Rapport annuel BAnQ 2008-2009

LA CONSERVATION

Table des matières

 


Bibliothèque et Archives nationales du Québec assure l’acquisition, le traitement, la sauvegarde et la mise en valeur de la Collection patrimoniale, qui regroupe la Collection nationale, constituée de tous les documents publiés au Québec, ainsi que tous les documents publiés à l’extérieur du Québec dont l’auteur ou le sujet sont liés au Québec, des documents étrangers à valeur patrimoniale et, enfin, des collections qui présentent un intérêt culturel. BAnQ assure aussi la promotion de la connaissance scientifique de ces collections. Ce sont des équipes hautement spécialisées relevant de la Direction générale de la conservation qui réalisent ce volet de la mission de l’institution au Centre de conservation.

 

Haut ACQUISITIONS DE LA COLLECTION PATRIMONIALE

L’équipe de la Direction des acquisitions de la collection patrimoniale de BAnQ a pour mandat de rassembler le patrimoine documentaire québécois constitué des documents publiés au Québec ou relatifs à celui-ci, quel que soit leur lieu d’édition. Pour s’acquitter de cette responsabilité, elle fait appel à divers modes d’acquisition, soit le dépôt légal, les achats, les dons et les échanges.

Au cours du dernier exercice financier, cette équipe a notamment réalisé la troisième phase du Plan triennal de développement de la Collection patrimoniale, qui présente, pour chaque type de documents, une description de la collection, les modes d’acquisition, les priorités de développement, les moyens d’action courants pour le repérage ainsi que des pistes d’acquisition et de promotion.

LE DÉPÔT LÉGAL

Comme c’est le cas pour la majorité des bibliothèques nationales, l’accroissement de la Collection patrimoniale de BAnQ repose principalement sur le dépôt légal des documents publiés, qui consiste en l’obligation, pour les éditeurs et les producteurs, de déposer à BAnQ un ou deux exemplaires de leurs publications. Les données recueillies en ce qui concerne les publications imprimées servent aussi à mettre à jour le contenu de la publication annuelle Statistiques de l’édition au Québec, accessible sur le portail de BAnQ.

LES ACHATS

Au cours de la dernière année, d’importants achats ont été effectués. Au nombre des acquisitions figurent :

  • deux livres de John Richardson publiés en 1829 et en 1832 portant sur la faune du Grand Nord canadien ;
  • une gravure de Hervey Smyth montrant les plaines d’Abraham publiée à Londres vers 1760 ;
  • un recueil de lettres de missionnaires jésuites publié à Lyon en 1618 ;
  • une brochure publiée à Montréal par Fleury Mesplet en 1790 ;
  • un lot de 507 cartes postales publiées avant 1950 montrant des édifices et des scènes de rues dans plusieurs dizaines de villes et de villages du Québec ;
  • plusieurs estampes de Serge Tousignant, de Rita Briansky, de Ghitta Caiserman-Roth et de Paul Cloutier ;
  • un versement important au fonds d’archives de Victor-Lévy Beaulieu ;
  • les fonds d’archives de Claude Léveillée et de Pierre Morency.

LES DONS

BAnQ a reçu plusieurs dons d’importance en 2008-2009 :

  • plus de 1000 documents imprimés de la Congrégation de Sainte-Croix, comprenant notamment 89 documents publiés avant 1840 ;
  • un lot de 385 affiches et de 277 programmes de théâtre offerts par le Théâtre Denise-Pelletier ;
  • trois recueils de plans d’assurance-incendie de la région de Québec publiés entre 1898 et 1922 ;
  • une collection de 1100 numéros de la revue Le Samedi publiés entre 1915 et 1938 ;
  • une édition du recueil Émile Nelligan et son œuvre (1904) dédicacée par Émile Nelligan et par sa mère ;
  • une collection de 13 livres d’Albert Laberge comprenant un exemplaire du rarissime roman La Scouine sous une reliure d’art de Louis Forest ;
  • un ensemble de trois bandes sonores originales contenant un enregistrement inédit du spectacle L’Osstidcho capté en 1968 par Pierre Petel ;
  • plusieurs estampes de Paul Cloutier, de Ghitta Caiserman-Roth, de Serge Tousignant et de Rita Briansky ;
  • les fonds d’archives de Claude Léveillée, d’Yvon Deschamps et de Pierre Morency ;
  • des versements importants aux fonds d’archives de Victor-Lévy Beaulieu, de Madeleine Gagnon, de Pierre Dagenais et d’Émile Nelligan.

