Rapport annuel GBQ - BNQ 2001-2002

Rapport annuel 2001-2002

Table des matières

Rapport d'activités - La construction et le concours de design


L'exercice 2001-2002 a été marqué par plusieurs projets entrepris, poursuivis et dans certains cas menés à terme au cours de l'année par le Bureau de la planification et de la gestion du projet de construction. Ce fut d'abord le début des travaux de l'édifice de diffusion de la Grande Bibliothèque, boulevard De Maisonneuve à Montréal.

La démolition du Palais du commerce a été effectuée de juin à novembre 2001 par la firme Entreprises de construction Panzini inc. Puis, en décembre 2001, l'inauguration des travaux de construction en présence du premier ministre du Québec, monsieur Bernard Landry, et de son prédécesseur, monsieur Lucien Bouchard, a donné le coup d'envoi à l'excavation du site et à l'érection des fondations et du stationnement. Les travaux ont été confiés à la compagnie Hervé Pomerleau inc. et seront terminés en septembre 2002.

Parallèlement, le Bureau a coordonné la réalisation des plans et devis pour l'étape du lot 3, celui de la construction de l'édifice. À cet égard, il a soumis au conseil d'administration, les plans et devis préliminaires du projet à la séance du 19 juin 2001 et ils ont été entérinés. Pour compléter la planification et les plans et devis, plusieurs études ont été réalisées sur les sujets suivants :

  • l'environnement des sols;
  • les composantes archéologiques du site;
  • la sécurité des lieux;
  • la salle d'exposition, l'auditorium, le café-restaurant.

Des ententes avec des organismes publics ont été ratifiées. Lors d'une audience publique, la Commission de développement urbain de la Ville de Montréal a autorisé unanimement le projet après présentation par les fonctionnaires de la Ville et à la suite des rapports favorables de la Commission Viger. Une convention avec la Société de transport de la communauté urbaine de Montréal est intervenue pour le raccordement de l'édifice de la Grande Bibliothèque à la station de métro Berri-UQAM. Une entente avec la Commission des services électriques de la Ville de Montréal a permis de repérer les conduits souterrains afin de permettre l'excavation du site.

Afin d'assurer une intégration harmonieuse au quartier, le Bureau de la planification et de la gestion du projet de construction a présenté l'évolution du projet aux organismes du quartier en mai 2001. En juillet de la même année, une conférence de presse portant sur les travaux de démolition a permis d'informer les futurs usagers du début des travaux sur le site et de l'échéancier envisagé pour les différentes étapes de la construction de la Grande Bibliothèque.

Retour au menuLe concours de design

Le Bureau a coordonné l'organisation et la tenue d'un concours de design de mobilier en deux étapes, échelonnés sur six mois afin de doter la Grande Bibliothèque de meubles emblématiques, fonctionnels et esthétiques, intégrés à l'architecture du bâtiment. La table, la chaise et la lampe de lecture ont ainsi été mis en concours. Cinq finalistes ont été retenus parmi les 25 inscriptions reçues, dont 16 se sont avérées conformes au règlement du concours. Le jury était formé de :

  • Lise Bissonnette, présidente-directrice générale de la Grande bibliothèque du Québec;
  • Jacques Coutu, designer industriel, professeur au Département de design de l'Université du Québec à Montréal;
  • Marie-Josée Lacroix, commissionnaire au design de la Ville de Montréal;
  • Yvon-André Lacroix, directeur général de la bibliothéconomie de la Grande bibliothèque du Québec;
  • Bernard Lamarre, président du conseil d'administration du Groupe Bellechasse Santé;
  • Albert Leclerc, directeur de l'École de design industriel de la Faculté d'aménagement de l'Université de Montréal;
  • Mary Jane Long, architecte spécialisée en bibliothèque, directrice de Long & Kentish Architects, Londres;
  • Richard Martel, designer d'intérieur chez BCS + M architectes et designers, Chicoutimi;
  • John Patkau, architecte, Patkau/Croft-Pelletier, architectes du bâtiment de la Grande Bibliothèque.

Les finalistes ont été :

  • DIBIS inc. en collaboration avec Design + Communication inc.;
  • Godbout, Plante, Alavanthian enr.;
  • HippoDesign inc.;
  • Michel Dallaire Design Industriel inc.;
  • Morelli & Sportes.

Michel Dallaire Design Industriel inc. a été le lauréat du concours. Les principales raisons qui ont motivé le jury à retenir cette firme sont l'élégance du projet, la discrétion, la cohérence et l'harmonisation qui allient tradition et modernité d'une façon remarquable. Ce projet révèle des qualités fonctionnelles et formelles qui répondent bien aux besoins de la Grande Bibliothèque et qui sont en accord avec la qualité de son architecture. Le repose-pied et le plan incliné de la table confèrent à ce mobilier des qualités ergonomiques supérieures. Une chaise solide et confortable, des plans de travail flexibles, sans encombrement, qui évoquent le lutrin, de même qu'un éclairage doux correspondent bien aux besoins fonctionnels des utilisateurs et sauront créer un climat intérieur unique.

De concert avec les architectes, le Bureau a élaboré une proposition du programme d'intégration des arts à l'architecture dont le concours national, supervisé par le ministère de la Culture et des Communications, sera lancé au cours du prochain exercice financier.

Retour au menuUne meilleure concertation

Afin d'assurer une saine gestion du projet de construction, actuellement dans sa phase de réalisation, plusieurs directions de la GBQ y ont été associées sur une base régulière dont les directions de l'administration et des services internes, des affaires juridiques, des communications, des technologies de l'information et des télécommunications et de la bibliothéconomie. À ce jour, le comité consultatif du conseil d'administration sur la construction ainsi que le comité de suivi de la construction du ministère de la Culture et des Communications ont été associés à toutes les étapes importantes du projet.

Afin d'assurer le respect du budget et de l'échéancier, le Bureau de la planification et de la gestion du projet de construction a procédé à une analyse de la valeur du projet dans le but d'optimiser le choix des composantes. De même, une évaluation du coût du projet a été réalisée par la firme Leroux, Chauhan, Ouimet et associés, experts-conseils en développement de projets et immobilisations.

Au cours du prochain exercice financier, une dernière évaluation des coûts et un échéancier détaillé seront élaborés avant de lancer l'appel d'offres du dernier lot, celui de la construction, qui sera de loin le plus important pour l'ampleur des travaux et son impact financier.

Retour au rapport des activités - Statistiques relatives aux activités de conservation des collections page précédente Retour au sommaire page suivante Rapport des activités - Le développement en informatique

Nos partenaires

Catalogue des bibliothèques du Québec. RFN. RDAQ. Les Amis de BAnQ. Fondation de BAnQ.