Pistard

Recherche avancée Aide

Pistard vous permet de consulter les fonds et les collections d'archives conservés par BAnQ ou l'un de ses partenaires.

Inscrivez un mot ou une expression à rechercher (par exemple : un sujet, un lieu, un événement, un nom de personne ou d'organisme, etc.).

Si vous souhaitez entrer plus d'un mot ou d'une expression ou si vous souhaitez chercher parmi les archives d’un centre en particulier, optez pour la recherche avancée.

Généalogie

Aide

Cherchez simultanément dans les 17 bases de données publiques de BAnQ en généalogie.

Vous pouvez restreindre les résultats de la recherche en cochant seulement les bases de données qui vous intéressent à l’aide de l’option « Limiter la recherche ».

La recherche se fait à partir du nom de famille (au moins 3 lettres) et du prénom (optionnel).

Contrats de mariage de Charlevoix (1737-1920)

Présentation

En quelques décennies, la généalogie est devenue le passe-temps préféré de plusieurs milliers de Québécois. Afin de répondre aux besoins croissants des chercheurs, les sociétés de généalogie et d'histoire, les centres d'archives ainsi que nombre d'individus se sont engagés dans le développement d'instruments de recherche. Aujourd'hui, les nouvelles technologies, en particulier Internet, en permettent une plus grande diffusion favorisant ainsi une plus grande accessibilité aux données généalogiques disponibles, une multiplication des pistes offertes aux chercheurs, une démocratisation accrue de la généalogie et une accélération marquée des temps de recherche.

C'est dans cet esprit que j'ai entrepris l'informatisation des contrats de mariage de la région de Charlevoix, pour la période 1737-1920, disponibles au Centre d'archives de Québec et au palais de justice de La Malbaie. Une partie de cet inventaire a été publiée en 1943 par le Frère Éloi-Gérard, mariste. À l'époque, Charlevoix était l'une des seules régions rurales au Québec à posséder ce type de compilation généalogique. Cette publication d'une grande valeur pour la recherche a malheureusement reçu alors un accueil mitigé. En effet, au début des années 1980, la Société Historique du Saguenay et les frères Maristes disposaient encore de plusieurs exemplaires du premier tirage. Par ailleurs, il nous a été à même de constater le faible nombre d'erreurs ou d'omissions aux références des noms de notaires et des dates indiqués au recueil du frère Éloi-Gérard.

Au début des années 1990, le Centre d'archives de Québec recevait du palais de justice de La Malbaie quelques greffes de notaires non inclus dans la publication du frère Éloi. C'est ainsi que quelques années plus tard, j'ai entrepris une nouvelle compilation des contrats de mariage de la région en y incluant les greffes de notaires conservés à La Malbaie et d'autres notaires ayant pratiqué dans Charlevoix, pour un total de 37 greffes. Le fichier contient maintenant 7230 contrats pour la période allant de 1737 à 1920. Il est exhaustif entre 1737 et 1905, mais manquent les contrats de mariage des notaires Thomas Cimon (1905-1955) de Baie-St-Paul et J.-Rolland Warren (1914-1957) de La Malbaie dont les greffes sont conservés chez des notaires dépositaires.

En collaboration avec Bibliothèque et Archives nationales de Québec, nous avons également cherché à uniformiser les noms et prénoms afin de faciliter la recherche. Le chercheur est invité à définir sa stratégie de recherche en misant sur le fait que la recherche se fait à partir de chaînes de caractères. Il est ainsi préférable d'avoir le minimum de caractères afin de retracer toutes les occurrences pertinentes. Par exemple, demandez « Imb »pour « Imbault » puisque ce patronyme peut comporter plusieurs variantes orthographiques. De même, « Louise » est préférable à « Marie-Louise » puisqu'une même personne peut être présentée différemment suivant les circonstances. Enfin, on peut coupler les prénoms avec une année si les noms de famille sont complexes ou si on veut valider une première recherche qui s'est avérée infructueuse. Il faut être créatif! Éviter de mettre trop d'informations dans trop de champs. Une seule erreur se traduira alors par un échec de la recherche. L'outil informatique comporte un potentiel extrêmement important et il offre surtout la possibilité de questionner ou de questionner à plusieurs reprises de différentes manières afin de s'assurer de la validité des résultats.

Ce travail d'informatisation de données a d'abord été entrepris il y a plusieurs années sans soupçonner qu'il pourrait faire l'objet d'une diffusion électronique. Ce n'est que récemment et aussi en constatant l'ampleur des possibilités offertes par cette compilation que l'auteur a accepté une offre de monsieur Rénald Lessard, responsable de la Division de la référence et de la diffusion, au Centre d'archives de Québec, de diffuser cette banque par le biais du portail de Bibliothèque et Archives nationales du Québec.

Michel Simard

Cette deuxième contribution de ma part s'ajoute au fichier des contrats de mariages (43 000) de la région de Québec (1761-1920) déjà fournis et diffusés sur le portail de Bibliothèque et Archives nationales. Maintenant, les chercheurs ont accès à l'ensemble des contrats de mariage rédigés par les notaires du territoire compris entre Portneuf et la rivière Saguenay.

 

Michel Simard

 

Nos partenaires

Catalogue des bibliothèques du Québec. RFN. RDAQ. Les Amis de BAnQ. Fondation de BAnQ.