Bibliothèque et Archives nationales du Québec et la Fondation de BAnQ célèbrent le 15e anniversaire du Programme de soutien à la recherche et honorent les huit boursiers du concours 2017-2018

Montréal, le 3 novembre 2017 – Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) et sa Fondation sont fières d’annoncer le nom des huit lauréats du concours 2017-2018 du Programme de soutien à la recherche. Une cérémonie en leur honneur a eu lieu hier à la Grande Bibliothèque.

« Depuis 15 ans, le Programme de soutien à la recherche a permis à plus de 125 chercheurs de faire rayonner le savoir et la culture québécoise en menant des travaux dans les fonds d’archives et les collections patrimoniales de BAnQ. Je tiens à souligner l’apport essentiel de la Fondation de BAnQ, qui finance le Programme, et à remercier les professeurs d’universités québécoises qui ont fait connaître nos bourses au fil des ans », a déclaré Geneviève Pichet, présidente-directrice générale de BAnQ par intérim.

Le Programme de soutien à la recherche offre cette année 64 000 $ en bourses. 

Portrait d'un groupe de femmes et d'hommes posés dans un esacalier.

BAnQ et la Fondation de BAnQ honorent les boursiers du concours du Programme de soutien à la recherche 2017-2018. Première rangée (dans l’ordre habituel) : Caroline Desruisseaux, inscrite à la maîtrise au Département d’histoire de l’Université de Sherbrooke, Claire Séguin, directrice de la Collection nationale et des collections patrimoniales à BAnQ, Geneviève Pichet, présidente-directrice générale par intérim de BAnQ, Isabelle Crevier, agente de recherche à BAnQ. Deuxième rangée : Ira Wagman, professeur agrégé à l’Université Carleton, Philippe Rioux, inscrit au doctorat au Département des lettres et communications de l’Université de Sherbrooke. Troisième rangée : Maureen Clapperton, directrice générale de la Bibliothèque nationale à BAnQ, Stéphanie Roussel, inscrite à la maîtrise au Département d’études littéraires de l’Université du Québec à Montréal, Marie-Claude Collet, directrice générale de la Fondation de BAnQ et Annaëlle Winand, inscrite au doctorat à l’École de bibliothéconomie et des sciences de l’information de l’Université de Montréal. Photo : Michel Legendre.

 

Lauréats d’une bourse de doctorat :

  • Virginie Pineault, inscrite au Département d’histoire de l’Université de Montréal, pour son projet « Le scandale dans la presse à grand tirage québécoise (1880-1920) ».
  • Philippe Rioux, inscrit au Département des lettres et communications de l’Université de Sherbrooke, pour son projet « Alter ego : le transfert culturel du genre superhéroïque dans la bande dessinée au Québec ».

Lauréate d’une bourse de recherche sur un sujet lié à la bibliothéconomie et à l’archivistique :

  • Annaëlle Winand, inscrite au doctorat à l’École de bibliothéconomie et des sciences de l’information de l’Université de Montréal, pour son projet « Entre archives et archive : analyse archivistique du cinéma de réemploi ».

Lauréates d’une bourse de maîtrise :

  • Caroline Desruisseaux, inscrite au Département d’histoire de l’Université de Sherbrooke, pour son projet « Une justice postcoloniale? Les interventions de la Cour itinérante du district judiciaire d’Abitibi auprès de la nation crie de la Baie-James et de l’Est entre 1974 et 1995 ».
  • Stéphanie Roussel, inscrite au Département d’études littéraires de l’Université du Québec à Montréal, pour son projet « Expérience poétique des micros libres : enjeux de lecture, enjeux de sociabilité ».

Lauréats d’une bourse de séjour destinée à des chercheurs de l’extérieur du Québec :

  • Maria Cristina Brancaglion, professeure agrégée à l’Università degli studi di Milano, pour son projet « L’audace d’une femme : madame Jean-Louis Audet (1889-1970) et l’évolution du français au Québec ».
  • Elizabeth Knazook, doctorante en histoire de l’art à Queen’s University, pour son projet « The Photographically Illustrated Book in Nineteenth-Century Canada ».
  • Ira Wagman, professeur agrégé à Carleton University, pour son projet « L’influence de l’Église sur l’émergence de la télévision au Québec, 1949-1961 ».


Au sujet de Bibliothèque et Archives nationales du Québec

Plus grande institution culturelle du Québec par sa fréquentation et la diversité de ses missions, pilier essentiel de la société du savoir, Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) a pour mandat d’offrir un accès démocratique à la culture et à la connaissance. Elle rassemble, conserve et diffuse le patrimoine documentaire québécois ou relatif au Québec. Elle offre aussi les services d’une bibliothèque publique d’envergure. BAnQ déploie ses activités dans 12 édifices ouverts à tous : la Grande Bibliothèque, BAnQ Vieux-Montréal et BAnQ Rosemont–La Petite-Patrie à Montréal,  BAnQ Gaspé, BAnQ Gatineau, BAnQ Québec, BAnQ Rimouski, BAnQ Rouyn-Noranda, BAnQ Saguenay, BAnQ Sept-Îles, BAnQ Sherbrooke et BAnQ Trois-Rivières. En janvier 2016, BAnQ recevait du ministère de la Culture et des Communications du Québec et de la Ville de Montréal le mandat de faire revivre la bibliothèque Saint-Sulpice, située à Montréal.


Au sujet de la Fondation de BAnQ

La Fondation de Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) est un organisme à but non lucratif qui recueille des fonds afin de soutenir la réalisation de projets mobilisateurs et structurants, contribuant ainsi à l’accomplissement des missions de BAnQ, axées sur le rayonnement de la culture, du savoir et du patrimoine.

Nos partenaires

Catalogue des bibliothèques du Québec. RFN. RDAQ. Les Amis de BAnQ. Fondation de BAnQ.