Pistard

Recherche avancée Aide

Pistard vous permet de consulter les fonds et les collections d'archives conservés par BAnQ ou l'un de ses partenaires.

Inscrivez un mot ou une expression à rechercher (par exemple : un sujet, un lieu, un événement, un nom de personne ou d'organisme, etc.).

Si vous souhaitez entrer plus d'un mot ou d'une expression ou si vous souhaitez chercher parmi les archives d’un centre en particulier, optez pour la recherche avancée.

Généalogie

Aide

Cherchez simultanément dans les 17 bases de données publiques de BAnQ en généalogie.

Vous pouvez restreindre les résultats de la recherche en cochant seulement les bases de données qui vous intéressent à l’aide de l’option « Limiter la recherche ».

La recherche se fait à partir du nom de famille (au moins 3 lettres) et du prénom (optionnel).

Journal intime de Jacques-Ferdinand Verret

Le journal intime de Jacques-Ferdinand Verret, homme d’affaires de Charlesbourg (1860-1946)

(Cote P819 – Centre d’archives de Québec)

Tiré du journal intime de Jacques-Ferdinand Verret

Entrepreneur perspicace et homme d’affaires engagé dans son milieu, Jacques-Ferdinand Verret a vécu jusqu'à l'âge vénérable de 86 ans au coeur du Trait-Carré de Charlesbourg. Son journal intime, qu’il a rédigé en 41 volumes entre 1879 et 1946, nous permet de découvrir la vie quotidienne et la carrière d’un commerçant créatif et innovateur, ainsi que de celle de sa famille et de sa région.

Né le 21 avril 1860 à Charlesbourg, Jacques-Ferdinand est le fils de Sophie Sanfaçon et de Jacques Verret, marchand général et boulanger. À partir de l’âge de 14 ans, il seconde son père dans ses affaires, puis en 1896, décide de se lancer dans l’apiculture. Autodidacte, Verret réussit à produire un miel de qualité qui est d’ailleurs récompensé par une médaille d'or à Paris, à Glascow en Écosse et à Chicago. Au maximum de sa production, il détient 250 ruches au Trait-Carré et produit jusqu'à 17 000 livres de miel par année. Fondateur de l'association des Apiculteurs du Québec, il est nommé président honoraire de cette association.

Ayant racheté le magasin familial à la mort de son père en 1900, il remet le commerce sur pied et adapte l’édifice qui l’abrite afin d’accueillir le bureau de poste local, attirant de ce fait beaucoup plus de gens dans son commerce. Dans les années 1930, Verret décide de liquider la marchandise du magasin général et de changer sa vocation en magasin de «grainerie». Le système est simple : Verret achète des graines aux producteurs ontariens de l’Ontario, de la Colombie-Britannique et d'Europe et les redistribue à l’aide de la vente par catalogue, dans tout le Canada français. Cette réorientation de l’entreprise permet à Verret de durer en affaire à une époque où les marchands généraux ferment progressivement leurs portes. Jacques-Ferdinand Verret décède le 5 juillet 1946.

Rédigé à deux périodes différentes de sa vie, le journal intime de Verret comprend une première partie (1er janvier 1879 au 2 janvier 1888) qui nous raconte sa vie de jeunesse, sa vie familiale ainsi que les activités du Club canadien de Charlesbourg auxquelles il participe et qui regroupe plusieurs jeunes gens du milieu. La deuxième partie (janvier 1912 à mai 1946), se révèle quant à elle très riche en informations diverses, notamment en ce qui a trait à différents aspects de sa vie quotidienne et à la petite histoire de Charlesbourg. Soulignons que ce journal contient également quelques poèmes de ce poète amateur qui aimait bien signer sous le pseudonyme de « Shermann Wood ».

On a longtemps pensé que les Canadiens français étaient restés en marge de l’activité marchande et que seuls les Canadiens anglais avaient été des entrepreneurs dynamiques. Or, des hommes d’affaires francophones entreprenants, tels Jacques-Ferdinand Verret, ont bel et bien existé. Son journal saura convaincre les plus sceptiques et plaire à ceux qui s’intéressent aux magasins généraux, à l’histoire de l’apiculture au Québec, à celle de Charlesbourg ou tout simplement à la poésie!

Nos partenaires

Catalogue des bibliothèques du Québec. RFN. RDAQ. Les Amis de BAnQ. Fondation de BAnQ.