Pistard

Recherche avancée Aide

Pistard vous permet de consulter les fonds et les collections d'archives conservés par BAnQ ou l'un de ses partenaires.

Inscrivez un mot ou une expression à rechercher (par exemple : un sujet, un lieu, un événement, un nom de personne ou d'organisme, etc.).

Si vous souhaitez entrer plus d'un mot ou d'une expression ou si vous souhaitez chercher parmi les archives d’un centre en particulier, optez pour la recherche avancée.

Généalogie

Aide

Cherchez simultanément dans les 17 bases de données publiques de BAnQ en généalogie.

Vous pouvez restreindre les résultats de la recherche en cochant seulement les bases de données qui vous intéressent à l’aide de l’option « Limiter la recherche ».

La recherche se fait à partir du nom de famille (au moins 3 lettres) et du prénom (optionnel).

Le fichier des prisonniers des prisons de Québec au 19e siècle

Présentation

Afin de faciliter l’accès aux registres d’écrou des prisons de Québec au 19e siècle, c’est-à-dire aux registres des admissions des prisonniers, Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ), en collaboration avec différents partenaires, ont entrepris de mettre en ligne une banque de données décrivant le contenu de ces documents. La genèse de ce projet illustre bien les multiples facettes que peuvent prendre les différentes formes de collaboration et montre l’intérêt de coordonner et de faire converger les apports de chacun.

Morrin College

Madame Claudette Laberge
et son mari Raymond Blanchette

Au début de 2003, à la suite d’une suggestion du personnel du Centre de Québec de BAnQ, deux bénévoles, madame Claudette Laberge et son mari monsieur Raymond Blanchette, entreprirent avec un enthousiasme qui ne s’est jamais démenti le relevé du deuxième registre de la Prison de Québec. À raison d’une ou de plusieurs visites par semaine, ils ont informatisé 
47 701 admissions, soit les entrées de la période allant du 5 mai 1823 au 7 janvier 1866. Le travail se poursuit toujours. Sans leur présence et leur travail minutieux et constant, le présent projet n’aurait pas vu le jour. Ces deux bénévoles ont été à la base d’une dynamique et d’une convergence d’intérêts qui nous permettent aujourd’hui d’offrir au public un outil unique.

Vincent Du Sablon

Vincent Du Sablon

Monsieur Vincent Du Sablon, à titre d’étudiant embauché à l’été 2003 par les Archives nationales du Québec, a poursuivi l’œuvre de monsieur Blanchette et Madame Laberge en informatisant intégralement les données du premier registre couvrant la période allant du 13 septembre 1813 au 30 avril 1823. Les 2 694 entrées renferment toutes les informations contenues dans ce registre. Afin de permettre que toutes les admissions contenues dans ce registre soient informatisées et que l’on puisse faire le pont avec les relevés de monsieur Blanchette et de Madame Laberge, monsieur Donald Fyson, professeur au Département d’histoire de l’Université Laval, spécialiste de l’histoire de l’administration de la justice au Québec, engagea M. Du Sablon à cet effet à la fin de l’été 2003.

Soeur Josette Poulin

Soeur Josette Poulin

Nous devons également beaucoup à Sœur Josette Poulin, des Sœurs du Bon-Pasteur de Québec, qui a gracieusement mis à notre disposition un fichier contenant
18 205 admissions de femmes incarcérées dans les prisons de Québec entre le 1er janvier 1842 et le 27 décembre 1899. Réalisé en 1999 par mesdames Anne Vrignaud et Isabelle Fontaine, embauchées par Sœur Poulin, ce travail s’inscrivait dans le cadre de la préparation de sa thèse de doctorat, soutenue avec brio le 23 juin 2004, qui s’intitule «Une utopie religieuse. Le Bon-Pasteur de Québec, de 1850 à 1921». Ce fichier comprend une partie des informations contenues dans les registres, soit les noms, prénoms, origines ethniques, âges, délits, date d’entrée et date de sortie des prisonnières.

Anne Vrignaud

Anne Vrignaud

Enfin, des missionnaires de la Mission canadienne de Montréal de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers jours ont bénévolement dépouillé les registres allant du 2 janvier 1844 au 30 décembre 1847, fournissant ainsi 6 230 nouvelles notices et complétant 2 242 entrées relatives aux femmes qu’avaient partiellement relevées l’équipe de Sœur Poulin. Les missionnaires qui se sont succédés ont tous fait preuve d’un engagement soutenu envers ce projet.

En tout, la présente édition de la banque de données informatisées des registres d’écrou recense 63 591 admissions, soit l’ensemble des données inscrites dans les registres d’écrou entre le 13 septembre 1813 et le 7 janvier 1866 et toutes les femmes jusqu’au 27 décembre 1899. Les informations sur les prisonniers ne sont pas toujours inscrites de façon identique, même au cours d’une même année, et les omissions d’informations sont fréquentes. L’orthographe de l’époque a été respectée. Les noms de familles en particulier, surtout ceux des francophones, ont été souvent malmenés par les greffiers anglophones. L’origine ethnique est indiquée pour certaines périodes; le pays d’origine pour d’autres. Il faut donc être extrêmement prudent et ne pas hésiter à relancer une recherche en utilisant des variantes comme par exemple Ireland, Irish, etc.

Anne Vrignaud

Elder Beevers et Elder Phillips,
de la Mission canadienne de Montréal de
l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers jours

Nous présentons les informations dans la langue du document. Outre qu’il aurait été complexe et sous certains aspects aléatoires de traduire toutes les entrées, il nous apparaissait préférable de respecter l’intégralité des documents. De plus, il ne faut pas oublier que la majorité des prisonniers étaient d’origine britannique : immigrants, marins, soldats, anglophones de Québec et gens de passage.

Il y a dans les registres d’écrou matière à de nombreuses études. Plusieurs chercheurs du Québec et du reste du Canada, autant que de la Grande-Bretagne et des États-Unis, trouveront dans cette banque de données des traces de leurs ancêtres. Le généalogiste en particulier, y trouvera souvent l’unique description physique d’un ancêtre ou encore la première attestation de sa présence en terre canadienne.

Rénald Lessard en collaboration avec Vincent Du Sablon

 

Nos partenaires

Catalogue des bibliothèques du Québec. RFN. RDAQ. Les Amis de BAnQ. Fondation de BAnQ.