BAnQ acquiert les archives de Pauline Marois

Montréal, le 18 novembre 2016 – Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) est heureuse d’annoncer l’acquisition par don du fonds d’archives de Mme Pauline Marois. L’annonce survient 40 ans après la première victoire électorale du Parti Québécois (PQ), dont Mme Marois a été élue chef le 26 juin 2007. Mme Marois a été la première femme de l’histoire du Québec à occuper la fonction de première ministre, du 19 septembre 2012 au 23 avril 2014.

« C’est avec une grande fierté et avec le désir d’assumer un devoir de mémoire pour les prochaines générations qui souhaiteront mieux connaître notre histoire que je fais don de mes archives à BAnQ », a indiqué Pauline Marois.

« À force de conviction et de caractère, Mme Marois a marqué durablement la scène politique au Québec. En accédant au poste de premier ministre, elle a été une source d’inspiration. Je suis heureuse pour tous les Québécois et Québécoises que Mme Marois ait confié ses archives à BAnQ », a affirmé Christiane Barbe, présidente-directrice générale de BAnQ.

Mmes Christiane Barbe et Pauline Marois.

Mmes Christiane Barbe, présidente-directrice générale de BAnQ, et Pauline Marois, première ministre du Québec du 19 septembre 2012
au 23 avril 2014. Photo : Jean Corbeil.


Le legs documentaire de Pauline Marois

Le fonds d’archives acquis par BAnQ témoigne de la vie privée et publique de Pauline Marois de la fin des années 1950 à 2014. Les documents témoignent principalement de sa vie militante au sein du Parti Québécois, de sa carrière professionnelle en tant que consultante, conférencière et professeure, et de sa carrière politique à titre de députée, de ministre et de première ministre.

Le fonds Pauline Marois en bref :

  • près de 8 mètres linéaires de documents textuels;
  • environ 500 photographies;
  • 16 cassettes audio.


Pour consulter le fonds

Le fonds d’archives Pauline Marois peut être consulté à certaines conditions à BAnQ Vieux-Montréal, 535, avenue Viger Est, à Montréal.

L’acquisition de ce corpus documentaire vient enrichir ceux des anciens premiers ministres de l’histoire contemporaine du Québec déjà conservés par BAnQ (fonds Jean Lesage, Jean-Jacques Bertrand, Robert Bourassa, René Lévesque, Daniel Johnson fils, Jacques Parizeau, Lucien Bouchard, Bernard Landry). Le fonds Pauline Marois s’ajoute également à ceux de pionnières de l’histoire politique québécoise (fonds Lise Payette, Lise Bacon, Liza Frulla, Louise Harel, Louise Beaudoin, Monique Gagnon-Tremblay).


Biographie

Née à Québec, le 29 mars 1949, Pauline Marois obtient une maîtrise en administration des affaires de l'École des hautes études commerciales de l'Université de Montréal en 1976. Directrice générale du CLSC de l’Île-de-Hull en 1973-1974, elle est la créatrice des services d’urgence sociale du Centre de services sociaux du Montréal métropolitain et la responsable de l’orientation, de la programmation et de la gestion des services spécialisés à l’enfance en 1976.

Attachée de presse du ministre des Finances du Québec, Jacques Parizeau, d'octobre 1978 à mars 1979, elle devient directrice du cabinet de la ministre d'État à la Condition féminine, Lise Payette, en 1979. Elle se fait élire pour la première fois comme députée du Parti Québécois dans la circonscription de La Peltrie en 1981. Au cours de sa carrière politique, elle sera notamment ministre d'État à la Condition féminine dans le cabinet Lévesque (1981-1982); présidente du Conseil du trésor (1994-1995) ainsi que ministre des Finances et ministre du Revenu dans le cabinet Parizeau (1995-1996) ; ministre de l’Éducation (1996-1998), ministre de la Santé et des Services sociaux (1998-2001), ministre de la Famille et de l’Enfance (1998 – 2001) dans le cabinet de Lucien Bouchard ; ministre des Finances et ministre de la Recherche, de la Science et de la Technologie dans le cabinet de Bernard Landry (2001 – 2003) et vice-première ministre du Québec (2001-2003).


Au sujet de BAnQ

Plus grande institution culturelle du Québec par sa fréquentation et la diversité de ses missions, pilier essentiel de la société du savoir, Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) a pour mandat d’offrir un accès démocratique à la culture et à la connaissance. Elle rassemble, conserve et diffuse le patrimoine documentaire québécois ou relatif au Québec. Elle offre aussi les services d’une bibliothèque publique d’envergure. BAnQ déploie ses activités dans 12 édifices ouverts à tous : la Grande Bibliothèque, BAnQ Vieux-Montréal et BAnQ Rosemont–La Petite-Patrie à Montréal, BAnQ Gaspé, BAnQ Gatineau, BAnQ Québec, BAnQ Rimouski, BAnQ Rouyn-Noranda, BAnQ Saguenay, BAnQ Sept-Îles, BAnQ Sherbrooke et BAnQ Trois-Rivières. En janvier 2016, BAnQ recevait du ministère de la Culture et des Communications du Québec et de la Ville de Montréal le mandat de faire revivre la bibliothèque Saint-Sulpice, située à Montréal.

Nos partenaires

Catalogue des bibliothèques du Québec. RFN. RDAQ. Les Amis de BAnQ. Fondation de BAnQ.