LES ÉCHANGES

Sur le plan des échanges de publications, BAnQ a continué de cultiver ses relations de longue date avec la Bibliothèque nationale de France et la British Library. Par ailleurs, BAnQ a fait parvenir à la Bibliothèque nationale du Maroc, à l’occasion de l’inauguration de son nouveau bâtiment, une collection de 97 livres québécois. De même, une collection de 66 livres québécois a été envoyée à la médiathèque de l’Institut français de Berlin. Ces exemples d’échanges fructueux s’inscrivent dans l’esprit du Plan stratégique 2006-2009 de BAnQ.

BILAN CHIFFRÉ DES ACQUISITIONS AU SEIN DE LA COLLECTION PATRIMONIALE

Du 1er avril 2008 au 31 mars 2009, BAnQ a reçu par dépôt légal 20 954 titres de documents. Les achats effectués par l’institution ont permis d’acquérir 4101 titres de documents, 1085 numéros de périodiques et 22,87 mètres linéaires de fonds d’archives privées du domaine des beaux-arts et de la littérature. Les dons et échanges ont permis d’ajouter 11 114 titres de documents et 26 936 numéros de périodiques aux collections de BAnQ ainsi que 38,04 mètres linéaires d’archives privées du domaine des beaux-arts et de la littérature.

Au total, 36 169 titres de documents, 28 021 numéros de périodiques et 60,91 mètres linéaires de fonds d’archives privées ont été ajoutés aux collections de BAnQ au cours de l’année.

L'ATTRIBUTION DES NUMÉROS INTERNATIONAUX NORMALISÉS DES LIVRES

À titre d’agence officielle, BAnQ est chargée de l’attribution des numéros internationaux normalisés des livres (ISBN) aux éditeurs francophones canadiens qui en font la demande ainsi qu’aux ministères et organismes du gouvernement du Québec. Les numéros attribués, de même que les coordonnées des éditeurs participants, forment le contenu du Bottin des éditeurs francophones canadiens diffusé sur le portail de l’institution.

Afin d’accroître son rayonnement, BAnQ a participé cette année encore à la rencontre annuelle des agences ISBN, qui a eu lieu à Vilnius, en Lituanie.

Registres de numéros ISBN attribués aux éditeurs du secteur privé

 2007-20082008-2009
10 numéros 582 640
100 numéros 87 64
1 000 numéros 7 4
10 0000 numéros 0 0
Total676708

 

Numéros ISBN attribués aux ministères et organismes du gouvernement du Québec

 2007-20082008-2009
Publications vendues 131 118
Publications gratuites 3 123 2991

 

LES PARTENARIATS

Bibliothèque et Archives nationales du Québec attache toujours autant d’importance au maintien et à l’élaboration de projets effectués en partenariat avec des personnes ou des organismes travaillant, entre autres, dans les domaines de l’édition et de la bibliothéconomie.

Différents accords de collaboration pour le dépôt légal de certaines catégories de documents ont été maintenus ou renouvelés. C’est le cas de deux ententes avec Services documentaires multimédia inc. (SDM), l’une portant sur le dépôt légal et le traitement des logiciels et des documents électroniques sur support, l’autre sur la production de la base de données Repère, index analytique d’articles provenant des principales revues de langue française éditées au Québec. BAnQ a aussi maintenu ses ententes avec la Société de gestion collective des droits des producteurs de phonogrammes et de vidéogrammes du Québec (SOPROQ) et avec la Société pour la promotion de la relève musicale de l’espace francophone (SOPREF) pour le dépôt légal des enregistrements sonores, avec la Cinémathèque québécoise pour le dépôt légal des films et émissions de télévision et, enfin, avec Publicité Sauvage pour le dépôt légal des affiches.

Par ailleurs, BAnQ a remis à la Fondation des parlementaires québécois près de 350 boîtes de documents qu’elle a reçus en don et qui n’ont pas été retenus pour la Collection patrimoniale.

 

Haut TRAITEMENT DOCUMENTAIRE DE LA COLLECTION PATRIMONIALE

L’équipe de la Direction du traitement documentaire de la collection patrimoniale assure le catalogage, l’indexation et la classification des diverses catégories de documents reçus en dépôt légal ou acquis par achat, par don ou par échange.

