Activités

Billet avec frais de billetterie Réservez vos places Billet Billet avec frais de billetterie
Type de l'activité :

Rencontre

Titre de l'activité :

Série 50 ans d'avenir - L'art pense - Le(dés)enchantement

Date :

27 mai 2013

19 h 00 - 19 h 00

Lieu/édifice :

Grande Bibliothèque

Salle :

      Hall

Salle :

      Auditorium

Description :
Rencontres et performances de la relève
Série 50 ans d’avenir - L’art pense
Commission d’enquête sur la déconstruction des utopies?Cette série se veut un pont entre la culture québécoise des 50 dernières années et celle des 50 années à venir. Un artiste et un philosophe de différentes générations encadrent les performances de quatre jeunes artistes multidisciplinaires. Le public est appelé à prendre position, à prendre parole, à inventer des possibles.

Le (dés)enchantement
Les Lumières ont voulu désenchanter le monde. Leur programme universel d’émancipation s’est fondé sur un idéal de maîtrise rationnelle qui s’étend jusqu’à aujourd’hui telle une tranchée : d’un côté, il y aurait ceux qui savent (nous, les Modernes) et de l’autre, ceux qui croient (eux, les pas-encore-Modernes). Irrésistible logique du progrès, selon laquelle le nec plus ultra de la raison instrumentale et de la connaissance scientifique est appelé à supplanter le fatras de mythes, de pensée magique et d’animisme dans lequel se serait trop longtemps complu l’humanité. Mais ce projet, porté à terme, produit un effet collatéral majeur : la destruction du sentiment d’appartenance, l’érosion des communautés. Ce malaise dans la modernité s’exprime de diverses façons, du cynisme désabusé du trader à l’apathie lancinante qui hante un certain cinéma québécois, en passant par un « retour au religieux » largement commenté. Et, bien sûr, les extases préfabriquées des publicités, avec leur promesse d’un bonheur parfaitement privé, ne font guère qu’accentuer le problème, n’en déplaise aux consommateurs ensorcelés. Mais une nouvelle génération se lève, qui, contre vents et marées du capital, aspire à réenchanter le commun, comme le printemps érable l’a démontré. Chimère romantique ou nécessité vitale assumée?

Quatre jeunes artistes se penchent sur le thème du (dés)enchantement et nous livrent des oeuvres issues de leur réflexion.

Artiste invitée : Sophie Cadieux, comédienne
Philosophe invité : Georges Leroux, professeur émérite au Département de philosophie de l’Université du Québec à Montréal
Direction artistique : Jasmine Catudal, directrice de l’OFFTA et codirectrice artistique de l’Usine C
Coprogrammation et coordination artistique : Catherine Lalonde Massecar, directrice de Péristyle Nomade
Avec des prestations de Guillaume Corbeil (écrivain et dramaturge), Simon Drouin (artiste interdisciplinaire), Julie Favreau (artiste visuelle) et Elkahna Talbi, alias Queen Ka (slammeuse)

Les présentations seront suivies d’un échange avec le public.
Dans le cadre de l’OFFTA

Nos partenaires

Catalogue des bibliothèques du Québec. RFN. RDAQ. Les Amis de BAnQ. Fondation de BAnQ.