Pistard

Recherche avancée Aide

Pistard vous permet de consulter les fonds et les collections d'archives conservés par BAnQ ou l'un de ses partenaires.

Inscrivez un mot ou une expression à rechercher (par exemple : un sujet, un lieu, un événement, un nom de personne ou d'organisme, etc.).

Si vous souhaitez entrer plus d'un mot ou d'une expression ou si vous souhaitez chercher parmi les archives d’un centre en particulier, optez pour la recherche avancée.

Généalogie

Aide

Cherchez simultanément dans les 17 bases de données publiques de BAnQ en généalogie.

Vous pouvez restreindre les résultats de la recherche en cochant seulement les bases de données qui vous intéressent à l’aide de l’option « Limiter la recherche ».

La recherche se fait à partir du nom de famille (au moins 3 lettres) et du prénom (optionnel).

Présence française en Amérique

Les articles 43, 44 et 45 de la capitulation de Montréal, en septembre 1760, permirent aux administrateurs de la Nouvelle-France de rapporter en France les documents concernant le gouvernement de la colonie. Seules les archives ayant une valeur légale pour les individus devaient demeurer au Canada.

C'est pourquoi les ordonnances des intendants, les registres d'intendance où sont consignés les concessions de seigneuries et d'emplacements dans la censive du roi, les cahiers d'intendance, les aveux et dénombrements, les fois et hommages, les documents de la censive du roi, les archives des tribunaux (Conseil supérieur de Québec, Prévôté de Québec, Amirauté de Québec, Juridiction royale de Trois-Rivières et Juridiction royale de Montréal), les tutelles et curatelles, les édits, arrêts et déclarations du roi, les insinuations faites par les cours, les greffes des notaires et les registres de l'état civil ont été conservés dans la colonie. Bibliothèque et Archives nationales du Québec est aujourd'hui la gardienne de cette masse d'archives représentant plus de 1 600 000 pages de documentation originale rédigées durant l'époque de la Nouvelle-France. Dès leur création en 1920, elles ont veillé à mettre en valeur cette collection unique en Amérique. Le développement des technologies de l'information et en particulier l'arrivée d'Internet redonnent aujourd'hui une seconde vie à tous ces efforts.

Dans le cadre du projet Champlain 2004 qui visait à souligner le 400e anniversaire de la présence française en Amérique, plus de 43 508 descriptions de dossiers et pièces du Régime français ont été mises en ligne et 120 000 images leur ont été associées. Grâce à l'apport du présent projet, plus de 200 000 images supplémentaires touchant la présence française se sont ajoutées au projet Champlain 2004. Si on exclut les registres de l'état civil et les archives notariales, la grande majorité des archives de l'époque française deviennent désormais accessibles dans la banque de données Pistard.

 

Si le projet Champlain 2004 avait permis de se concentrer sur les documents administratifs et judiciaires, le présent projet touche surtout les archives privées. Les collections de petits fonds conservés par les centres de Québec et de Montréal, constituées généralement de pièces de provenance variée généralement acquises ou regroupées pour leur intérêt significatif pour l'histoire du Québec, constituent le cœur de ces documents. On y retrouve en particulier des états de comptes, de la correspondance familiale ou d'affaires, des commissions d'officiers, des documents commerciaux. Parmi les autres documents de l'époque française mis en ligne grâce au présent projet, signalons le journal de madame Bégon (cote P2), témoignage éloquent et exceptionnel sur la vie quotidienne des élites montréalaises à la fin du Régime français, les manuscrits des médecins du roi Michel Sarrazin et Jean-François Gaultier portant sur leurs recherches et leurs relevés dans le domaine de la botanique (cote P91) et les documents du fonds Jean Baptiste Nicolas Roch de Ramezay (cote P224) touchant le siège de Québec en 1759.

L'ensemble de cette documentation éclaire de façon exceptionnelle la vie en Nouvelle-France et permet de suivre les itinéraires des gens qui l'ont peuplée. L'historien comme le généalogiste et l'amateur d'histoire familiale y trouveront leur compte.

Nos partenaires

Catalogue des bibliothèques du Québec. RFN. RDAQ. Les Amis de BAnQ. Fondation de BAnQ.