LES PUBLICATIONS

Les données bibliographiques des documents enrichissent le catalogue en ligne Iris et servent, entre autres, à la publication mensuelle de la Bibliographie du Québec. Cet ouvrage signale les documents acquis dans le cadre du dépôt légal et publiés durant l’année en cours ou l’année précédente. Tous les numéros de même que les refontes annuelles de la Bibliographie du Québec parus de 1968 à 2002 en format papier sont, depuis janvier 2003, accessibles gratuitement en version électronique sur le portail Internet de BAnQ. Il s’agit d’une version enrichie contenant des sections spécifiques pour les publications gouvernementales et les ouvrages pour la jeunesse, qui inclut les notices de catalogage avant publication. On y trouve en outre des documents publiés à l’étranger relatifs au Québec dont l’auteur ou le sujet sont liés au Québec.

La Bibliographie du Québec, 1821-1967 recense les documents québécois rétrospectifs conservés à BAnQ et témoigne de l’histoire de l’édition au Québec. Le premier des 26 tomes en format papier publiés jusqu’à maintenant l’a été en 1980. Des travaux échelonnés durant l’année permettront sous peu d’offrir la Bibliographie du Québec, 1821-1967 intégralement en format électronique sur le portail de BAnQ.

LE PROGRAMME CANADIEN DE CATALOGAGE AVANT PUBLICATION

Le Programme canadien de catalogage avant publication (CIP) est un programme gouvernemental volontaire et gratuit offert aux éditeurs canadiens. Coordonné par

Bibliothèque et Archives Canada (BAC), il est, depuis 1985, administré au Québec par BAnQ, à laquelle les éditeurs québécois francophones adressent directement leurs demandes. Depuis 2007, les deux institutions sont coproductrices des notices CIP des éditeurs francophones québécois. En mars 2009, l’entente de partenariat entre BAnQ et BAC a été renouvelée pour deux ans.

Ce programme s’inscrit dans un vaste courant international ; plusieurs pays, dont la Grande-Bretagne, les États-Unis et l’Australie, ont conçu un programme similaire qui permet de procéder au traitement des livres avant même leur publication et d’imprimer des données bibliographiques au verso de la page de titre. De plus, le CIP rend possible la diffusion rapide des données bibliographiques auprès des librairies et des bibliothèques, ce qui leur facilite grandement l’acquisition de nouveaux livres.

LA NORME RDA (RESSOURCES : DESCRIPTION ET ACCÈS)

En tant que bibliothèque nationale, BAnQ travaille depuis plus de 25 ans en partenariat avec l’Association pour l’avancement des sciences et techniques de la documentation (ASTED), la Bibliothèque nationale de France ainsi que Bibliothèque et Archives Canada au développement et à la révision des normes internationales de catalogage.

Les RCAA2 (Règles de catalogage anglo-américaines), une norme de statut international pour le traitement documentaire, sont en constant processus de révision pour suivre l’évolution de l’édition. Or, les récents développements technologiques appliqués à la création et à la diffusion des documents ont entraîné une refonte en profondeur de ces règles, qui sont en voie de devenir la nouvelle norme RDA (Ressources : Description et Accès), basée fondamentalement sur les RCAA2, pour la description des ressources et l’accès à celles-ci, et conçue pour un environnement numérique. Cette nouvelle norme devrait être publiée vers la fin de l’année 2009.

BAnQ a participé activement, au cours de l’année, à l’étude des documents de travail de la norme RDA afin de transmettre ses commentaires et propositions de modifications au Comité canadien de catalogage. D’ailleurs, BAnQ participe à ce comité qui contribue à l’élaboration de la norme RDA, et prévoit jouer un rôle actif lors de son implantation et de sa mise en œuvre dans les bibliothèques québécoises.

 

Haut SAUVEGARDE DES COLLECTIONS

La Direction de la sauvegarde des collections de BAnQ a pour mandat de préserver le patrimoine documentaire publié et archivistique. Différentes activités permettent d’accomplir cette mission : l’entreposage des collections, la préservation, la restauration et la reproduction des documents.

L’ENTREPOSAGE

Les réserves du Centre de conservation permettent d’entreposer, dans des conditions optimales, un exemplaire de tous les documents publiés au Québec et soumis par dépôt légal ou reçus par achat, don ou échange. En 2008-2009, 84 889 documents se sont ainsi ajoutés aux différentes collections destinées à la conservation.

