Rapport annuel BAnQ 2007-2008

BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES VIRTUELLES ET SERVICES À DISTANCE

Table des matières

 


En 2007-2008, Bibliothèque et Archives nationales du Québec a continué d'exploiter pleinement toutes les technologies à sa disposition pour rendre accessible à distance une partie de ses services et de ses collections et faire rayonner l'héritage documentaire québécois partout dans le monde.

La volonté de faire oublier à l'internaute la complexité institutionnelle de BAnQ, tout en continuant de lui proposer une offre de collections et de services sans cesse plus riche, a conduit la direction de BAnQ à ouvrir en 2007-2008 un nouveau chantier de développement majeur, celui de notre établissement virtuel.

Il s'agit là d'un défi de taille puisqu'il implique plusieurs éléments : l'harmonisation de normes et de références, le réaménagement complet d'une offre virtuelle déjà considérable, appelée à une croissance exponentielle dans les prochaines années, la simplification de l'accès à cette offre et, enfin, l'approfondissement de la dimension interactive du portail Internet.

Dans cette perspective, une instance de réflexion associant les représentants de l'ensemble des unités administratives de BAnQ a commencé ses travaux en janvier 2008 pour définir les grands axes et les priorités de cette restructuration qui sera menée à bien par étapes, jusqu'en 2010.

Dans le même temps, cependant, le programme permanent de numérisation patrimoniale de l'institution lancé en 2003 se poursuit, les usagers du portail ont accès à de multiples services à distance et bénéficient de nombreuses initiatives de diffusion et de mise en valeur des collections de BAnQ.

 

Haut LE PROGRAMME DE NUMÉRISATION

Le programme permanent de numérisation de BAnQ englobe les documents de bibliothèque et les documents d'archives. En 2007-2008, quelque 2,9 millions de fichiers ont été ajoutés aux collections numériques. Cet enrichissement résulte principalement du programme de numérisation mais aussi de la poursuite du réarchivage des documents numérisés par les Archives nationales du Québec avant février 2006.

Au 31 mars 2008, les collections numérisées de BAnQ comprenaient 8 165 441 fichiers, diffusés sur le portail de l'institution ou en voie de l'être. Les données suivantes offrent un aperçu des résultats obtenus à la fin de l'exercice et de l'évolution par rapport à l'année précédente.

Le programme de numérisation
 Nombre de fichiers
au 31 mars 2007
Nombre de fichiers
au 31 mars 2008
Documents de bibliothèque 3 953 375 4 630 131
Documents d'archives 1 345 377 3 535 280

Unités de compte: Le nombre de fichiers numérisés correspond aux pages dans le cas des documents textuels (livres, journaux et revues, fonds d'archives) et aux unités de numérisation dans les autres cas, par exemple, feuillets des cartes géographiques, pièces musicales des documents sonores, etc.

Les journaux (quotidiens ou hebdomadaires) constituent une priorité du programme de numérisation. Au cours de l'exercice, 10 titres ont été mis en ligne, parmi lesquels des publications qui ont connu une longue existence, comme L'Action catholique de Québec (1915-1962) ou le Montreal Witness (1845-1938).

La mise en ligne des revues québécoises constitue un autre volet de développement de la collection numérique. En 2007-2008, BAnQ a notamment mis en ligne la collection complète de L'Action nationale (1933-2005), avec la possibilité, pour les abonnés, de mener des recherches dans le texte intégral des quelque 85 000 pages de la revue.

L'entente conclue au cours de l'exercice précédent avec la Genealogical Society of Utah en vue de numériser plus de 50 millions de pages de documents d'intérêt généalogique a amené la mise en ligne, en mai 2007, d'une nouvelle collection numérique, les Archives des notaires du Québec, des origines à 1907. À la fin de l'exercice, les répertoires et index de 522 notaires étaient ainsi disponibles sur le portail, avec le texte intégral des actes de 30 d'entre eux (609 556 pages).

Sur la scène internationale, BAnQ participe au Réseau francophone des bibliothèques nationales numériques (RFBNN), créé en février 2006, qui regroupe la Bibliothèque royale de Belgique, Bibliothèque et Archives Canada, la Bibliothèque nationale de France, la Bibliothèque nationale du Luxembourg, Bibliothèque et Archives nationales du Québec, la Bibliothèque nationale de Suisse et la Bibliothèque d'Alexandrie. Ces partenaires ont convenu de collaborer à la création d'un portail commun consacré notamment aux collections numérisées de journaux et de périodiques.

Bibliothèque et Archives nationales du Québec est appelée à jouer un rôle de premier plan dans ce projet à un double titre : d'une part, en raison de l'expertise particulière qu'elle possède dans le domaine de la numérisation de la presse; d'autre part, en raison du choix de la ville de Québec pour la présentation officielle du portail du RFBNN. Cette présentation est prévue en 2008, à l'occasion des manifestations liées au 400e anniversaire de la présence française en Amérique, notamment à l'été dans le cadre du congrès de la Fédération internationale des associations de bibliothécaires et d'institutions (IFLA) et à l'automne, lors du XIIe Sommet de la Francophonie.

 

Haut LES SERVICES À DISTANCE

Les services à distance de BAnQ continuent d'être fort appréciés des usagers, nombreux à consulter leur dossier d'abonné et à l'utiliser pour y effectuer des transactions en ligne : réservations de documents, renouvellement des emprunts, demandes d'emprunts à d'autres bibliothèques, etc. Le service d'aide aux usagers (information et référence) à distance répond aux demandes reçues par téléphone ou par formulaire électronique.

