Publié le jeudi 21 juillet 2016


Le Progrès du Saguenay, vestige d’une période charnière de l’histoire saguenéenne

L’hebdomadaire Le Progrès du Saguenay, dont le nom est inspiré de l’idée de progrès que suscite l’arrivée du chemin de fer reliant le Saguenay à Québec, est le témoin d’une période de changements profonds qu’apporte l’ère industrielle.

Compilant l’actualité régionale de 1887 à 1964, ce journal propose un contenu varié où se côtoient annonces, feuilletons, nouvelles d’Europe, actualités régionales, faits divers et messages de l’épiscopat destinés aux fidèles.

La rédaction, qui désire défendre les intérêts de la francophonie saguenéenne, se préoccupe du prolongement du chemin de fer du Lac-Saint-Jean, d’exploitation forestière, de progrès technologiques en matière d’agriculture, de problèmes sociaux et moraux, d’industrialisation et de politique.

Le Progrès du Saguenay accorde une place prépondérante à la politique municipale. Et pour cause : Joseph-Dominique Guay, propriétaire du journal et maire de Chicoutimi de 1895 à 1902 et de 1922 à 1923, l’utilise allègrement pour assurer la promotion de ses affaires et pour diffuser sa vision de l’avenir du Saguenay.

Le contenu des colonnes de ce témoin de l’histoire saguenéenne peut être interrogé en texte intégral grâce au plan de numérisation de BAnQ et à la plate-forme numérique Revues et journaux québécois.

Nos partenaires

Catalogue des bibliothèques du Québec. RFN. RDAQ. Les Amis de BAnQ. Fondation de BAnQ.