Pistard

Recherche avancée Aide

Pistard vous permet de consulter les fonds et les collections d'archives conservés par BAnQ ou l'un de ses partenaires.

Inscrivez un mot ou une expression à rechercher (par exemple : un sujet, un lieu, un événement, un nom de personne ou d'organisme, etc.).

Si vous souhaitez entrer plus d'un mot ou d'une expression ou si vous souhaitez chercher parmi les archives d’un centre en particulier, optez pour la recherche avancée.

Généalogie

Aide

Cherchez simultanément dans les 17 bases de données publiques de BAnQ en généalogie.

Vous pouvez restreindre les résultats de la recherche en cochant seulement les bases de données qui vous intéressent à l’aide de l’option « Limiter la recherche ».

La recherche se fait à partir du nom de famille (au moins 3 lettres) et du prénom (optionnel).

En découvrir plus

Les premiers journaux personnels ont fait leur apparition vers le XVIe siècle, à la fin de la Renaissance. Livres de raison, chroniques et mémoires, ils traitaient surtout du monde extérieur, du contexte social et politique. S’ils contenaient des impressions sur les événements, les journaux de cette époque étaient en revanche peu centrés sur la vie intérieure de leur auteur. Ce n’est qu’au XIXe siècle que l’on peut situer l’avènement des premiers journaux intimes, dans lesquels le rédacteur met surtout l’accent sur ses propres joies, peines et angoisses.

Rédigé pour une raison propre à son auteur, le journal personnel répond à un besoin de communiquer ses observations, ses réflexions et ses sentiments, ou simplement de consigner ses activités quotidiennes et les événements que l’on juge important de garder en mémoire. Si plusieurs personnes ont écrit un journal dans le but avoué de le publier, beaucoup d’autres l’ont fait pour leur seul bénéfice ou pour celui de leurs amis et des membres de leur famille.

Du petit carnet aux coins racornis et aux pages noircies d’une belle écriture cursive, nous sommes maintenant passés à l’ère du numérique et du « blogue ». Très populaire au cours des dernières années, le « blogue » permet de diffuser son journal personnel sur le Web et d’y ajouter au fil des jours ses réflexions. On trouve dans Internet des « blogues» sur des sujets aussi variés que l’alimentation, les relations interpersonnelles et les voyages.

Reconnu récemment comme genre littéraire, le journal personnel est depuis longtemps une source d’information très appréciée des historiens. En effet, l’étude d’un journal peut permettre de percevoir le sens d’un événement ou d’une époque à travers le regard de son auteur. Il peut également aider, selon que l’auteur est médecin, bourgeois ou habitant, à se faire une idée du quotidien et du mode de vie d’un groupe professionnel ou d’une classe sociale. De la même manière, le journal d’une personnalité politique, d’un explorateur ou d’un artiste peut permettre d’apprécier l’homme ou la femme qui se cache derrière le personnage officiel et de saisir la représentation qu’il a de la société et de lui-même.

Nos partenaires

Catalogue des bibliothèques du Québec. RFN. RDAQ. Les Amis de BAnQ. Fondation de BAnQ.