LA PRÉSERVATION DES COLLECTIONS

La préparation matérielle constitue une mesure préventive pour assurer une meilleure préservation des documents. Ces documents font l’objet d’une évaluation et subissent un premier conditionnement, constitué notamment de l’application du code à barres, de l’étiquette de cote et d’une bande antivol. BAnQ a ainsi traité 13 641 documents de la Collection patrimoniale cette année.

La reliure permet de protéger les documents dont la couverture originale ou le type de reliure ne peut résister à une manipulation intensive. Toutefois, seul l’exemplaire du document qui est destiné à la diffusion est relié dans ces cas de faiblesse apparente. En 2008-2009, 5694 livres ont ainsi été reliés.

LA RESTAURATION

Les exemplaires qui font partie de la collection de diffusion doivent parfois être réparés. L’équipe de la sauvegarde des collections reçoit donc les documents dont la reliure originale nécessite des réparations mineures et, dans certains cas, des réparations majeures. Au cours de l’année 2008-2009, 3215 livres ont été réparés.

La restauration permet la consolidation des œuvres sur papier grâce à des techniques particulières. Ainsi, chaque traitement est établi en fonction de données historiques, scientifiques et technologiques dans le respect des caractéristiques chimiques et physiques du document. Les traitements sont sans danger pour le papier et, dans la plupart des cas, réversibles. Les matériaux choisis ont un pH neutre afin d’assurer une durabilité supérieure aux documents. Les affiches, estampes, cartes géographiques, cartes postales, partitions musicales et pièces d’archives peuvent également être soumises à ce traitement. La Direction de la sauvegarde des collections a ainsi procédé à la restauration de 605 documents en 2008-2009.

La désacidification du papier permet de prolonger la durée de vie des documents. Ce traitement est destiné à l’exemplaire de chaque document qui demeure au Centre de conservation pour y être préservé à long terme. Les monographies ont été les premiers documents soumis à cette désacidification. Le traitement sera ensuite étendu aux publications en série. BAnQ a fait désacidifier 9125 livres en 2008-2009. Le procédé de masse utilisé est le Bookkeeper, de la société Preservation Technologies Canada, une entreprise de Gatineau.

LA REPRODUCTION DES DOCUMENTS

La micrographie permet de répondre aux impératifs de conservation des documents fragilisés ou uniques en réduisant la manipulation de l’original tout en favorisant un meilleur accès à de précieuses collections. Parmi les collections microfilmées, on trouve les monographies, les journaux, les revues et les fonds d’archives privées. Au cours de l’année 2008-2009, BAnQ a microfilmé 209 474 pages.

La photographie numérique est utilisée pour la reproduction de textes, d’articles et d’illustrations pour des fins de recherche, d’enseignement, d’exposition ou de publication. BAnQ offre des produits photographiques analogiques traditionnels ou numériques pour satisfaire les besoins de ses usagers et de l’institution. En 2008-2009, 9946 produits photographiques ont été réalisés.

LA CONSERVATION POUR LA DIRECTION GÉNÉRALE DES ARCHIVES

La responsabilité de la conservation du patrimoine archivistique sur le territoire du Québec incombe à BAnQ. Des mesures concrètes ont été prises en 2008-2009 pour mieux remplir ce mandat :

  • mise en activité du laboratoire de reliure et de restauration du Centre d’archives de Montréal ; un relieur et une restauratrice sont affectés au traitement des collections archivistiques ;
  • nettoyage de 209 registres du Directeur de l’état civil ;
  • offre d’une formation sur la manipulation des documents au personnel des centres d’archives régionaux ;
  • poursuite du travail d’harmonisation des politiques, des normes et des procédures à la suite de la fusion de 2006.

LA PRÉSERVATION ET LA RESTAURATION DES DOCUMENTS PATRIMONIAUX PRÉSENTÉS DANS LES EXPOSITIONS

Tous les documents patrimoniaux de BAnQ font l’objet d’une évaluation et sont soumis à un traitement spécifique avant d’être exposés. Des encadrements et des supports sont conçus sur mesure pour assurer le meilleur soutien possible de ces documents destinés à une exposition. Des boîtiers sont également préparés pour assurer le transport de ces documents de façon sécuritaire. En 2008-2009, la Direction de la sauvegarde des collections a consacré un total de 2594 heures à la préparation de documents patrimoniaux en vue de leur exposition.

