Communiqué de presse

Facebook. Twitter.

13 avril 2010

La Grande Bibliothèque dévoile un pan de l'histoire du livre francophone avec l'exposition Au temps où le livre français était « belge » - La contrefaçon au XIXe siècle

Montréal, le 13 avril 2010 - Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) présente, du 13 avril au 28 novembre 2010, une exposition originale intitulée Au temps où le livre français était « belge » - La contrefaçon au XIXe siècle.

Spécialistes et amoureux de la littérature sont conviés à cette exposition qui met en lumière la façon dont l'industrie du livre belge a pris son essor dans la première moitié du XIXe siècle. En l'absence d'une législation internationale sur le droit d'auteur, cette industrie s'est notamment développée grâce à la réédition non autorisée d'œuvres françaises. Cette pratique, motivée par d'évidentes ambitions commerciales, a toutefois largement contribué à promouvoir la littérature française dans le monde. Les visiteurs pourront découvrir comment le livre français de facture belge a rayonné et à quel point la contrefaçon belge est présente dans les collections mêmes de BAnQ.

Dans le cadre de l'exposition, BAnQ est heureuse d'inviter le public à assister à une conférence de Jacques Hellemans, boursier du Programme de soutien à la recherche de BAnQ et chercheur rattaché à l'Université libre de Bruxelles, qui aura lieu le mardi 20 avril de 12 h 15 à 13 h 15. Cette conférence, intitulée La contrefaçon au XIXe siècle, nous dévoilera tout un pan de l'histoire du livre au Québec puisqu'elle montrera, entre autres, que le livre français de facture belge a inondé le marché québécois à l'époque, notamment par les soins d'Édouard-Raymond Fabre, de Jean-Baptiste Rolland et des frères Joseph et Octave Crémazie.

BAnQ offre au public québécois un riche programme d'expositions et d'activités culturelles s'adressant aux petits et aux grands, y compris des spectacles, des rencontres et des conférences. Certaines conférences peuvent être écoutées en ligne sur le portail de BAnQ (www.banq.qc.ca).

 

HautAu sujet de Bibliothèque et Archives nationales du Québec

Plus grande institution culturelle du Québec et pilier essentiel de la société du savoir, Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) a pour mission d'offrir un accès démocratique à la culture et à la connaissance. Elle rassemble, conserve et diffuse le patrimoine documentaire et archivistique québécois ou relatif au Québec. Elle offre aussi les services d'une bibliothèque publique d'envergure. BAnQ regroupe la Grande Bibliothèque, le Centre de conservation et neuf centres d'archives à Montréal, Québec, Gatineau, Rimouski, Rouyn-Noranda, Saguenay, Sept-Îles, Sherbrooke et Trois-Rivières.

Nos partenaires

Catalogue des bibliothèques du Québec. RFN. RDAQ. Les Amis de BAnQ. Fondation de BAnQ.