L'Osstidcho - Les bandes audio retrouvées.

Bibliothèque et Archives nationales du Québec.

Les acteurs

Marcel Sabourin

Parolier, comédien, metteur en scène, réalisateur et scénariste.
Montréal, 5 mars 1935.

Marcel Sabourin entouré de cactus. Après des études supérieures au collège Sainte-Marie à Montréal, Marcel Sabourin étudie le théâtre au Théâtre du Nouveau Monde et Bill Greaves. Il va compléter sa formation à Paris avec Jean Valvourt, Tania Balachova et Jacques LeCoq.

Depuis les débuts des années 1960, Marcel Sabourin a une très impressionnante feuille de route comme comédien au théâtre, à la télévision dans une trentaine de séries et, au cinéma québécois, dans plus de 50 films. Il a également touché à la scénarisation, à la réalisation et à la mise en scène, sans compter la narration pour des courts métrages, des séries documentaires et des réclames publicitaires. Un véritable touche-à-tout de génie.

Mais c’est à titre de parolier de chansons que Marcel Sabourin est relié à L’Osstidcho. Robert Charlebois et Louise Forestier ont tous les deux étudié à l’École Nationale de Théâtre au milieu des années 1960. Ils avaient notamment comme professeurs Jean-Pierre Ronfart et... Marcel Sabourin. Il avait à peine dix ans de plus que ses élèves, mais était aussi, sinon plus rebelle et aventureux qu’eux. Déjà, il les faisait improviser et les intéressait à la langue québécoise. Cet intérêt pour les idiomes et les expressions particulières à cette langue est évident dans les textes de chansons qu’il a écrits pour Robert Charlebois :

Marcel Sabourin s'amusant avec des cactus.

  • Egg Generation
  • Engagement
  • Beige neige
  • Te v’là
  • Tout écartillé
  • Sûrement Hong Kong
  • Le mont Athos
  • Chu d’dans (inclus dans la pièce Fu Man Chu)
  • Broches de bécik (inclus dans le spectacle Superchipalargo)
  • ôôô Margot

 

Robert Thérien
7 septembre 2012


Plan du site | Accès à l'information | Accessibilité

Bibliothèque et Archives nationales du Québec

Afficher le lecteur.
Afficher le lecteur.