La bibliothèque Saint-Sulpice de retour dans le giron de BAnQ

L’Incubateur : un nouveau modèle d’espace citoyen au cœur de Montréal

Montréal, le 31 janvier 2016 – Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) est heureuse de se voir confier le mandat de faire revivre la bibliothèque Saint-Sulpice par le ministère de la Culture et des Communications et la Ville de Montréal. BAnQ y mettra sur pied l'Incubateur, son projet structurant articulé autour de deux grands axes complémentaires : une bibliothèque destinée aux adolescents et un carrefour d’innovation et de création centré sur les nouvelles technologies.

Clin d’œil formidable à l’histoire de BAnQ, le dévoilement de cette nouvelle survient alors que l’institution célèbre aujourd’hui même le 10e anniversaire de la fusion des Archives nationales et de la Bibliothèque nationale, qui a mené à sa création.

« C’est avec une fierté immense que BAnQ reçoit la mission de donner sa nouvelle vocation à la bibliothèque Saint-Sulpice, édifice hautement significatif dans l’histoire de cette institution et plus largement dans l’histoire culturelle et intellectuelle du Québec, a déclaré Christiane Barbe, présidente-directrice générale de BAnQ. Je me réjouis particulièrement que l’action conjointe du ministère de la Culture et des Communications et de la Ville de Montréal nous permette de réaliser un projet qui contribuera à contrer le phénomène du décrochage scolaire, à favoriser l’intégration des jeunes nouveaux arrivants par la socialisation et l’inclusion ainsi qu’à réduire la fracture numérique liée à des facteurs socioéconomiques ou générationnels. »


L’Incubateur : une bibliothèque pour ados et un laboratoire d’innovation

Dans un contexte architectural et technologique où se rejoindront l’ancien et le nouveau, BAnQ mettra sur pied, sous le même toit, une bibliothèque pour ados et un laboratoire d’innovation. Cet espace d’innovation sociale, artistique et technologique réservera une place privilégiée aux adolescents tout en accueillant également les citoyens de tous les âges et de tous les parcours. 

$esc.xml($!{URLMapContent.alttexte1})

De gauche à droite : Carlos Leitão, ministre des Finances, David Birnbaum, député de D'Arcy-McGee, Hélène David, ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française, Christiane Barbe, présidente-directrice générale de Bibliothèque et Archives nationales du Québec, Denis Coderre, maire de Montréal, Manon Gauthier, responsable de la culture du patrimoine, du design, d’Espace pour la vie et du statut de la femme à la Ville de Montréal, et Richard Bergeron, conseiller et membre du comité exécutif de la Ville de Montréal. 

La bibliothèque pour ados offrira aux jeunes des collections variées de romans, de musique, de bandes dessinées, de jeux vidéos, de jeux de société, etc., et présentera une programmation d’activités centrée sur leurs intérêts. Elle partira à la rencontre de leurs besoins grâce à une série de zones ouvertes, à la circulation fluide, dans lesquelles ils auront la possibilité de s’initier à de nouvelles technologies par l’intermédiaire d’équipements de pointe qui leur permettront de réaliser leurs propres projets.

Le laboratoire d’innovation, de son côté, sera un espace de travail communautaire et de création de type « start-up » destiné à un public diversifié : adolescents, mais aussi adultes, organismes et entreprises en démarrage ainsi que simples curieux et innovateurs de toutes sortes. Il donnera accès à des technologies de pointe qui ne sont pas aisément accessibles et permettra aux entrepreneurs et aux innovateurs de fabriquer des prototypes à faible coût. Dans une atmosphère collaborative, il encouragera le mentorat intergénérationnel et favorisera le partage de connaissances par l’entremise des médias numériques et des nouvelles technologies. Ce faisant, il contribuera de façon inédite à améliorer la littératie numérique.

En donnant aux adolescents une bibliothèque conçue pour eux, en mettant à leur disposition et à celle d’un public diversifié des technologies de pointe et en créant une synergie entre ces différents publics, l’Incubateur se placera au cœur de la communauté et dynamisera le rôle inclusif de la bibliothèque publique.

Il s’affirmera comme un nouveau modèle d’espace citoyen qui vise à favoriser l’autonomie de tous les participants en leur donnant les moyens d’acquérir et de mettre à jour, tout au long de leur vie, les compétences numériques essentielles à la participation à la société du xxie siècle. La richesse et la diversité des technologies et des activités offertes deviendront ainsi un vecteur permettant la mise en place d’un dialogue social, culturel et scientifique unique qui participera directement au renforcement du potentiel de nouvelles générations de citoyens.

En plus de redonner ses lettres de noblesse à un édifice important de l’histoire de Montréal, le projet d’Incubateur propose donc d’en faire un moteur incontournable du développement urbain durable.

La bibliothèque Saint-Sulpice

Inaugurée en 1915, la bibliothèque Saint-Sulpice est l’une des premières bibliothèques publiques francophones de Montréal. Ses collections ont constitué le premier fonds documentaire de la Bibliothèque nationale du Québec, fondée en 1967, à l'origine de BAnQ. L’édifice se distingue par une architecture d’esprit Beaux-Arts, arborant entre autres une pièce décorative significative, au-dessus de l’entrée principale, qui affirme son orientation résolument tournée vers l’éducation et le partage des connaissances : un cartouche en pierre sculptée, portant un bas-relief à l’image d’un livre ouvert.

Au sujet de BAnQ

Plus grande institution culturelle du Québec par sa fréquentation et la diversité de ses missions, pilier essentiel de la société du savoir, Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) a pour mandat d’offrir un accès démocratique à la culture et à la connaissance. Elle rassemble, conserve et diffuse le patrimoine documentaire québécois ou relatif au Québec. Elle offre aussi les services d’une bibliothèque publique d’envergure. BAnQ déploie ses activités dans 12 édifices ouverts à tous : la Grande Bibliothèque, BAnQ Vieux-Montréal et BAnQ Rosemont–La Petite-Patrie à Montréal, BAnQ Gaspé, BAnQ Gatineau, BAnQ Québec, BAnQ Rimouski, BAnQ Rouyn-Noranda, BAnQ Saguenay, BAnQ Sept-Îles, BAnQ Sherbrooke et BAnQ Trois-Rivières.

Nos partenaires

Catalogue des bibliothèques du Québec. RFN. RDAQ. Les Amis de BAnQ. Fondation de BAnQ.