L'artiste René Derouin fait don de ses archives à BAnQ

Montréal, le 10 février 2014 – Figure de proue de l'année Création à Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ), artiste-commissaire de l'exposition Fleuve qui se déploie à la Grande Bibliothèque jusqu'au 23 mars 2014, René Derouin a remis ses archives à BAnQ cet après-midi.

Deux hommes appuyés sur des vitrines exposant des documents d'archives.

René Derouin et Guy Berthiaume, président-directeur général de Bibliothèque et Archives nationales du Québec, lors du don des archives de l'artiste, le 10 février 2014. Photo : BAnQ, Michel Legendre.

« BAnQ est honorée de se voir confier le mandat de conserver et de diffuser les archives d'un artiste tel que René Derouin, qui s'ajoutent à notre collection de près de 500 de ses estampes. Ses archives documentent non seulement sa riche carrière, mais aussi un pan de l'histoire de l'art au Québec, et particulièrement de la gravure », a indiqué Guy Berthiaume, président-directeur général de BAnQ, lors de la cérémonie soulignant le don.

Le parcours de René Derouin

Graveur et artiste multidisciplinaire, René Derouin est né à Montréal le 28 avril 1936. Après des études à l'École des beaux-arts de Montréal, il entreprend au milieu des années 1950 une traversée des États-Unis qui le mène jusqu'au Mexique où il étudie à l'École des beaux-arts La Esmeralda. Ce périple est déterminant pour l'artiste et nourrira sa création artistique. C'est, en outre, le premier de plusieurs voyages à l'étranger que René Derouin fera au cours de sa carrière afin de parfaire ses techniques et d'inspirer son art. Il retourne ainsi plusieurs fois au Mexique et séjourne, entre autres, au Japon (1968), aux États-Unis (1969) et en Islande (1987, 1994).

Deux œuvres s'inscrivent de façon particulière dans son parcours créatif : la sculpture monumentale Migrations, qui mène au largage médiatisé de 19 000 personnages de l'œuvre dans le fleuve Saint-Laurent en 1994; l'installation La traversée du territoire exposée à Paris en 1999, puis de façon permanente sur le site de diffusion et de mise en valeur artistique Les Jardins du précambrien. Ce site, formé de 3 km de sentiers et situé à Val-David, lieu de résidence de René Derouin, a été créé par l'artiste en 1995.

Auteur d'une quinzaine d'ouvrages, René Derouin est aussi lauréat de plusieurs prix et distinctions, parmi lesquels le prix du Québec Paul-Émile-Borduas (1999) et l'Ordre mexicain de l'Aigle aztèque (2006). Il est fait Chevalier de l'Ordre de la Pléiade en 2007 et Chevalier de l'Ordre national du Québec en 2008 et il est membre de l'Ordre du Canada depuis 2011.

Un fonds riche et diversifié

Le fonds d'archives donné par René Derouin documente remarquablement bien l'ensemble de sa carrière artistique, de 1955 à 2013.

Des dossiers de projets et des carnets d'esquisses permettent de retracer l'évolution de ses œuvres ainsi que son parcours créatif. Une importante correspondance témoigne de ses relations amicales et professionnelles avec divers acteurs de la scène culturelle québécoise et internationale et témoigne de l'évolution de différents projets, notamment d'expositions dans différents musées nationaux et internationaux. Des entrevues radiophoniques et télévisuelles ainsi que divers articles attestent la vaste couverture médiatique accordée à l'artiste. Des captations audiovisuelles de ses œuvres et de ses interventions ainsi que des écrits personnels et publics complètent la documentation de sa démarche artistique.

Le fonds renseigne aussi sur la production de ses livres d'artiste et sur sa collaboration avec divers créateurs. À cet égard, il offre entre autres de l'information sur son travail avec le poète Gaston Miron, ami avec qui il réalise des projets d'édition et de conférence.

Une série de photographies familiales et de la correspondance personnelle témoignent de sa vie privée.

Le fonds peut être consulté à BAnQ Vieux-Montréal, 535, avenue Viger Est, et s'ajoute à ceux d'autres artistes de renom issus des milieux littéraire et artistique, parmi lesquels Gaston Miron, Léon Bellefleur, Monique Charbonneau et Pierre Ayot.

BAnQ conserve près de 500 estampes de René Derouin dont elle permet la consultation sans rendez-vous à BAnQ Rosemont–La Petite-Patrie, situé au 2275, rue Holt, à Montréal. De ce nombre, 69 titres ont été numérisés et peuvent être consultés en ligne. La collection de livres d'artistes et d'ouvrages de bibliophilie de l'institution compte également 15 albums et livres d'artistes du créateur.

Remonter en haut de la page.HautAu sujet de Bibliothèque et Archives nationales du Québec

Plus grande institution culturelle du Québec par sa fréquentation et la diversité de ses missions, pilier essentiel de la société du savoir, Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) a pour mandat d'offrir un accès démocratique à la culture et à la connaissance. Elle rassemble, conserve et diffuse le patrimoine documentaire québécois ou relatif au Québec. Elle offre aussi les services d'une bibliothèque publique d'envergure. BAnQ déploie ses activités dans 12 édifices ouverts à tous : la Grande Bibliothèque, BAnQ Vieux-Montréal et BAnQ Rosemont–La Petite-Patrie à Montréal,  BAnQ Gaspé, BAnQ Gatineau, BAnQ Québec, BAnQ Rimouski, BAnQ Rouyn-Noranda, BAnQ Saguenay, BAnQ Sept-Îles, BAnQ Sherbrooke et BAnQ Trois-Rivières.

Nos partenaires

Catalogue des bibliothèques du Québec. RFN. RDAQ. Les Amis de BAnQ. Fondation de BAnQ.