Félix Leclerc : Moi, mes souliers…

Table des matières

Son théâtre

LECLERC, Félix,L'Auberge des morts subites, Montréal, Éditions internationales Alain Stanké, 1987, 219 p.
Cote: C842.54 L4623 au 1987

« L'Auberge des morts subites » c'est quelque part au dessus de Montréal, entre ciel et terre. Quand les gens meurent subitement, sans préparation, on les amène là et on les prépare pour l'éternité. On essaie de les débarrasser de cette maudite terre, collante et pesante. » Félix Leclerc

LECLERC, Félix et Yves MASSICOTTE, L'Auberge des morts subites : comédie en deux actes, Montréal, Editions Beauchemin, 1964, 203 p.
Cote: C842.54 L4623au 1964

LECLERC, Félix, Le P'tit bonheur ; Sonnez les matines, Montréal, Éditions Beauchemin, 1959, 153 p.
Cote: C842.54 L4623pe 1959

LECLERC, Félix, Le P'tit bonheur : douze saynètes, Montréal, Éditions Beauchemin, 1964, 279 p.
Cote: C842.54 L4623p 1964

« Le jeune

(Il fait signe de verser.) Au cas où le marchand serait fermé en haut… (Il boit.)

le vieux

Les liqueurs doivent couler comme des p'tites sources entre les rochers d'argent, t'as rien qu'a te pencher. Le miel sur les arbres, des tables toujours servies… les fleurs chantent comme des voies de femmes, tu vas être bien, bon soir la terre puis ses misères! Tu penseras à nous autres Nous autres faudra se lever, se laver, se traîner, recommencer, percer les jours, défoncer les nuits, recommencer… Ah! quelle affaire! Tandis que toi… Santé!

Le jeune

Santé!

(Ils boivent.) »

LECLERC, Félix et Jean LAFLAMME, Le P'tit bonheur : douze saynètesMontréal, BQ, 1989, 286 p.
Cote: C842.54L4623p 1989

LECLERC, Félix, Qui est le père?, Montréal, Editions Leméac, 1977, 128 p. [4] de planches.
Cote: C842.54 L4623q 1977

« L'indépendance. Ne plus dépendre de personne, leur répondra-t-il. Colon, fini. Je veux la clef de la maison et rentrer à l'heure que je veux. (…) Je veux un chez-nous, mais pas une prison. Je veux communiquer avec toutes les races de la terre dans ma langue avec mon papier à lettres à moi. »

LECLERC, Félix, Sonnez les matines : comédie en sept tableaux, Montréal, Éditions Beauchemin, 1963, 126 p.
Cote: C842.54 L4623s 1963

« Le curé

Pourquoi riez-vous?

Le vicaire

Quand j'étais jeune, il y avait une voisine du village, qui disait à ma mère chaque fois qu'elle la voyait : « Madame » elle disait « madame, quand vous descendrez, montez donc, vous verrez comme le p'tit est grand »… (Il rit tranquillement) »

LECLERC, Félix et Jean LAFLAMME, Sonnez les matines : comédie en sept tableauxMontréal, Bq, 1989, 120 p.
Cote: C842.54 L4623s 1989

LECLERC, Félix, Théâtre de village, Montréal, Fides, 1951, 190 p.
Cote: C842.54 L4623t 1951

LECLERC, Félix, Théâtre de villageMontréal, Fides, 1960, 190 p.
Cote: C842.54 L4623t 1960

LECLERC, Félix, Théâtre de village, Montréal, Fides, 1967, 190 p.
Cote: C842.54 L4623t 1967

Nos partenaires

Catalogue des bibliothèques du Québec. RFN. RDAQ. Les Amis de BAnQ. Fondation de BAnQ.