Pistard

Recherche avancée Aide

Pistard vous permet de consulter les fonds et les collections d'archives conservés par BAnQ ou l'un de ses partenaires.

Inscrivez un mot ou une expression à rechercher (par exemple : un sujet, un lieu, un événement, un nom de personne ou d'organisme, etc.).

Si vous souhaitez entrer plus d'un mot ou d'une expression ou si vous souhaitez chercher parmi les archives d’un centre en particulier, optez pour la recherche avancée.

Généalogie

Aide

Cherchez simultanément dans les 17 bases de données publiques de BAnQ en généalogie.

Vous pouvez restreindre les résultats de la recherche en cochant seulement les bases de données qui vous intéressent à l’aide de l’option « Limiter la recherche ».

La recherche se fait à partir du nom de famille (au moins 3 lettres) et du prénom (optionnel).

Inventaires après décès de la région de Montréal, 1791-1840

Présentation

Cette banque comprend 16 201 entrées permettant de retracer les inventaires après décès disponibles dans les greffes des notaires des districts judiciaires de la région de Montréal de 1791 à 1840. Les districts couverts par cette banque de données sont :

  • Montréal (CN 601),
  • Saint-Hyacinthe (CN 602),
  • Richelieu (CN 603),
  • Iberville (CN 604),
  • Joliette (CN 605),
  • Terrebonne (CN606),
  • Beauharnois (CN 607).

Chacune des entrées précise, pour chacun des inventaires recensés, la cote de référence du notaire à Bibliothèque et Archives nationales du Québec (la cote CN), le nom du notaire, la date de l'acte, le nom du défunt, le cas échéant le nom du conjoint et la profession du défunt ou de son conjoint. Lorsqu'il était possible, les termes identifiant les professions inscrits en anglais ont été traduits en français et mis entre parenthèse à la suite de terme anglais. À ces informations s'ajoutent celles relatives au lieu de résidence du défunt, ainsi que certaines remarques spécifiques à l'acte recensé. Cette dernière rubrique permet entre autres de préciser que certains actes dénombrés dans ce répertoire ne constituent pas des inventaires après décès comme tels, mais des procès-verbaux de carence, des inventaires de biens suivant une demande de séparation ou d'interdiction judiciaire d'une personne ou même, dans certains cas, des procès-verbaux de vente que nous avons conservés dans ce répertoire en l'absence d'un inventaire après décès pour les personnes concernées. La rubrique « remarque » peut aussi contenir d'autres informations de nature diverse sur la profession ou le statut de la personne décédée ou de son conjoint.

Ce répertoire en ligne rend plus facilement accessible à l'ensemble des chercheurs les informations d'un répertoire des inventaires après décès déjà disponible, sous un format imprimé, au Centre de Montréal de Bibliothèque et Archives nationales du Québec. Ce premier répertoire recensait un peu moins de 7 000 inventaires après décès relevés dans les minutes des notaires du district judiciaire de Montréal de 1791 à 1840 (tous les greffes des notaires classés sous la cote CN601 à Bibliothèque et Archives nationales du Québec). Ce premier répertoire avait été réalisé par un groupe de recherche du département d'histoire de l'Université de Montréal, sous ma direction, grâce à différents partenaires dont les Archives nationales du Canada et Bibliothèque et Archives nationales du Québec. Le relevé des actes dans les minutes et l'informatisation des données avait été effectués principalement par deux étudiantes de l'Université de Montréal travaillant, à l'époque, comme auxiliaires de recherches : Leila Naufal et Madelaine Vallières. Nous voulons aussi souligner la contribution du groupe de recherche sur l'histoire de la culture matérielle et des niveaux de richesse et plus spécifiquement Monsieur Jean-Pierre Wallot. Ce dernier a aimablement rendu accessible un relevé effectué, sur support papier, des inventaires après décès disponibles dans les greffes des notaires du district de Montréal entre 1792 et 1812. La saisie informatisée des données de notre premier répertoire avait été effectuée, au milieu des années 1980, en employant le logiciel CDS-ISIS. Le logiciel et la conception de la fiche informatisée pour la saisie des données avaient été fournis par les Archives nationales du Canada.

Ce nouveau répertoire en ligne intègre plus de 9 000 nouvelles mentions d'inventaires après décès disponibles dans l'ensemble des minutes des notariales des autres districts judiciaires de la région de Montréal de 1791 à 1840.

Le relevé des informations pour ces nouveaux actes a été effectué sur plusieurs années par moi-même et par divers étudiants employés comme auxiliaires de recherche tantôt dans le cadre de projets de recherche individuels, tantôt dans le cadre d'un projet collectif sur le Montréal préindustriel. L'objectif initial du dépouillement effectué visait à retracer de la manière la plus exhaustive possible les inventaires après décès disponibles dans les minutes notariales de manière à mieux planifier les recherches éventuelles des étudiants inscrits aux études supérieures et des membres du groupe de recherche sur l'évolution des niveaux de vie et des groupes sociaux dans la région de Montréal. Compte tenu de l'objectif visé, ce relevé des actes n'a pas fait l'objet d'une révision systématique. De plus, les relevés n'ont pas été effectués de façon standardisée. Ainsi, la manière d'écrire les noms n'est pas uniforme pour l'ensemble des fiches du nouveau répertoire en ligne. Nous avons tout de même accepté avec enthousiasme la proposition de Bibliothèque et Archives nationales du Québec de diffuser cette banque de données car nous sommes convaincus que, malgré certaines lacunes, ce nouveau répertoire informatisé facilitera le long travail de repérage des inventaires après décès pour de nombreux chercheurs amateurs et professionnels, ethnologues, généalogistes ou historiens.

Christian Dessureault
Professeur agrégé
Département d'histoire
Université de Montréal
Juillet 2003

Nos partenaires

Catalogue des bibliothèques du Québec. RFN. RDAQ. Les Amis de BAnQ. Fondation de BAnQ.