Publié le jeudi 31 janvier 2019


BAnQ et le Conseil des arts et des lettres du Québec inaugurent une nouvelle œuvre d’art public à BAnQ Vieux-Montréal

L’œuvre La vallée des plans (Reconstruction), de Guy Laramée.

L’œuvre La vallée des plans (Reconstruction), de Guy Laramée.
Photo : Michel Legendre

BAnQ accueille une nouvelle œuvre originale qui contribue à embellir l’aire publique de BAnQ Vieux-Montréal, situé avenue Viger à Montréal. Le soutien financier du Conseil des arts et des lettres du Québec (Conseil) et de la Fondation de BAnQ (FBAnQ) a permis la réalisation de cette œuvre originale permanente de Guy Laramée qui souligne la richesse des fonds d’archives d’architectes que BAnQ conserve.

« L’artiste Guy Laramée a créé l’œuvre La vallée des plans (Reconstruction) en s’inspirant des architectes Joseph Dalbé Viau et Alphonse Venne. Ce projet met en lumière le travail des artistes visuels et des architectes, véritables piliers de la culture. À BAnQ, il nous appartient de préserver les traces de leur apport », indique Jean-Louis Roy, président-directeur général de BAnQ.

« Nous sommes très heureux de soutenir la réalisation et l’installation de cette œuvre inspirante. Grâce à leur travail, les architectes intègrent l’art à notre quotidien et le travail de Guy Laramée leur rend ici un bel hommage », mentionne Anne-Marie Jean, présidente-directrice générale du Conseil. 

« La Fondation est fière de soutenir la réalisation d’œuvres d’art. Nous sommes convaincus que les visiteurs de BAnQ Vieux-Montréal ainsi que ses employés profiteront de  cette mise en valeur de la richesse des fonds d’archives d’architectes qui y sont conservés », affirme Anne-Catherine Rioux, directrice générale de la FBAnQ.

L’œuvre de Guy Laramée à BAnQ Vieux-Montréal

En explorant les fonds d’archives d’architectes conservés à BAnQ Vieux-Montréal, l’artiste Guy Laramée a été séduit par les dessins de l’architecte Joseph Dalbé Viau, qui a réalisé de nombreux édifices à Montréal durant les années 1920-1930. Ce sont les dessins ayant servi à la reconstruction entre 1921 et 1926 de l’église de la Nativité-de-la-Sainte-Vierge d’Hochelaga qui ont retenu l’attention du créateur. La beauté esthétique de ces dessins, la précision de leur exécution et la relation ambiguë des Québécois avec leur héritage catholique ont été pour l’artiste des facteurs déterminants l’incitant à réaliser son installation à partir de ces documents.

Lire le communiqué

Nos partenaires

Ville de Montréal. Fondation de BAnQ. Les Amis de BAnQ. Catalogue des bibliothèques du Québec. RDAQ. RFN.