Billet avec frais de billetterie Réservez vos places Billet Billet avec frais de billetterie

Madeleine de La Patrie, Colombine du Pionnier, Gaëtane de Montreuil de La Presse, La Presse, 26 octobre 1901

Type de l'activité :

Conférence
Nom de la série :Série Montréal - Traces d'une vie culturelle dynamique

Titre de l'activité :

Les femmes de lettres dans la vie culturelle

Date :

19 septembre 2017

19 h 00 - 20 h 30

Lieu/édifice :

Grande Bibliothèque

Salle :

      Auditorium

Description :

Série Montréal – Traces d’une vie culturelle dynamique

Qu’elle soit populaire ou savante, qu’elle s’exprime sur la scène, dans les boîtes de nuit, au musée ou dans les médias, la culture à Montréal est riche d’une histoire qui revêt mille facettes et parle plusieurs langues. Cette série de conférences braque les projecteurs sur le dynamisme de cette offre culturelle multiple qui met parfois la ville à l’avant-scène.

Les femmes de lettres dans la vie culturelle

Les femmes de lettres montréalaises du tournant du xxe siècle jouent un rôle important dans l’essor médiatique et culturel du Canada français. C’est, en effet, dans la métropole en pleine croissance qu’elles s’approprient l’espace public et se taillent une place dans la vie culturelle. À coup de chroniques et de billets bien ficelés, de conférences publiques, elles mettent en place des réseaux, font front commun pour valoriser l’éducation des filles, créent les premiers magazines féminins, écrivent du théâtre et encouragent, de manière générale, la promotion des intérêts féminins dans toutes les sphères de la culture.

La conférence présentera cette cohorte de femmes journalistes, leurs vies et leurs œuvres, leur style, leurs tribunes, leurs causes. En fin de compte, il faudra peut-être donner raison à monseigneur Camille Roy, qui affirmait que « Montréal est la capitale du féminisme au Canada » et que « cette ville des puissantes compagnies financières fait donc aussi le trust des femmes qui ont du talent littéraire, et qui y vont chercher du pain, quelques idées, beaucoup d’assurance, et quelquefois un mari. » (Camille Roy, « Causerie littéraire », La Nouvelle-France, vol. 4, n2, février 1905, p. 58.)

Par Chantal Savoie, professeure au Département d’études littéraires de l’Université du Québec à Montréal (UQAM)

En collaboration avec le Centre de recherche interuniversitaire sur la littérature et la culture québécoises – site UQAM

La participation à cette activité est gratuite. Cependant, pour vous assurer d’avoir une place, vous êtes invité à vous procurer un billet. Cette activité ayant lieu dans un auditorium, des frais de billetterie de 5 $ par billet (taxes incluses) s’appliquent. Avec un billet, une place vous est réservée jusqu’à l’heure du début de l’activité. Après ce délai, l’entrée en salle se fera sur la base du premier arrivé, premier servi, avec ou sans billet. 


 


Nos partenaires

Catalogue des bibliothèques du Québec. RFN. RDAQ. Les Amis de BAnQ. Fondation de BAnQ.