Rapport annuel 2003-2004 de la Bibliothèque nationale du Québec

Direction de la sauvegarde des collections

Table des matières

La conservation des documents

Les opérations de la Direction de la sauvegarde des collections s'articulent autour de quatre grandes fonctions : la préservation, qui constitue une phase préventive de traitement ; la restauration, qui vise les différentes étapes de reconstitution d'un document ; la reproduction, qui permet de réaliser une copie d'un document et de réduire ainsi les manipulations subies par le document original ; la conservation dans des magasins, où sont entreposés les documents, tant imprimés qu'électroniques.

Préservation

Pour la période se terminant le 31 mars 2004, on constate que certaines activités ont connu des écarts significatifs, notamment pour la reliure à l'extérieur, la préparation matérielle, les réparations majeures et l'emballage.

L'enveloppe budgétaire allouée à la reliure à l'extérieur pour une période de trois (3) ans a été utilisée plus rapidement que prévu, en raison de l'élargissement des critères retenus en matière de reliure résultant d'une réflexion plus générale menée sur la collection en libre accès qui sera offerte par la future Grande Bibliothèque. Dans ces conditions, seuls 933 documents ont été donnés à relier en 2003-2004, comparativement à 2 317 en 2002-2003.

Cette baisse de l'activité de reliure à l'externe a fait augmenter la préparation matérielle des documents à l'interne. Ainsi, nous avons traité 5 721 documents de plus en 2003-2004, soit 17 947 documents en 2003-2004, comparativement à 12 226 documents en 2002-2003.

Les réparations majeures effectuées sur les collections patrimoniales ont augmenté de façon très importante, passant de 584 documents en 2002-2003 à 4 059 documents en 2003-2004. Cet écart s'explique par le fait que ce secteur d'activités a été privé d'un relieur pendant six mois en 2002-2003 et qu'en 2003-2004, la BNQ a bénéficié de l'apport d'un deuxième relieur pour effectuer des traitements importants dans la collection Saint-Sulpice étrangère, en vue de son déménagement à la Grande Bibliothèque.

Par ailleurs, 2 986 documents ont été emballés en 2003-2004, comparativement à 794 en 2002-2003, dans le cadre d'un programme préventif de stabilisation des collections de conservation.

Finalement, la Bibliothèque a effectué en 2003-2004 la désacidification de masse de 4 400 volumes de sa collection de conservation. Cette opération a été effectuée à la BNQ selon le procédé Bookkeeper de la compagnie Preservation Technologies Inc., située en Pennsylvanie, aux États-Unis. Cette compagnie possède le seul système de désacidification de masse ayant satisfait à tous les critères établis par la Library of Congress.

Restauration

En 2003-2004, 1749 heures ont été allouées à ce secteur d'activité comparativement à 1301 heures en 2002-2003, soit une augmentation de 448 heures, grâce à l'apport d'une technicienne en muséologie pour les quatre (4) derniers mois de l'année.

Une augmentation très significative a été enregistrée en matière d'expertise et d'évaluation. Ce volet de travail est passé de 245,5 heures en 2002-2003 à 611,5 heures en 2003-2004. Cet écart se justifie par le fait que ce secteur d'activité s'est impliqué dans les préparatifs des expositions, notamment dans la rédaction des rapports d'état avant et après exposition, la conception de supports appropriés et l'établissement de recommandations quant aux conditions d'exposition des différentes collections. La Section restauration a ainsi collaboré à plusieurs expositions majeures et événements : La Bible, une odyssée de Gutenberg à aujourd'hui ; Québec-Japon, une relation plus que centenaire ; les Journées de la culture ; l'exposition des livres d'artistes à la York Quay Gallery du Harbourfront, à Toronto ; la Semaine culturelle égyptienne ; le Salon du livre de Québec 2003 et l'exposition de la courte échelle.

Cette année, la restauratrice a enfin travaillé à la poursuite de plusieurs projets, tels l'enlèvement d'adhésifs et les réparations de déchirures de documents appartenant au fonds Hélène-Ouvrard, la restauration d'affiches de la Première Guerre mondiale et d'estampes, ainsi que la consolidation de cartes géographiques.

Reproduction

Microphotographie

La préparation matérielle, c'est-à-dire l'inventaire des collections page par page, a augmenté de façon notable cette année par rapport à l'année dernière, passant de 219 020 pages en 2002-2003 à 308 704 pages cette année. Cette différence s'explique par le fait que quatre titres rétrospectifs volumineux et faciles à manipuler ont été traités cette année.