Un nouveau service est désormais offert en ligne : les abonnés peuvent payer les frais à leur dossier (amendes pour retard, remboursement document perdu, etc.) sur le portail, par carte de crédit.

C'est au chapitre de l'achalandage des services à distance que BAnQ a connu les plus fortes hausses en 2007-2008, ce qui contribue à l'atteinte d'objectifs fixés dans le plan d'action triennal de l'institution, dont l'augmentation des visites sur le portail (qui ont connu une croissance de 19 % cette année) et l'accroissement du nombre de demandes de prêts et d'emprunts à d'autres bibliothèques (qui a augmenté de 30 %). Les catalogues Iris et Pistard demeurent les services en ligne les plus populaires de BAnQ, une situation confirmée à l'hiver 2008 par les résultats du sondage sur les services d'information et de référence. On y apprend en effet que 90 % des usagers du portail utilisent ces deux catalogues pour trouver un document ou une information.

Par ailleurs, l'extranet de BAnQ destiné au personnel des bibliothèques du Québec, celui consacré au milieu des archives et l'extranet conçu pour les éditeurs continuent d'être alimentés par les équipes de l'institution, au bénéfice de tous ses partenaires.

Les centres d'archives de BAnQ ont donné suite à 6729 demandes formulées par courrier traditionnel (921) ou électronique (3380), par télécopie (830) ou par téléphone (1598), une hausse de 38 % par rapport à 2006-2007 (voir tableau 19). Ils ont également répondu à 867 demandes, pour un total de 2122 prêts de microformes entre les centres d'archives (voir tableau 20).

Notons enfin la création, en février 2008, du premier catalogue collectif québécois : le Catalogue des bibliothèques du Québec, qui sera officiellement lancé en mai 2008. À terme, il permettra aux citoyens québécois de repérer dans l'ensemble des catalogues des bibliothèques québécoises accessibles sur Internet les documents que ne possède pas leur bibliothèque locale. Un programme de subvention du ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine aidera par ailleurs les bibliothèques à se doter des outils informatiques nécessaires à leur participation au projet.

 

Haut LA DIFFUSION ET LA MISE EN VALEUR DES COLLECTIONS

Le portail Internet de BAnQ a été mis à jour et enrichi tout au long de l'année 2007-2008. Par exemple, une nouvelle collection numérique de cartes géographiques a été mise en ligne en septembre 2007. Elle offre des fonctionnalités de recherche et de visualisation nettement améliorées par rapport à la collection antérieure et comprend plus de 2000 nouvelles images. En novembre, BAnQ a également mis en ligne un parcours thématique soulignant le 100e anniversaire de l'hôpital Sainte-Justine, Justine Beaubien et l'hôpital Sainte-Justine : l'histoire d'une passion, qui rappelle les lieux, les gens et les événements qui ont marqué l'histoire de l'établissement. La Direction générale des archives a aussi préparé en 2007-2008 huit nouveaux parcours thématiques qui abordent un sujet en textes et en photos, mettant en valeur certains trésors faisant partie des archives conservées par BAnQ.

Le portail Jeunes et celui du Service québécois du livre adapté (SQLA) proposent eux aussi de nouveaux contenus. Par exemple, le portail Jeunes suggère aux 13 ans et moins de découvrir leur profil de lecteur et leurs préférences en répondant au quiz Cap sur tes lectures. Ce portail propose également des histoires racontées en français, en anglais et en inuktitut. La section Village des suggestions s'est enrichie de nombreuses fiches sur des auteurs québécois et de nouvelles propositions de lecture. Quant au portail du SQLA, celui-ci offre désormais une foire aux questions, deux outils venant en aide aux utilisateurs du catalogue ayant une déficience visuelle ainsi que quatre bibliographies thématiques sur ce sujet.

Au Québec comme ailleurs, Internet est en voie de devenir l'accès privilégié aux archives. Il n'est donc pas étonnant que BAnQ s'applique à enrichir continuellement le contenu de son portail. La Direction générale des archives participe à cet effort en traitant prioritairement les archives qui présentent un fort potentiel de consultation et de diffusion sur le portail de l'institution.

La mise en ligne d'un nouveau site Internet – www.voicimafamille.info –, qui propose un moteur de recherche innovateur pour la recherche en généalogie, doit être soulignée. Lancé par BAnQ, cet outil a été développé en collaboration avec Bibliothèque et Archives Canada et le Conseil des archivistes provinciaux et territoriaux du Canada. BAnQ a aussi amorcé le développement de portails régionaux avec le Réseau des archives du Québec, dont elle héberge déjà le site (http://rdaq.banq.qc.ca/).

Par ailleurs, une vingtaine de nouvelles ressources électroniques en ligne se sont ajoutées à une collection déjà abondante. Ainsi, tous les abonnés de BAnQ peuvent désormais consulter le Larousse multilingue, interroger le Financial Times ou résoudre certains problèmes mécaniques grâce aux ressources de l'Auto Repair Reference Center.

BAnQ continue de jouer un rôle de chef de file dans le monde des bibliothèques et des archives à l'échelle internationale, en raison de son offre de collections et de fonds numériques en ligne, vaste et diversifiée. Son succès dépasse le milieu documentaire pour s'inscrire dans le mouvement de services en ligne accessibles à toute la population.

Nos partenaires

Catalogue des bibliothèques du Québec. RFN. RDAQ. Les Amis de BAnQ. Fondation de BAnQ.