Félix Leclerc : Moi, mes souliers…

Table des matières

Sa vie

Félix Leclerc : dossier de presse 1943-1980, Sherbrooke, Bibliothèque du Séminaire de Sherbrooke, 1981, [156] p.
Cote: C848.54 L4623Ya

Félix Leclerc III : dossier de presse, 1987-1988, Sherbrooke, Bibliothèque du Séminaire de Sherbrooke. 1989. 250 p.
Cote : C848.54 L4623

Adieu Félix! : tout sur sa vie, ses chansons, ses écrits!, Montréal, Super magazine, 1988, 31 p.
Cote: 928.41 L 4623a 1988 FOL

BERTIN, Jacques, Félix Leclerc, le roi heureux : biographie, Paris / Montréal, Arléa / Éditions du Boréal, 1988, 314 p.
Cote: 928.41 L4623b 1988

BROUILLARD, Marcel, Félix Leclerc : l’homme derrière la légende, Saint-Laurent Édition du Club Québec loisirs, 1996, 337 p.
Cote : 928.41 L4623br 1996

« Les francophone du Canada entier et, bien sûr, ceux du Québec tout particulièrement se plaisent à se reconnaître en lui… il parlait et chantait en leur nom. Il les incarnait, comme il incarnait leurs drames, leurs bonheurs, leurs rêves – petits et grands – et il les faisait connaître au monde. Il continue toujours à le faire. » Jean-Louis Roux

BROUILLARD, Marcel, Félix Leclerc : l'histoire d'une vie, Montréal, Les Intouchables, 2005, 191 p.
Cote: 928.41 L4623bro 2005

BUZELIN, Jean, Félix Leclerc, Paris, Nocturne, 2008, 36 p.
Cote: 927.894 L4622b 2008

LE PENNEC, Jean-Claude, L’univers poétique de Félix Leclerc, Montréal, Fides, 1967, 267 p.
Cote : C841.54 L4623YL 1967

« C’est dans son enfance que notre ami va chercher refuge. Aux heures de lassitude et de désespoir, c’est vers cette source qu’il se penche. Quitter l’enfance, c’est s’aventurer dans un univers de haine et de souffrance, de calomnies et de tueries. C’est connaître la guerre et la misère, cette vallée de larmes. Grandir, c’est aller à la rencontre de la brutalité »

LECLERC, Andrée et Jean-Paul SYLVAIN, Félix Leclerc, ou Mes 25 années dans l'intimité de Félix Leclerc, Montréal, Éditions de l'Homme, 1968, 157 p.
Cote: 928.41 L4623Le 1968

LECLERC, Félix, Moi, mes souliersMontréal, BQ, 1988, 206 p.
Cote: 928.41 L 4623mo 1988

« Ce qu’il ne sent pas, il le laisse exprimer par d’autres. Il ne cherche pas à copier chez ces autres l’expression de ce qu’il na pas senti. Il ne veut pas se faire prendre pour plus fort qu’il n’est. De là, des qualités personnelles qu’on chercherait vainement chez tels et tels qui se contorsionnent pour imiter les attitudes des rois du cirque. » Jean Giono

LECLERC, Félix et Aurélien BOIVIN, Moi, mes souliers, Montréal, Fides, 1984, 218 p.
Cote: 928.41 L 4623mo 1984

« Comment, jeune lièvre de campagne que j’étais, l’occasion me fut donnée d’aller à Québec pour la première fois de ma vie et de prendre connaissance avec cette jolie ville sise sur un cap. »

« Sûrement pour faucher mes complexes de timidité, que tout bon jeune lièvre se doit d’avoir en quantité, il me traitait comme un homme lièvre, c’est à dire, qu’il me tapait dessus au moindre prétexte, pour me montrer soit l’oiseau en plein tour de chant dans l’arbre, soit le camion qui avait failli nous tamponner, car moi, je me sentais long, maigre, peureux, un peu imbécile et heureux. D’avance, j’étais sûr que ce voyage me ferait du bien , bien que la ville où nous allions me fît peur. »

LECLERC, Félix et Jean GIONO, Moi, mes souliers : journal d'un lièvre à deux pattes, Paris, Amiot-Dumont, 1955, 226 p.
Cote: 928.41 L4623m 1955

PAULIN, Marguerite, Félix Leclerc : filou, le troubadour, Montréal, XYZ, 1998, 181 p.
Cote: 928.41 L4623p 1998

PELLAND, Ginette, Félix Leclerc, écrivain du pays : regard actuel sur l'œuvre, Montréal, Michel Brûlé, 2008, 353 p.
Cote: C848.54 L4623Yp 2008

« (…) Leclerc, enfant doué né poète, fait son premier serment politique alors qu’il n’a que 12 ans. C’est en effet aussi précocement dans sa vie qu’il a promis de parler, de témoigner de son pays et de ses gens dans son œuvre (…) Toute l’œuvre de Leclerc confirme qu’il a tenu sa promesse d’écrire, de porter à la parole son pays et ses gens. Il fut interpellé en ce sens par un individu de sa connaissance qui souffrait de son manque d’instruction et de pauvreté extrême et systémique de sa famille, de son milieu de vie. Encore très jeune, Leclerc a répondu affirmativement à cet appel touchant qui le constituait d’emblée en héros de son peuple. Il a magnifiquement relevé ce lourd défi, en toute responsabilité et conscience sociale. »

SERMONTE, Jean-Paul, Félix Leclerc, le roi-poète, Saint-Constant, Broquet, 2009, 232 p.
Cote: 789.41242092 L4622s 2009 FOL

ZIMMERMANN, Éric, Félix Leclerc, la raison du futur, Montréal / Paris, Éditions Saint-Martin / Éditions Didier Carpentier, 1999, 224 p.
Cote: 928.41 L4623z 1999

Nos partenaires

Catalogue des bibliothèques du Québec. RFN. RDAQ. Les Amis de BAnQ. Fondation de BAnQ.