En revanche, la duplication des microfilms et microfiches a connu une baisse significative par rapport à l'année dernière : 869 bobines et 620 microfiches ont été réalisées en 2003-2004, comparativement
à 1 115 bobines et 1 119 microfiches en 2002-2003. Ce phénomène s'explique par le fait qu'aucun nouveau contrat n'a été conclu pour permettre la production et la vente de titres.

Finalement, 184 titres d'exemplaires uniques ont été microfilmés en urgence (dans un délai de quatre heures) en 2003-2004. Ce service découle de l'ap-plication de la politique et des procédures de gestion de l'exemplaire unique.

Photographie

Pour ce qui concerne les activités en photographie, la majorité des opérations a baissé cette année.
Les films sensibilisés ont chuté de 70 films en 2002-2003 à 15 films en 2003-2004, au profit de la numérisation. Les épreuves ont connu une baisse importante, soit 777 épreuves en 2002-2003 contre

98 en 2003-2004, au profit notamment des impressions laser et des copies laser couleur.

Pour les images gravées, on note un écart négatif, soit 7 249 images en 2002-2003 comparativement
à 2 589 images en 2003-2004. Cette situation est liée au fait que les photos numérisées sont envoyées électroniquement, via l'Internet, à l'interne ou au site Internet d'un laboratoire photos, plutôt que d'être gravées sur un CD. Cette nouvelle opération se reflétera dans le rapport annuel de l'année prochaine.

Dans le domaine de la production d'images numériques, une baisse importante a été enregistrée en 2003-2004 : 2 728 images ont été produites, comparativement à 7 729 images l'année dernière. Cet écart se justifie par le fait qu'en 2002-2003, de nombreuses estampes ont été reproduites, pour diverses raisons.

Ventes

La plupart des produits microphotographiques (microfilms/microfiches) et photographiques (photographies en noir et blanc et en couleur, fac-similés noir et blanc et copies laser couleur, diapositives et images numériques sur CD) sont vendus à la clientèle.

La vente de ces produits a connu une légère hausse par rapport à l'année dernière. Les recettes ont été de 23 020,50 $ en 2003-2004 comparativement à 22 644,11 $ en 2002-2003.

En ce qui a trait à la valeur ajoutée par l'addition de ces produits dans les collections de la Bibliothèque, celle-ci a également augmenté par rapport à 2002-2003, passant de 45 485,70 $ à 48 549,00 $.

Magasins

Les magasins de conservation contiennent un exemplaire de tous les documents publiés au Québec et soumis par dépôt légal, ou reçus par achats, dons et échanges.

En 2003-2004, 62 326 unités matérielles sont venues s'ajouter aux différentes collections en conservation, comparativement à 70 082 en 2002-2003. Tous les chiffres concernant les documents reçus dans les magasins se trouvent dans la section des tableaux.

Les services offerts dans le cadre de la gestion des magasins concernent les demandes de références, le prêt des exemplaires de conservation ainsi que les photocopies des brochures en exemplaire unique.

Cette année, 160 titres ont fait l'objet de demandes de référence, comparativement à 271 l'année dernière.

En 2003-2004, 5 381 titres ont été prêtés, comparativement à 3 513 en 2002-2003. La photocopie des brochures en exemplaire unique est passée de 321 titres en 2002-2003 à 224 titres en 2003-2004.

Finalement, en 2003-2004 le personnel des magasins a procédé à la vérification de 4 800 titres dans le cadre de l'inventaire permanent, comparativement à 33 151 titres en 2002-2003, soit une diminution importante de 28 351 titres. La priorité a été donnée cette année au réaménagement de certaines collections.

Pour ce qui est du filmage des collections de conservation dans le studio des médias, 17 tournages ont eu lieu. Ils ont été effectués par divers télé-diffuseurs et maisons de production.

Bilan des opérations

Le bilan des opérations de la conservation est présenté dans la section des tableaux.

Direction du traitement documentaire de la collection patrimoniale

page précédente

Retour à la table des matières

page suivante

Direction de la recherche et de l'édition

 

Nos partenaires

Catalogue des bibliothèques du Québec. RFN. RDAQ. Les Amis de BAnQ. Fondation de BAnQ.