicien et défenseur de la chanson traditionnelle, conçoit donc un recueil qui rassemble les chansons les plus populaires au pays. Publié pour la première fois en 1867, le recueil Les chansons populaires du Canada fait l'objet de 13 réimpressions jusqu'en 1955 et est, sans doute, le livre sur la musique le plus diffusé au Canada.

Les chansons populaires du Canada consacre une véritable analyse musicale et une recherche historique à une centaine de chansons. Chaque partition musicale est précédée d'un court texte qui présente la chanson et son origine. On y trouve quelques mots sur les paroles ou sur la musique, par exemple sur la construction de la mélodie. Pour plusieurs chansons, l'auteur fournit également des variantes du texte ou de la musique qui existent dans différentes régions du pays.

« Mieux que tout autre, ce volume me rappellerait la patrie absente », a déclaré Antoine Gérin-Lajoie lorsqu'on lui a demandé quel livre il apporterait s'il était condamné à l'exil et qu'on ne lui permît d'emporter avec lui qu'un seul livre. Cette déclaration montre l'importance que ce recueil a eue dans la culture québécoise!

Nos partenaires

Catalogue des bibliothèques du Québec. RFN. RDAQ. Les Amis de BAnQ. Fondation de BAnQ.