AMÉNAGEMENTS AU CENTRE DE CONSERVATION

La Direction de la sauvegarde des collections de BAnQ a procédé au réaménagement des réserves de journaux afin de libérer l’espace requis pour les six prochaines années. Ce réaménagement permettra également de loger temporairement une partie des collections de diffusion en attendant l’aménagement d’espaces réservés à cette fin.

 

Haut RECHERCHE ET ÉDITION

La Direction de la recherche et de l’édition assure la promotion de la recherche sur les collections patrimoniales de l’institution et veille à les mettre en valeur en réalisant et en diffusant des travaux scientifiques. Elle assure aussi la gestion et la diffusion des collections spéciales et est responsable des services aux usagers dans la salle de lecture du Centre de conservation.

L’AVANCEMENT SCIENTIFIQUE ET LA MISE EN VALEUR DES COLLECTIONS

BAnQ a travaillé activement à la préparation du premier numéro de la Revue de Bibliothèque et Archives nationales du Québec, vouée à l’avancement des connaissances sur le Québec, sur sa culture et sur son histoire. À paraître en mai 2009, le numéro inaugural de ce nouveau périodique annuel diffusera des recherches qui exploitent des corpus patrimoniaux de l’institution, notamment des archives judiciaires et notariales, des cartes géographiques, des programmes de spectacles, des livres illustrés, des manuscrits, des dessins d’architecture et des gravures, et inclura des études en histoire du livre, en histoire des bibliothèques et en histoire de l’alphabétisation. Trois textes du numéro inaugural ont été rédigés par des professionnels de l’institution. Au terme de l’appel à contributions du deuxième numéro, lancé en décembre 2008, 24 propositions d’articles ont été reçues et transmises ultérieurement aux évaluateurs.

Organisé en partenariat avec le Groupe de recherche sur l’édition littéraire au Québec de l’Université de Sherbrooke et la Bibliothèque nationale de France, le colloque international Passeurs d’histoire(s) – Figures des relations France-Québec en histoire du livre, qui a eu lieu au Centre d’archives de Montréal du 10 au 13 juin 2008, a réuni quelque 80 participants et offert 35 communications livrées par des conférenciers en provenance du Québec, du Canada, de la France, de la Belgique et de l’Allemagne. BAnQ a contribué à l’organisation du précongrès de la section des bibliothèques d’art de l’IFLA, qui s’est tenu les 6 et 7 août 2008 au Centre d’archives de Montréal, et à celle du colloque Les nouvelles écritures biographiques, présenté les 6 et 7 octobre 2008 aussi au Centre d’archives de Montréal dans le cadre des Entretiens du Centre Jacques-Cartier, en partenariat avec l’Université du Québec à Montréal, le Centre de recherche interuniversitaire sur la littérature et la culture québécoises, l’Université du Québec à Rimouski et l’École normale supérieure – Lettres et sciences humaines (Lyon).

Associée à la tenue du XIIe Sommet de la Francophonie, BAnQ a organisé la table ronde L’enseignement des littératures nationales à l’université : impérialisme culturel ou identités plurielles ?, qui a réuni, le 16 octobre 2008, les membres du jury ainsi que le lauréat du Prix des cinq continents de la Francophonie 2008, l’écrivain Hubert Haddad. Présentée à l’Université de Montréal en collaboration avec le Centre de recherche interuniversitaire sur la littérature et la culture québécoises, cette activité, qui a obtenu une bonne couverture médiatique, a attiré une cinquantaine de professeurs, de chercheurs et d’étudiants.

L’institution a également été l’hôte et la coorganisatrice des journées d’étude des revues culturelles du Québec, intitulées Cité à comparaître ? La revue face à elle-même, qui ont eu lieu au Centre d’archives de Montréal les 27 et 28 novembre 2008. Les deux publications périodiques de BAnQ, À rayons ouverts et la Revue de Bibliothèque et Archives nationales du Québec, ont trouvé une place de choix au sein du programme.

En complément de l’exposition L’archipel poétique de Paul-Marie Lapointe, BAnQ et le Centre de recherche interuniversitaire sur la littérature et la culture québécoises ont offert, le 20 février 2009 à la Grande Bibliothèque, une journée d’échanges scientifiques autour de l’œuvre du poète. Ces échanges ont été rendus accessibles à tous en baladodiffusion sur le portail de BAnQ. Au terme de l’année, deux partenariats avaient été noués par BAnQ pour deux colloques à venir à l’automne 2009, L’Amérique francophone pièce sur pièce – Dramaturgies des espaces francophones en Amérique depuis 1968 et Le livre et l’imprimé religieux. BAnQ est membre du comité scientifique de chacune de ces deux rencontres.

