Pistard

Recherche avancée Aide

Pistard vous permet de consulter les fonds et les collections d'archives conservés par BAnQ ou l'un de ses partenaires.

Inscrivez un mot ou une expression à rechercher (par exemple : un sujet, un lieu, un événement, un nom de personne ou d'organisme, etc.).

Si vous souhaitez entrer plus d'un mot ou d'une expression ou si vous souhaitez chercher parmi les archives d’un centre en particulier, optez pour la recherche avancée.

Généalogie

Aide

Cherchez simultanément dans les 17 bases de données publiques de BAnQ en généalogie.

Vous pouvez restreindre les résultats de la recherche en cochant seulement les bases de données qui vous intéressent à l’aide de l’option « Limiter la recherche ».

La recherche se fait à partir du nom de famille (au moins 3 lettres) et du prénom (optionnel).

Daily journal de Denis-Benjamin Papineau

Le Daily journal de Denis-Benjamin Papineau (1921-1954), aide de camp et chef de cabinet du Lieutenant-gouverneur du Québec

BAnQ Québec, fonds Denis-Benjamin Papineau, (P569)

Page tirée du journal de Denis-Benjamin Papineau

Descendant de la célèbre famille Papineau, Denis-Benjamin est le fils de Gordon-Benjamin Papineau, fonctionnaire au ministère de la Justice à Ottawa, et de Marie-Eugénie MacKay. Né à Papineauville le 21 août 1882, il étudie au Collège Sainte-Marie de Montréal (chez les Jésuites) et se joint, dès l'âge de dix-sept ans, aux rangs de l'Armée canadienne. Nommé lieutenant des forces régulières en 1904 dans le Régiment royal canadien, il est promu capitaine en 1907, major en 1914 puis lieutenant-colonel en 1915. Commandant de l'École royale d'infanterie à Halifax de 1914 à 1917, il devient adjudant-général adjoint au Quartier-maître général du camp de Valcartier en 1918. L'année suivante, il sert dans le cadre d’une mission anglaise qui se rend à Vladivostock (Sibérie). Toutefois, c’est sa nomination comme aide de camp et chef de cabinet du lieutenant-gouverneur du Québec le 16 mai 1921 qui marque l’apogée de la carrière de ce militaire. Dès lors, débute une aventure qui ne prendra fin que le 5 février 1954.

Fier et conscient de l’importance de ses nouvelles fonctions, Denis-Benjamin tient dès les tous premiers jours ce qu’il appelle un Daily Journal. Rédigé entre mai 1921 et février 1954, ce journal de ses activités quotidiennes comprend une trentaine de cahiers. On y retrouve des menus, des programmes de réceptions, des plans de table, des brochures et des cartes de visites, mais surtout des renseignements précieux sur la vie de tous ces lieutenants-généraux qu’il est appelé à servir. Grâce à ces écrits, on peut faire une reconstitution quasi intégrale des faits et gestes des lieutenants-gouverneurs du Québec pendant plus de trente ans. Le Daily Journal aide également à préciser les fonctions de lieutenant-gouverneur et celles d'aide de camp. La vie quotidienne, sociale et politique à la résidence des lieutenants-gourverneurs de Spencer Wood (Bois-de-Coulonge) y est décrite en détails, avec ses grandeurs et ses misères. Bien entendu, les visites de chefs d’état et de personnages de marque, comme celle du Roi George IV et de la Reine Élizabeth en 1939, y sont soigneusement consignées. L’organisation et le cérémonial entourant des événements aussi exceptionnels ne pouvaient pas échapper à la plume de l’aide de camp Papineau.

Auteur de l’Histoire des lieutenants-gouverneurs de la province de Québec de 1924 à 1954, Denis-Benjamin Papineau a servi successivement sous les lieutenants-gouverneurs suivants : Charles Fitzspatrick (1921-1923), Louis-Philippe Brodeur (1923-1924), Narcisse Pérodeau (1924-1929), Lomer Gouin (1929), Henry George Carroll (1929-1934), Ésioff-Léon Patenaude (1934-1939), Eugène Fiset (1939-1950) et Gaspard Fauteux (1950-1954). Décédé en 1971, il aura eu la chance, au cours de sa longue carrière, de côtoyer certains des plus grands hommes de ce pays et du monde entier.

Nos partenaires

Catalogue des bibliothèques du Québec. RFN. RDAQ. Les Amis de BAnQ. Fondation de BAnQ.