Billet avec frais de billetterie Réservez vos places Billet Billet avec frais de billetterie Illustration de l'activité.
Type de l'activité :

Grande rencontre
Nom de la série :Série Figures marquantes de notre histoire - Montréal

Titre de l'activité :

Louis Laberge (1924-2002)

Date :

21 février 2017

19 h 00 - 20 h 15

Lieu/édifice :

Salle :

      Auditorium

Description :

Mettant à profit ses qualités de leader et d’homme d’action, Louis Laberge a consacré sa vie à défendre les travailleurs au cours de la période la plus mouvementée du syndicalisme québécois. 

Avec Jacques Rouillard, historien
Animation : Éric Bédard, historien, professeur à la TÉLUQ et chroniqueur

En collaboration avec la Fondation Lionel-Groulx, MAtv, Québecor et le Fonds de solidarité FTQ

Résumé de la rencontre
Président de la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) pendant 27 ans, de 1964 à 1991, Louis Laberge représente une figure remarquable du syndicalisme québécois. Au moment où il est élu président, la FTQ est une organisation marginale par rapport à sa rivale, la CSN, qui a le vent dans les voiles. Pendant ses mandats, la centrale effectue un coup de barre, renforçant sa voix dans les débats publics, développant une autorité sur ses grands syndicats affiliés et acquérant plus d’autonomie par rapport à centrale canadienne dont elle relève, le Congrès du travail du Canada.

Sa présidence chevauche deux périodes contrastées. Au cours de la première, dans les années 1960 et 1970, la FTQ s’affirme avec force, élargit ses effectifs, radicalise son discours et se rapproche du nationalisme québécois. Puis, dans les années 1980, la centrale est placée sur la défensive à la faveur d’un taux de chômage élevé, de la libéralisation des échanges et de la montée du courant néolibéral. Son discours et sa stratégie changent; elle abandonne sa critique radicale du système capitaliste et devient plus sensible à la santé économique des entreprises. Dans cette optique, Laberge réussit à faire adopter en 1984 la création du Fonds de solidarité, un fonds d’investissement animé par les syndicats, une première en Amérique du Nord.

Notice biographique de l’invité

Jacques Rouillard
Professeur émérite au Département d’histoire de l’Université de Montréal, Jacques Rouillard a consacré son activité de recherche à l’histoire des travailleurs et travailleuses et du syndicalisme québécois. Il a rédigé de nombreux articles et chapitres de volumes sur le syndicalisme et publié plusieurs ouvrages dont Les grèves de Sorel en 1937 –  Un bras de fer entre la famille Simard et le curé de Saint-Pierre, Mgr Philippe-S. Desranleau (2010), L’expérience syndicale au Québec – Ses rapports à l’État, à la nation et à l’opinion publique (2009), Le syndicalisme québécois – Deux siècles d’histoire (2004), Ah les États! – Les travailleurs canadiens français dans l'industrie textile de la Nouvelle Angleterre d’après le témoignage des derniers migrants (1985), Histoire de la CSN 1921 1981 (1981) et Les syndicats nationaux au Québec 1900-1930 (1979).

La participation à cette activité est gratuite. Cependant, pour vous assurer d’avoir une place, vous êtes invité à vous procurer un billet. Cette activité ayant lieu dans un auditorium, des frais de billetterie de 5 $ par billet (taxes incluses) s’appliquent. Avec un billet, une place vous est réservée jusqu’à l’heure du début de l’activité. Après ce délai, l’entrée en salle se fera sur la base du premier arrivé, premier servi, avec ou sans billet.



Nos partenaires

Catalogue des bibliothèques du Québec. RFN. RDAQ. Les Amis de BAnQ. Fondation de BAnQ.