Vingt communications scientifiques portant sur des collections patrimoniales ont été présentées par les professionnels et les spécialistes de la Direction de la recherche et de l’édition lors d’activités et de colloques tenus à l’extérieur de l’institution. Bonifiée en 2008-2009, la programmation annuelle d’ateliers-conférences sur les collections spéciales a joint plus de 1300 étudiants et chercheurs, une participation en hausse de 75 %. Les professionnels et les spécialistes de collections se sont également illustrés en publiant des textes dans des publications spécialisées et des articles de fond dans plusieurs périodiques scientifiques, dont la Revue de la BnF et Art Libraries Journal.

En décembre 2008, BAnQ a mis en ligne sur son portail une nouvelle édition de l’Instrument de recherche en littérature québécoise, réalisé en collaboration avec l’Association internationale des études québécoises.

LES COMMISSARIATS D’EXPOSITION

D’intenses recherches ont été menées par les professionnelles responsables du commissariat de deux expositions présentées par l’institution au cours de l’année. Deuxième de la série « Ateliers d’écrivains », l’exposition L’archipel poétique de Paul-Marie Lapointe a souligné le 60e anniversaire de la publication du recueil Le vierge incendié en mettant en valeur un riche corpus tiré du fonds d’archives de l’écrivain, acquis par BAnQ en 2005. Carnets, photos, recueils et ébauches de poèmes, jumelés à des archives personnelles du poète, ont évoqué le parcours singulier de Paul-Marie Lapointe, auteur d’une poésie ludique et originale, dans la littérature québécoise. Avec l’exposition L’Institut canadien de Montréal : tolérance et liberté de penser, ce sont les documents d’archives et les imprimés les plus intéressants de la collection de l’Institut canadien de Montréal, que BAnQ a acquise de l’Institut Fraser-Hickson en 2006, qui ont été dévoilés pour la première fois au grand public.

Pour leur part, les bibliothécaires responsables des collections spéciales, en collaboration avec d’autres spécialistes de l’institution, ont constitué le magnifique corpus qui sera présenté par BAnQ en juin 2009 à Paris, lors du Salon international du livre ancien et de l’estampe.

LES PROJETS DE RECHERCHE

BAnQ a poursuivi sa collaboration à l’Inventaire des imprimés anciens du Québec, piloté par la Chaire de recherche du Canada en rhétorique de l’Université du

Québec à Trois-Rivières, et a continué son travail sur l’état des collections des institutions héritières des communautés religieuses du Québec. L’inventaire bibliographique sur les relations France-Québec depuis 1760, qui comprend maintenant 55 025 notices, a pris place dans un tout nouveau site Web dont la préparation et la mise en ligne, en octobre 2008, ont été pilotées par BAnQ, en collaboration avec la Bibliothèque nationale de France. Une chronologie inédite relatant et détaillant les principaux événements de ces relations a été constituée et intégrée au nouveau site.

LA GESTION DES COLLECTIONS SPÉCIALES

Les spécialistes de collections ont participé activement au repérage et à l’évaluation des nouvelles acquisitions ainsi qu’à la mise en valeur des collections dans leurs domaines de spécialisation respectifs. La collection patrimoniale de reliures d’art, jusqu’à présent intégrée à la collection de livres d’artistes, a été réorganisée en vue de devenir une collection autonome, plus facilement repérable dans le catalogue Iris. La collection de livres anciens a été enrichie des titres publiés avant 1821 provenant de la collection de l’Institut canadien de Montréal, acquise par BAnQ en 2006.

LES SERVICES AUX USAGERS DE LA SALLE DE LECTURE DU CENTRE DE CONSERVATION

Le personnel de la salle de lecture du Centre de conservation a reçu 2338 usagers et répondu à 2182 demandes d’information. Le nombre de documents consultés, 35 501 au total, présente une augmentation de 44 % par rapport à l’année précédente. Avec plus de 30 872 prêts en salle, les documents cartographiques constituent toujours la collection patrimoniale la plus populaire du Centre de conservation.

Nos partenaires

Catalogue des bibliothèques du Québec. RFN. RDAQ. Les Amis de BAnQ. Fondation de BAnQ.