Pistard

Recherche avancée Aide

Pistard vous permet de consulter les fonds et les collections d'archives conservés par BAnQ ou l'un de ses partenaires.

Inscrivez un mot ou une expression à rechercher (par exemple : un sujet, un lieu, un événement, un nom de personne ou d'organisme, etc.).

Si vous souhaitez entrer plus d'un mot ou d'une expression ou si vous souhaitez chercher parmi les archives d’un centre en particulier, optez pour la recherche avancée.

Généalogie

Aide

Cherchez simultanément dans les 17 bases de données publiques de BAnQ en généalogie.

Vous pouvez restreindre les résultats de la recherche en cochant seulement les bases de données qui vous intéressent à l’aide de l’option « Limiter la recherche ».

La recherche se fait à partir du nom de famille (au moins 3 lettres) et du prénom (optionnel).

Événements de 1837-1838 : sur les traces des Patriotes

Présentation

Bataille de 1837 à Saint-Charles

Lithographie de la bataille de 1837 à Saint-Charles.
Collection initiale. P318,S4,SS4, (06-M).

En 1837-1838, des rébellions éclatent tant dans le Haut que le Bas-Canada. Dans le Bas-Canada, en particulier, l'arrivée massive d'immigrants depuis la fin des guerres napoléoniennes, une crise économique, le surpeuplement des seigneuries, les épidémies de choléra de 1832 et 1834 et les idées révolutionnaires en provenance d'Europe et des Etats-Unis ne font qu'exacerber les tensions politiques existantes. En 1834, les revendications du parti Patriote, dirigé par Louis-Joseph Papineau, se trouvent réunies dans un manifeste : les célèbres 92 résolutions prônant, en particulier, des réformes constitutionnelles, dénonçant les abus de l'oligarchie au pouvoir et demandant l'établissement d'un gouvernement responsable. Après deux ans de tergiversations, les Résolutions Russell répondent aux 92 Résolutions par une fin de non-recevoir. Devant ce refus de l'Angleterre d'accorder toute concession importante, la position des Patriotes se radicalise. Une insurrection armée contre les autorités coloniales anglaises éclate en novembre 1837. Si les Patriotes remportent une victoire à Saint-Denis le 23 novembre, ils sont battus à Saint-Charles le 25 novembre et à Saint-Eustache le 14 décembre. En 1838, une nouvelle insurrection aboutit aussi à un échec.

Cet événement majeur de l'histoire du Québec est encore aujourd'hui porteur de sens et d'une symbolique, en particulier pour les gens sensibles à l'affirmation nationale des Québécois. Il a suscité une littérature importante. Des auteurs comme Laurent-Olivier David, Gérard Filteau, Fernand Ouellet, Georges Aubin, Renée Blanchet, Joseph Schull, Jean-Paul Bernard ou Allan Greer se sont attardés au déroulement des événements ou à leurs origines sociales, économiques ou politiques. Pour rejoindre tous les acteurs liés au mouvement insurrectionnel, Alain Messier a publié en 2002 chez Guérin son Dictionnaire encyclopédique et historique des patriotes 1837-1838.

Rejoindre les Patriotes à travers les archives permet aux généalogistes de retrouver des faits et gestes de certains de ses ancêtres. La série documentaire la plus importante permettant de rejoindre le vécu des individus directement impliqués est conservée par le Centre de Québec de Bibliothèque et Archives nationales du Québec. Intitulée Événements de 1837-1838, elle est conservées à l'intérieur du fonds Ministère de la Justice (E17, contenants 1922-00-001/6 à 53) et est disponible, en salles ou par prêt entre bibliothèques, sur les microfilms M.165/1 à 8. Les 4 153 pièces et les dix-sept imprimés, qui comportent des dépositions, des examens volontaires, des pétitions, des requêtes, des mandats et de la correspondance, sont divisés en une centaine de thèmes (blocs).

Des sources complémentaires à la série Événements de 1837-1838 existent. Le rapport imprimé Report of the state trials before a general court martial held at Montreal in 1838-39; exhibiting a complete history of the late rebellion in Lower Canada (Montréal, Armour and Ramsay, 1839. 2 vol.) est essentiel à la compréhension des événements. Les Archives nationales du Canada possèdent, sous la cote RG 4, B37, une série de documents comportant des listes de noms de personnes accusées, des affidavits, de la correspondance et des documents connexes. Signalons également que le fonds Gouverneurs, Régime anglais (R2), conservé au Centre de Québec de Bibliothèque et Archives nationales du Québec, contient 45 pièces sur la rébellion. De même, le Centre de Montréal de Bibliothèque et Archives nationales du Québec possède également des documents relatifs aux patriotes. À cet égard, le chercheur pourra se référer au Répertoire de documents concernant des patriotes et provenant des archives judiciaires criminelles du district de Montréal (Instrument de recherche 601281 rédigé par Carole Langelier sous la supervision d'Evelyn Kolish).

Cécile Loutreuil-Tésio

Madame Cécile Loutreuil-Tésio,
d'Anguerny, France

Si l'abbé Ivanhoë Caron avait publié, dans le Rapport des Archives de la Province de Québec pour les années 1925-1926, un inventaire détaillé de la série Événements de 1837-1838, le travail bénévole de madame Cécile Loutreuil-Tésio, d'Anguerny en Normandie, a permis de le rendre accessible à tous les chercheurs par le biais du portail de Bibliothèque et Archives nationales du Québec. Nous la remercions vivement pour son intérêt envers l'histoire québécoise et pour sa contribution appréciée.

Rénald Lessard

Nos partenaires

Catalogue des bibliothèques du Québec. RFN. RDAQ. Les Amis de BAnQ. Fondation de BAnQ.